LE DIRECT
Tristan Corbière en uniforme de lycéen vers 1862. Wikipédia

Insomnie de Tristan Corbière, lu par Michel Favory

2 min
À retrouver dans l'émission

Tristan Corbière appartient à cette nouvelle génération de poètes "maudits" qui, sur les cendres romantiques et parnassiennes, font le constat d'une "crise de vers", selon le mot de Mallarmé. Hommage à ceux qui ne dorment plus, avec la lecture d'Insomnie par Michel Favory de la Comédie-Française.

Tristan Corbière en uniforme de lycéen vers 1862. Wikipédia
Tristan Corbière en uniforme de lycéen vers 1862. Wikipédia

Insomnie de Tristan Corbière (in Les Amours jaunes) 

lu par Michel Favory 

Insomnie, impalpable Bête !
N'as-tu d'amour que dans la tête ?
Pour venir te pâmer à voir,
Sous ton mauvais oeil, l'homme mordre
Ses draps, et dans l'ennui se tordre !...
Sous ton oeil de diamant noir.

Dis : pourquoi, durant la nuit blanche,
Pluvieuse comme un dimanche,
Venir nous lécher comme un chien :
Espérance ou Regret qui veille.
A notre palpitante oreille
Parler bas... et ne dire rien ?

Prise de son et montage : Jehan Richard Dufour et Bruno Mourlan

Réalisation : Guy Peyramaure

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
À venir dans ... secondes ...par......