LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Henry Fonda, Barbara Stanwyck, Preston Sturges sur le tournage du film The Lady Eve (1941) USA

Preston Sturges, le Génie de l'Amérique

59 min
À retrouver dans l'émission

Plan Large sur le cinéaste américain Preston Sturges, génie frénétique de la comédie américaine, auteur d'une œuvre météorique avec le cinéaste Whit Stillman, l'historien Marc Cerisuelo et la critique Charlotte Garson.

Henry Fonda, Barbara Stanwyck, Preston Sturges sur le tournage du film The Lady Eve (1941) USA
Henry Fonda, Barbara Stanwyck, Preston Sturges sur le tournage du film The Lady Eve (1941) USA Crédits : Archives du 7eme Art / Photo12 - AFP

Preston Sturges est admiré par tous les scénaristes américains, il leurs a tracé la route pour qu'ils deviennent metteurs en scène. Whit Stillman

Précurseur de Frank Tashlin et de Blake Edwards, maître incontesté de la madcap comedy, Preston Sturges est injustement méconnu des grands cinéastes américains en France. Objet d'un véritable culte aux États-Unis, il a été le refondateur de la comédie en renouvelant ses codes de l'intérieur. Auteur d'une douzaine de films seulement, réalisées dans les années 1940, ils font l'objet d'une édition inédite en coffret prestige (DVD Blu-ray livre album) Preston Sturges, King of Comedy, sorti le 13 décembre chez Wild Side. Plan large apporte sa petite pierre à la postérité du grand Preston Sturges en recevant le cinéaste américain Whit Stillman, auteur de Metropolitan, Damsels in Distress ou encore Love and Friendship, fervent idolâtre et passionné de l’œuvre de Preston Sturges, à ses côtés l'historien et théoricien du cinéma Marc Cerisuelo, auteur notamment de Preston Sturges ou le Génie de l’Amérique (2002) et la critique Charlotte Garson.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En dernière partie d'émission, la chronique de Charlotte Garson sur le coffret DVD Roberto Rossellini : trilogie de la guerre édité chez Blaq Out, qui contient Rome, ville ouverte (1945) Paisa (1946) et Allemagne, année zéro (1947), trois films qui ont révolutionné l'Histoire du cinéma.

Roberto Rossellini signe le manifeste du Néo-réalisme, qui se trouve entre la nécessité et l'intuition d'une rupture esthétique affirmée. Charlotte Garson

Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini (1945)
Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini (1945) Crédits : Excelsa Film / Archives du 7eme Art / Photo12 - AFP

Programmation:

  • Extrait de Easy Living, de Mitchell Leisen, scénario de Preston Sturges (1937)
  • Extrait de Le gros lot (Christmas in July) de Preston Sturges (1940)
  • Extrait Les Voyages de Sullivan de Preston Sturges (1941)
  • Extrait de Un cœur pris au piège (The Lady Eve) de Preston Sturges (1941)
  • Extrait de Madame et ses flirts (The Palm Beach Story) de Preston Sturges (1942)
  • Extrait de Héros d'occasion de Preston Sturges (1944)
  • Extrait de Infidèlement vôtre de Preston Sturges (1948)
  • Extrait de Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini (1945)
  • Extrait de Paisa de Roberto Rossellini (1946)
  • Extrait d'Allemagne, année zéro de Robert Rossellini (1947)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......