LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Image du film "Sicilia !", de Huillet et Straub (1999), disponible en coffret DVD aux éditions Montparnasse
Épisode 2 :

la prise de son avec Jean-Pierre Duret : "Le son au cinéma, c'est l'âme de la mise en scène"

58 min
À retrouver dans l'émission

En attendant la cérémonie des César, Plan Large continue sa série consacrée aux métiers du cinéma. Pour cette deuxième séance, c'est le grand ingénieur du son Jean-Pierre Duret, collaborateur de Maurice Pialat, Huillet et Straub, ou encore Agnès Jaoui, qui nous ouvre les oreilles sur son travail.

Image du film "Sicilia !", de Huillet et Straub (1999), disponible en coffret DVD aux éditions Montparnasse
Image du film "Sicilia !", de Huillet et Straub (1999), disponible en coffret DVD aux éditions Montparnasse Crédits : BELVA Film

Les nominations des Césars ont été dévoilées, et on se réjouit, parce qu’on le suit depuis ses débuts, qu’Emmanuel Mouret et son merveilleux film Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait fasse la course en tête avec 13 nominations, dont celle pour le César du meilleur son. Avant de le décerner, il y a des chances que quelques rires, comme chaque année, saluent le très éculé "les nommés pour le meilleur son sont…". Et pourtant, c’est le seul moment où sont mis en lumière des techniciens indispensables à la réussite d’un film, depuis 93 ans que le cinéma, né muet, est devenu, aussi, un art du son. 

Traduire l'impalpable

Un film c'est une aventure collective. J'ai appris sur le plateau sans être passé par l'école. (…) Je me suis formé petit à petit. Perchman, c'est tenir une canne à pêche avec un micro suspendu au bout, au-dessus des acteurs. On doit bien connaître leurs textes, connaître instinctivement les objectifs des caméras, capter constamment le déplacement des corps, restituer la présence des voix et leur texture, et tout ce qui est inattendu. Et surtout on est en regard avec les comédiens, il faut danser avec eux.            
Jean-Pierre Duret

"Comme les spectateurs y prêtent moins attention qu’à l’image, [le son] peut provoquer des émotions que les gens n’analysent pas et qui ont d’autant plus d’impact", a dit un jour Robin Campillo, le réalisateur de 120 battements par minute. Comment se construit, dès le tournage, le son d’un film ? C’est ce que nous allons tenter d’élucider aujourd’hui avec un grand ingénieur du son, césarisé en 2014 pour le très sensuel Michael Kohlhaas d’Arnaud des Pallières, dont nous parlions dans Plan Large avec sa cheffe opératrice Jeanne Lapoirie. Depuis 40 ans, le son des frères Dardenne, de Maurice Pialat, des Straub & Huillet, Nicole Garcia, de Jacques Doillon et de tant d’autres, c’est lui qui l’a capté avec ses micros et ses enregistreurs. Il est aussi cinéaste, auteur avec Andrea Santana de remarquables documentaires, pour la plupart tournés au Brésil. Jean-Pierre Duret est dans Plan Large aujourd’hui.

"Chaque metteur en scène cherche à ce que la parole puisse se faire chair dans le corps d'un acteur"

Jean-Pierre Duret a fait ses premiers pas d'ingénieur du son auprès de Jacques Doillon, pour le film très controversé (à l'époque) La Pirate en 1984, avec qui il apprend la liberté du plan séquence et la texture de la parole. Il travaille aux côtés de Maurice Pialat, dont le cinéma n'est fait que de surgissement, avant de découvrir le travail de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub avec Sicilia ! en 1999, qui marque leur première collaboration. 

C'était ma première collaboration avec Huillet et Straub, avec des acteurs non professionnels, des siciliens immigrés dans le Nord de l'Italie. Ce sont des voix du peuple, brutes et puissantes, qui contiennent toute leur histoire. Des voix populaires au sens premier du terme. C'est une liberté fantastique, qui donne une possibilité d'invention, d'aller chercher des sons en dehors des voix. Écouter, je crois que c'est la chose la plus importante dans notre métier. Le bon son, c'est réunir toutes les sensations propres au film.            
Jean-Pierre Duret

Dès le début des années 1980, il commence à collaborer avec les frères Dardenne, puis à partir des années 2000, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, sur Le Goût des autres notamment, et Nicole Garcia, avec qui, il a fait pas moins de 7 films.

Les voix, c'est ce qui m'intéresse le plus. Elles racontent qui on est d'une manière très intime. Il y a tout le teste, les costumes, les pas, le sol et tout ce qui est le souffle, les silences qui précèdent le jaillissement de la parole. Il y a beaucoup de choses impalpables et qui contribuent à faire exister un lieu, qui doivent exister aux oreilles des spectateurs comme s'il y avait déjà toute une histoire.              
Jean-Pierre Duret

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La chronique de N.T. Binh : James Stewart, l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux 

En fin d'émission, la chronique de N.T. Binh sur le coffret DVD médiabook du film Je suis un aventurier (The Far Country), d'Anthony Mann, disponible chez Sidonis. C’est l’avant-dernier des 5 westerns tournés ensemble par James Stewart et Anthony Mann, de 1950 à 1955, avec Winchester ’73, Les Affameurs, L’Appât et L’Homme de la plaine.

Les recommandations de Plan Large 

Le Festival de cinéma rennais Travelling est à voir en ligne sur la plateforme de la 25ème heure, du 16 au 23 février. Cette année, direction la Nouvelle-Orléans et le Sud des Etats-Unis !

La sélection de la 71ème Berlinale a été dévoilée avec notamment Albatros, de Xavier Beauvois ou encore le nouveau film de Céline Sciamma, Petite maman, dans une sélection qui semble à première vue faire la part belle à la mise en scène. Une édition qui sera à découvrir en ligne. 

Extraits de films 

Bibliographie

Intervenants
  • Cinéaste, ingénieur du son et directeur de la photographie
  • Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......