LE DIRECT
Coup de coeur de Francis Ford Coppola (1982)

Vittorio Storaro, il maestro cinematografo : "Le cinéma, c'est le langage de la lumière"

59 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre inédite avec Vittorio Storaro, auteur de la photographie, peintre de l'image, collaborateur de Francis Ford Coppola, Bernardo Bertolucci ou encore Woody Allen, et pour qui la lumière est une question d'équilibre.

Coup de coeur de Francis Ford Coppola (1982)
Coup de coeur de Francis Ford Coppola (1982)

En France, celui qui traduit les images la vision d'un cinéaste, c'est le "directeur de la photographie" ou le "chef-opérateur", selon qu'on considère qu'il est d'abord en charge de la lumière, ou de manœuvrer la caméra. Le cinématographe est, certes, l'appareil inventé par les Frères Lumière, mais aussi, étymologiquement, celui qui écrit avec la lumière en mouvement. Scrivere con la luce, "écrire avec la lumière", c'est le titre d'un érudit ouvrage écrit par Vittorio Storaro dans lequel il développe sa conception de l'image cinématographique : une confrontation savante entre ombre et lumière, couleurs chaudes et froides, lumières naturelles ou artificielles.

Plan Large sur Vittorio Storaro, un "auteur de la photographie" selon ses propres mots. Il a signé les images du Conformiste, du Dernier Tango à Paris, de 1900 de Bernardo Bertolucci ou encore d'Apocalypse Now et Coup de Cœur de Francis Ford Coppola et récemment de Cafe Society et Wonder Wheel de Woody Allen, collaborateur de près de 70 films, qui lui ont valu 3 Oscars.  

Apocalypse Now est le film le plus complexe, dangereux et coûteux de toute ma vie, mais il fut surtout le plus merveilleux. J'ai porté sur les épaules le rêve de Francis Ford Coppola. C'est un film sur la civilisation, au message universel, dans lequel j'ai voulu superposer une énergie artificielle à la lumière naturelle, celle du soleil. Vittorio Storaro

Apocalypse Now de Francis Ford Coppola (1979)
Apocalypse Now de Francis Ford Coppola (1979)

De la définition de son métier, de ses influences jusqu'à sa rencontre fondatrice avec Francis Ford Coppola et le tournage d'Apocalypse Now, rencontre avec Vittorio Storaro, un architecte de la lumière, à l'occasion de la rétrospective en 13 films qui lui est consacrée à la Cinémathèque française du 28 février au 5 mars. A ses côtés, le cinéaste Pierre Filmon, auteur de Close Encounter with Vilmos Zsigmond, son documentaire sur un autre cinematographer de légende, dans lequel figure Vittorio Storaro, et qui sort prochainement en DVD chez Tamasa Diffusion. 

  • Projection d'Apocalypse Now (Redux) de Francis Ford Coppola samedi 3 mars à 19h30, présentée par Vittorio Storaro
  • Projection de 1900, de Bernardo Bertolucci en copie restaurée le jeudi 8 mars, dans le cadre du Festival "Toute la mémoire du monde" du 7 au 11 mars
  • Cycle de rencontres et de projections Lumière ! Les chefs opérateurs jusqu'au 11 avril à la BNF à Paris

En dernière partie d’émission, la chronique de Fernando Ganzo, rédacteur en chef de So Film, sur l'actrice Isabelle Huppert, véritable "Cinémathèque à roulette", selon Benoît Jacquot, ambassadrice d'un immense territoire du cinéma d'auteur français. Isabelle Huppert à une triple actualité, à l'affiche de Eva, de Benoît Jacquot (sortie le 7 mars), dans La Caméra de Claire, d'Hong Sang-Soo, en salles le 7 mars, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2017 mais aussi dans le prochain film de Serge Bozon, Madame Hyde, en salles le 28 mars. 

Liste des extraits de films diffusés :

  • Le Conformiste, de Bernardo Bertolucci (1970)
  • Apocalypse Now, Francis Ford Coppola (1979)
  • Coup de cœur, de Francis Ford Coppola (1979)
  • Madame Hyde, de Serge Bozon (en salles le 28 mars 2018)
  • La Caméra de Claire, d'Hong Sang-Soo (en salles le 7 mars 2018)
  • Souvenir, de Bavo Defurne (2017)
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......