LE DIRECT
Clint Eastwood dans Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone, 1966

L comme Sergio Leone : "Il a profondément changé la grammaire du cinéma"

59 min
À retrouver dans l'émission

Plan Large au coeur de l'exposition évènement, Il était une fois Sergio Leone, maestro du cinéma italien, inventeur de formes et du western, en compagnie de Gian Luca Farinelli et Frédéric Bonnaud.

Clint Eastwood dans Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone, 1966
Clint Eastwood dans Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone, 1966 Crédits : Fondazione Cineteca di Bologna

Sergio Leone a su transformer le cinéma du XXème siècle. Il voit des choses que même les acteurs ne voient pas d'eux-mêmes. C'est un artiste total et expérimental. Gian Luca Farinelli

C’est, écrivait Luc Moullet dans un texte fondateur, La majesté du trivial, le « rare exemple filmique d’une avant-garde comprise et adorée par le plus large public », un cinéaste d’avant-garde populaire, commercial et expérimental, à l’égal de Stanley Kubrick. En seulement 7 longs-métrages, Sergio Leone ne s’est pas contenté de réinventer un genre moribond, le western, en y insufflant un mélange inédit d’ultraréalisme et de lyrisme échevelé, il a créé un langage propre, fait de cadrages inédits et de suspension temporelle, qui trouvera son aboutissement avec ce chef-d’œuvre proustien, film-monde et film-cerveau qu’est Il était une fois en Amérique, son dernier film… 

Près de 30 ans après sa disparition, la Cinémathèque française lui consacre une très riche exposition (à voir jusqu'au 28 janvier), au titre évocateur : Il était une fois Sergio Leone, pour l’immense conteur qu’il était. Plan Large vous invite à sa visite guidée, en compagnie de pas moins de deux directeurs de Cinémathèque : celui de la Cineteca de Bologne, Gian Luca Farinelli, qui en a assuré le commissariat général, et son homologue français, Frédéric Bonnaud.

Sergio Leone est un inventeur de formes, il transcende l'archétype par la force et le lyrisme de sa mise en scène. Avec cette exposition, on découvre un immense cinéaste, qui opère un travail de recopie, et d'interprétation, à l'image des grands peintres. Frédéric Bonnaud

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En fin d’émission, la chronique de Fernando Ganzo, rédacteur en chef de So Film, sur la cinéaste italienne Alice Rohrwacher, alors que son dernier film Heureux comme Lazzaro sort en salles le 7 novembre. Seulement 3 films à son actif, la cinéaste de 36 ans s’est déjà imposée comme une figure centrale du renouveau du cinéma italien. Grand Prix du Festival de Cannes 2014, Les Merveilles présente Le Meraviglie, sa famille d’apiculteurs et sa fée de téléréalité incarnée par Monica Bellucci. Heureux comme Lazzaro, découvert cette année encore à Cannes, y reçu le Prix du Scénario. Elle est un des grands espoirs de renaissance du cinéma italien, et So Film en dresse le portrait dans leur nouveau numéro

Elle a construit un univers entre faux naturalisme aux airs de farce, la fable politique, le conte transcendantal, le réalisme magique et un mysticisme lié à la terre. Impossible également de ne pas voir dans son cinéma, un sentiment de révolte face à la situation actuelle de l'Italie. Fernando Ganzo

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Recommandations de Plan Large 

Ressortie de Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone, en salles le 10 octobre.

Présentation de Il était une fois dans l’Ouest, par Claudia Cardinale le samedi 10 novembre à 20h15 à la Cinémathèque française.

Rétrospective Ennio Morricone du 22 au 26 novembre à la Cinémathèque français. 

Master Class « Ennio Morricone par Ennio Morricone » animée par Frédéric Bonnaud et Stéphane Lerouge Jeudi 22 novembre à 20h suivie de la projection d’Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon d’Elio Petri.

Sergio Leone - Une Amérique de légende, un documentaire de Jean-François Giré sera diffusé le dimanche 9 décembre sur Arte à 22h35. 

Le film Les Camarades, de Mario Monicelli ressort en salles le 7 novembre, en version intégrale inédite restaurée. 

La prochaine séance France Culture aura lieu le jeudi 8 novembre à 20h30 au Majestic Bastille à Paris avec la projection en avant-première du film Premières solitudes de Claire Simon (en salles le 14 novembre), suivie d'un débat animé par Antoine Guillot avec la cinéaste, Sarah Logereau, professeur de Lettres et Cinéma et deux lycéens. 

Programmation 

  • Pour une poignée de dollars, de Sergio Leone (1964)
  • Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone (1968)
  • Extrait de la bande-originale de Il était une fois en Amérique, de Sergio Leone, composée par Ennio Morricone (1984)
  • Les Merveilles, d'Alice Rohrwacher (2014)
  • Une marta guarda : extrait de la bande originale de Corpo Celeste, d'Alice Rohrwacher, composée par Piero Crucitti (2018)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......