LE DIRECT
Ossip Mandelstam en 1934

A la recherche d'Ossip Mandelstam

59 min
À retrouver dans l'émission

Une heure pour écouter et lire le poète russe, né en 1891 à Varsovie, et mort en 1938, épuisé par son siècle qu'il qualifiait de "chacal", et broyé les persécutions du régime stalinien, lors de son transfert vers le camp de travail où il devait purger une peine de cinq ans d'internement.

Ossip Mandelstam en 1934
Ossip Mandelstam en 1934 Crédits : Fichier du NKVD

A l'occasion de la parution de l'oeuvre complète de Mandelstam, Jean-Claude Schneider, son traducteur, le poète Emmanuel Laugier et l'universitaire Marc Weinstein racontent comment l'auteur du Timbre d'Egypte", des Carnets de Voronej du Voyage en Arménie vint à eux. Ils reviennent ensemble sur une oeuvre en prise avec le bruit du temps, sur cette écriture qui n'appréciait que " les boursouflures de la chair, que les excroissances folles".  "Orphée moderne" pour Brodsky, poète "intraitable" pour Jaccottet, "léger, intelligent, spirituel, élégant, même exquis, gai sensuel, toujours amoureux, loyal, lucide et heureux quoi que dans les ténèbres de sa névrose et de l’horreur politique" pour Pasolini, il fut poète, théoricien, essayiste, révolutionnaire déçu, martyr, mais toujours tendant l'oreille pour écouter la germination du temps.

"La poésie vous réveille en plein milieu du mot" Ossip Mandelstam, Entretien sur Dante, 1933

Nos invités : 

Jean-Claude Schneider, traducteur des Oeuvres complètes d'Ossip Mandelstam (La Bruit du temps, 2017). Poète, il a notamment publié À travers la durée (Fata Morgana, 1975) ; Dans le tremblement (Flammarion, 1992) ; Courants, (Atelier La Feugraie, 1997) ; Si je t'oublie, la terre (La Lettre volée, 2005) ; Corde, (Apogée, 2007) ; Là qui reste, (Fissile, 2012) ; Vertical (La Lettre volée, 2017). Traducteur de l'allemand et du russe, il a merveilleusement servi des auteurs aussi prestigieux que Bobrowski, Hofmannsthal, Hölderlin, Kleist, Mandelslam, Trakl et Walser... ). On lui doit aussi plusieurs essais comme Ce qui bruit d'entre les mots (La Lettre volée, 1998) ; Entretien sur Celan, Apogée, 2002) ; La Peinture et son ombre (L'Atelier contemporain, 2015)

Emmanuel Laugier, poète, essayiste et critique littéraire (Le Matricule des anges), il a publié une dizaine de livres, de L'Oeil bande (Deyrolle éditeur, 1997 ; Unes, 2016) à For (Argot 2009), Ltmw (Editions Nous, 2013) et Crânienne (Argol, 2014). Il a dirigé avec Lionel Destremeau, pour les éditions Prétexte, des collectifs d'anthologie critique sur la poésie contemporaine, conçu le Cahier Jacques Dupin Strates (Farrago, 2000) ainsi que l'édition de ses écrits sur l'art, Par quelque biais vers quelque bord (P.O.L, 2009). Il a contribué à l'élaboration du numéro 191 du Matricule des anges consacré à Ossip Mandelstam.

Marc Weinstein, agrégé des universités, professeur à l'Université d'Aix-Marseille où il enseigne l'histoire et la théorie de la sacralité littéraire et politique, auteur de Mandelstam : jouer-combattre (Hermann, 2011) et Mandelstam 1891-1938 : un monde et sept poèmes pour y entrer (Institut d'études slaves, 2003)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......