LE DIRECT

L'Etat dans tous ses états

55 min
À retrouver dans l'émission

Planète terre propose aujourd'hui une radioscopie de l'Etat dans le monde. Comment l'Etat évolue-t-il ? Quelles sont ses limites ? Quelles sont ses nouvelles manifestations, de l'Etat islamique à la République du Donbass ?

Comme chaque semaine du mois de juin, vous pouvez accéder ici aux compléments et bonus réalisés par Adèle Humbert , étudiante à l'Ecole de Journalisme de Sciences Po, en stage à France culture.

Cette semaine, zoom sur le Haut-Karabagh. La République d'Artsakh s'est autoproclamée et détachée de l'Azerbaïdjian en 1991, après la chute de l'URSS. Cet Etat, situé dans le Caucase du Sud, enclavé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, n'est pas reconnu par la communauté internationale. Cette situation est singulière : cas très spécifique et forcément unique, il illustre aussi cette catégorie très contemporaine que sont les Etats auto-proclamés et non reconnus, ou reconnus seulement par quelques Etats, et dont chaque géohistoire est unique et spécifique. On peut ainsi mentionner, de façon non-exhaustive, la République du Kosovo, le Somaliland, la République arabe sarhouie démocratique, Taïwan, Niue...

Selon le site de l'ONG Freedom House qui étudie l'étendue de la démocratie dans le monde, la République du Haut-Karabagh serait passé de la situation d'Etat "Non Libre" à celle d'Etat "Partiellement Libre" en 2013.

Pour qu'un Etat existe il faut trois éléments : une population permanente, un territoire défini et un pouvoir politique en place. Le Haut-Karabagh remplit ces critères. Notre Etat s'étend sur un territoire d'environ 11 000 km2 avec une population de 150 000 personnes et un pouvoir mis en place en 1991

(Hovannès Guevorkian, représentant en France du Haut-Karabagh)

carte du Haut-Karabagh
carte du Haut-Karabagh Crédits : Radio France

Rencontre avec Hovannès Guevorkian, le représentant à Paris de cet "Etat-fantôme" pour mieux comprendre le fonctionnement de cette "diplomatie parallèle".

Écouter
1 min
Reportage Adèle Humbert Hovannès Guevorkian Haut-Karabagh

Aujourd'hui, les négociations internationales sur le statut du Haut-Karabagh étant bloquées, l'Etat mise sur les partenariats et jumelages. Divers communes karabaghiotes ont notamment établi des "Chartes d'Amitié" avec des communes d'autres pays, de Los Angeles aux Etats-Unis, à Valence ou Bouc-Bel-Air, en France.

Depuis Paris, Monsieur Guevorkian entretient également des relations avec plusieurs députés et sénateurs français qui soutiennent le Haut-Karabagh.

Assemblée Nationale du Haut-Karabagh
Assemblée Nationale du Haut-Karabagh
Intervenants
  • historien, théoricien des relations internationales, chercheur associé au CERI-Sciences Po (1933-2018)
  • géographe, professeur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, directeur du laboratoire CHÔROS
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......