LE DIRECT

« Complaintes (I) » et « Elle dit qu’elle ne sait rien… »

1 min
À retrouver dans l'émission

« Complaintes (I) »

in L’Enfer musical , 1971(trad. Silvia Baron Supervielle)

Lu par Marie-Sophie Ferdane

suivi de

n°20 : « elle dit qu’elle ne sait rien… »

in l’Arbre de Diane , 1962 (trad. Claude Gouffon)

Lu par Hervé Pierre

Femme de lettres argentine, Alejandra Pizarnik est née en avril 1936 à Buenos Aires, où elle s’impose très tôt dans le paysage de la poésie argentine. Elle vient s’installer à Paris dans les années 60 et elle traduit Henri Michaux, Hölderlin, Antonin Artaud entre autres, avant de revenir à Buenos Aires. Son mal de vivre inexorable, la solitude et ses angoisses s’expriment dans une poésie intime, simple et directe. Elle se suicide à Buenos Aires en 1972.

Choix de poèmes issus de l’édition de l’Œuvre poétique d’Alejandra Pizarnik, préparée par Silvia Baron Supervielle, parue chez Actes Sud.

Traduction de Silvia Baron Supervielle et Claude Gouffon

Des extraits du journal d’Alejandra Pizarnik seront diffusés dans l’Atelier fiction du 19 septembre 2012 à 23h, à réécouter et télécharger à l'envie.

Poèmes choisis par Laurence Courtois

Prise de son, montage: Serge Ristic, Manon Houssin

Assistant à la réalisation : Guy Peyramaure

Réalisation : Marguerite Gateau

Rediffusion du 19 octobre 2011

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......