LE DIRECT

José-Flore Tappy, recueil "Lunaires"

1 min
À retrouver dans l'émission

“Pendant qu’un homme / harassé se replie / ...”

Lu par Georgia Scalliet

Poème extrait de Lunaires publié aux éditions Empreintes

Une sélection de Jean-Pierre Jourdain, directeur artistique du TNP.

"C’est par la voix que je suis entré en contact avec la poésie de José-Flore Tappy. La voix de mon épouse, comédienne, qui préparait dans la pièce voisine une lecture pour la Suisse d’où la poétesse est native. Plongé dans une autre lecture les mots prononcés se déposaient comme des cailloux sur ma page. Lisses, froids, polis par une douleur sourde, ils traçaient un chemin. Pour l’emprunter j’ai négligé ma lecture pour m’abandonner à la somnolence. Une mémoire effilochée auscultait la présence des choses, des mots comme pour reconstituer, sans y parvenir, une légende paysanne ." C'est en ces termes que Jean-Pierre Jourdain introduit cette semaine consacrée à la poésie de José-Flore Tappy dans le Poème du jour.

José-Flore Tappy a écrit cinq recueils de poésie. Reçu deux prix : en 1989, le prix Ramuz en 2007, le prix Schiller pour « Hangars » et pour l’ensemble de son œuvre. Elle est également traductrice d’œuvres de langue espagnole et a transposé en langue française le fameux « Pierrot Lunaire » devenu « Pierre Eau Lunaire ». Elle anime une maison d’édition qui fait la part belle aux paroles de Philippe Jaccottet. Elle travaille actuellement comme collaboratrice scientifique au Centre de Recherches sur les lettres romandes en Suisse.

Réalisation : Marguerite Gateau

Prise de son : Olivier Dupré

Montage : Aveline Carmoi

Assistant : Marie Plaçais

Choix des poèmes : Jean-Pierre Jourdain

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......