LE DIRECT
Darius Khondji et James Gray sur le tournage de The Immigrant

K comme Darius Khondji : "La photographie au cinéma est un acte politique"

59 min
À retrouver dans l'émission

Plan Large avec Darius Khondji, sculpteur de la lumière au cinéma, poète de l'image argentique et numérique, en compagnie également du journaliste Jordan Mintzer et de l'historien N.T. Binh, pour une conversation sous le signe du langage et du mouvement.

Darius Khondji et James Gray sur le tournage de The Immigrant
Darius Khondji et James Gray sur le tournage de The Immigrant Crédits : Editions Synecdoche

D'un metteur en scène à l'autre, c'est une histoire différente à chaque fois. Je suis comme possédé par son travail. Je m'adapte à chaque réalisateur, à chaque vision. Ce stade de la possession dans la collaboration est assez mystique, on est pris comme dans un envoûtement. Ce que j'appelle le "Big Bang", c'est la première idée, la première notion, la clé qui est à l'origine du film, qui passe par un acteur, un personnage. Pour rentrer dans un film, je m'inspire d'un modèle. Darius Khondji

Quel point commun entre David Fincher et Michael Haneke ? Woody Allen et Wong Kar-wai ? Bernardo Bertolucci et Bong Joon-ho ? Jean-Pierre Jeunet et James Gray ? Un grand artiste de la lumière, et sans doute avant tout de l’ombre. La pluie de Seven et le soleil de Baisers volés, c’est lui. L’or et le vert de La Cité des enfants perdus, et la jungle mélancolique de Lost City of Z, c’est lui aussi. Les images numériques de l’Amour de Michael Haneke, Palme d’Or en 2012, comme du Okja de Bong Joon-ho, qui en aurait bien mérité une, c’est encore lui. Darius Khondji, directeur de la photographie franco-iranien formé aux Etats-Unis, marque le cinéma d’auteur contemporain, des deux côtés de l’Atlantique, depuis près de 30 ans qu’on l’a découvert avec Le Trésor des îles Chiennes de F.J. Ossang, et ses images en noir et blanc ultra saturées et ses cadrages panoramiques. Et comme on aime beaucoup, à Plan Large, parler d’images à la radio, nous vous invitons, après Vilmos Zsigmond et Vittorio Storaro, à une nouvelle rencontre avec un grand sculpteur de visages et d’atmosphères, à l’occasion de la parution d’un livre passionnant : Conversations avec Darius Khondji, menées par le correspondant du Hollywood Reporter à Paris, Jordan Mintzer, déjà auteur, chez le même éditeur, Synecdoche, de très remarquées Conversations avec James Gray.

J'ai toujours eu une réticence avec le numérique, une timidité face à ce merveilleux animal. J'ai plaisir à photographier avec le numérique, mais c'est une créature difficile à dompter, il faut savoir oublier la pellicule, la matière film. Darius Khondji

En fin d’émission, la chronique de N.T. Binh sur le film miraculé La Belle Marinière, de Harry Lachman avec Jean Gabin, réalisé en 1932 et qui sort en DVD et version restaurée chez Lobster Films. Ce film était réputé disparu depuis la fin des années 30, découvert par hasard par le chercheur Charles Zigman, dans les archives de l’Université californienne UCLA. On savait que c’était un des premiers grands rôles de Jean Gabin, que Madeleine Renaud et Pierre Blanchar lui donnaient la réplique, que ça se passait sur une péniche, 2 ans avant L’Atalante, et que Marcel Achard en était le scénariste, d’après sa pièce créée en 1930 à la Comédie-Française, avec déjà Madeleine Renaud.

La Belle Marinière, de Harry Lachman (1932)
La Belle Marinière, de Harry Lachman (1932) Crédits : Lobster Films

Les recommandations de Plan Large :

Livres : Tous les cinémas de Caro et Jeunet, de Laurent Djian, éditions Cernunnos.

Ecrire un film – scénaristes et cinéastes au travail coordonné par N.T. Binh et Frédéric Sojcher, éditions Les Impressions nouvelles.

Festival : 11ème Rencontres du Cinéma Italien qui se déroulent du 7 au 11 décembre au cinéma l’Arlequin à Paris. 

Extraits de films 

  • Delicatessen, de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro (1990)
  • Zidane, un portrait du XXIème siècle, de Douglas Gordon et Philippe Parreno (2006
  • La Cité des enfants perdus, de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro (1995)
  • Minuit à Paris, de Woody Allen (2011)
  • La Plage, de Danny Boyle (2000)
  • The Lost City of Z, de James Gray (2016)
  • Seven, de David Fincher (1995)
  • Amour, de Michael Haneke (2012) 
  • Okja, de Bong Joon-Ho (2017)
  • La Belle Marinière, de Harry Lachman (1932)

Bibliographie

Intervenants
  • Directeur de la photographie (cinéma)
  • producteur et co-scénariste de Putty Hill
  • Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
À venir dans ... secondes ...par......