LE DIRECT
Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki (1988)

M comme Hayao Miyazaki, un cinéma révélé

59 min
À retrouver dans l'émission

Alors que toute son oeuvre est dorénavant disponible sur la plateforme Netflix, Plan Large sur Hayao Miyazaki, co-fondateur du Studio Ghibli au Japon, cinéaste du merveilleux, de la nature, de l'enchantement et parfois même du cauchemar, avec Alexandre Mathis et Sébastien Bénédict.

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki (1988)
Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki (1988) Crédits : Studio Ghibli

Le cinéma d'animation, c'est une histoire de mise en scène, pensée minutieusement. Hayao Miyazaki pousse au maximum cette précision, sous l'influence évidente de Paul Grimault. Alexandre Mathis

C’est devenu comme un rite, presque un running gag : ça fait 20 ans qu’Hayao Miyazaki, après chacun de ses longs métrages ou presque, annonce sa retraite. Trop de travail, pas assez d’énergie, des mains et des yeux qui s’affaiblissent. Il le dit dès Princesse Mononoké, le film qui fit sa gloire internationale en 1997, il l’a répété en 2013 à la Mostra de Venise, où son dernier film en date, Le vent se lève, était en compétition. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un monde enchanté et réflexif

Le cœur de son cinéma, c'est la merveille et l'ambivalence, omniprésente. Son cinéma adosse constamment le merveilleux au réel. Il n'y a aucune frontière entre les mondes. Sébastien Bénédict

Et puis voilà, pour le plus grand bonheur des amoureux de Mon voisin Totoro, qui ont habité des Château dans le ciel ou Ambulant, voyagé avec Chihiro, volé avec Nausicäa, Porco Rosso et Kiki la petite sorcière ou couru sur les vagues avec Ponyo, les studios Ghibli ont annoncé l’an dernier qu’un nouveau long métrage de Miyazaki était lancé. Son titre japonais signifie Comment vis-tu ?, et si tout va bien, nous le verrons en 2020.

Mais comment tenter de vivre, alors, nous spectateurs, en attendant ? Comme les yôkais et kamis de ses chefs-d’œuvres animistes, des manifestations miyazakiennes surgissent heureusement dans notre quotidien pour nous faire patienter : son oeuvre est désormais disponible sur la plateforme Netflix, ainsi que la série télévisée Sherlock Holmes, dont il a dirigé 6 épisodes, et de nombreux ouvrages lui sont consacrés. Parmi eux, Hayao Miyazaki, au gré du vent (éditions Rouge Profond), et Un monde parfait selon Ghibli, (éditions Playlist Society) dont nous recevons les auteurs, Sébastien Bénédict et Alexandre Mathis, pour visiter ensemble les mondes enchantés et parfois cauchemardesques, métamorphiques et cohérents, créés par un antimilitariste, chantre du féminisme et pionnier de la réflexion sur le développement durable, c’est dire si son œuvre est plus contemporaine, urgente et précieuse que jamais !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En fin d’émission, la chronique de Mathieu Macheret sur le coffret collector et luxueux de 1900 de Bernardo Bertolucci, en version restaurée, édité par Wild Side. Le cinéaste italien récemment disparu a eu les coudées franches pour réaliser ce film fleuve qu'est 1900, Novecento, ou comment la United Artist, la Paramount et la Fox ont financé conjointement une fresque en forme de monument dédié au Parti Communiste. Magnifiquement photographié par Vittorio Storaro, le grand cinematografo, ce film épique en quatre saisons et 5h20, qui vont de la mort de Verdi en 1901 à la libération de l’Italie en 1944 s’ouvre comme une fleur vénéneuse pour laisser surgir les fantasmes et obsessions d’un cinéaste qui n’a sans doute jamais été aussi génial que dans ce film-là.

Ce qu'il y a de plus beau dans 1900, c'est sans doute sa magnifique trivialité, plus généralement la place attribué aux corps et à la pulsion de vie, essentielle dans le déroulement de l'histoire. Le réseau souterrain qui lie la grande à la petite histoire n'est pas ailleurs que dans cette énergie, s'avérant le principal moteur à explosion des choses qui changent, comme des corps sociaux qui s'embrasent. Mathieu Macheret

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les recommandations de Plan Large 

Bibliographie : Un monde parfait selon Ghibli (Playlist Society) de Alexandre Mathis et Hayao Miyazaki, au gré du vent de Sébastien Bénédict est paru aux éditions Rouge Profond. Hayao Miyazaki, nuances d’une œuvre, de Victor Lopez (dir.) est édité aux éditions Les Moutons électriques. Quatre films de Hayao Miyazaki, de Hervé-Joubert Laurencin (Yellow Now).

M6 Vidéo propose un panel de films italiens en DVD et Blu-Ray : Divorce à l’italienne de Pietro Germi, Nos amis réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ? d’Ettore Scola, Coffret Pasolini e amici (9 films) et Coffret Marcello Mastroianni (6 films 1 livret).

Extraits diffusés : 

  • Le Château de Cagliostro, de Hayao Miyazaki (1979)
  • Mon voisin Totoro, de Hayao Miyazaki (1988)
  • Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki (1997)
  • Le Voyage de Chihiro, de Hayao Miyazaki (2001)
  • Ponyo sur la falaise, de Hayao Miyazaki (2008)
  • Le vent se lève, de Hayao Miyazaki (2013)
  • Le Voyage de Chihiro, de Hayao Miyazaki (2001)
  • Trois extraits de 1900, de Bernardo Bertolucci (1976)

Réécoute du 22 décembre 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......