LE DIRECT

Le Paradis est au choix 5/5

3 min
À retrouver dans l'émission

« *Je te dirai comment le Soleil s’est levé* », lu par Françoise Gillard**

suivi de

« Le Cerveau – est plus grand que le Ciel – », lu par Cécile Brune

Poèmes issus de Le Paradis est au choix, traduit de l’anglais par Patrick Reumaux

(Attention, ce ne sont pas des titres de poèmes, puisqu’aucun poème d’Emily Dickinson n’en a. Nous les avons identifiés en indiquant pour chacun d'eux le premier vers)

Poèmes choisis par Emmanuelle Chevrière

Prise de son, montage Manon Houssin

Assistant à la réalisation Laure-Hélène Planchet

Réalisation Juliette Heymann

Américaine, Emily Dickinson a vécu toute sa vie à l’exception de quelques rares et courts voyages (souvent pour des raisons médicales) dans la maison familiale où elle est née en 1830, jusqu’à sa mort en 1886. Dans une Nouvelle-Angleterre on ne peut plus puritaine, elle a choisi ce retrait du monde, cet espace réduit qui lui a laissé toute latitude pour développer un paysage intérieur magistral tant il est profond. Et si la distance et l’ironie caractérisent son œuvre, elle ne manque pas d’intensité et d’empathie pour autant. Rieuse, moqueuse, en même temps que grave et silencieuse, elle aura traversé sa vie comme une sorte de petit animal magique entre lecture et écriture.

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......