LE DIRECT
 Michael Heizer Double Negative (1969), Mormon Mesa, Overton, Nevada

Quand le paysage demande à être écrit

58 min
À retrouver dans l'émission

"L’imaginaire des voyages tels que nous les pratiquons en Occident est le produit d’une construction historique;" Gilles Tiberghien

 Michael Heizer Double Negative (1969), Mormon Mesa, Overton, Nevada
Michael Heizer Double Negative (1969), Mormon Mesa, Overton, Nevada Crédits : Gilles A. Tiberghien

Aujourd'hui, état nomade à tous les étages. Gilles A Tiberghien en bon cartophile et philosophe de terrain reprend la route américaine côté Land Art et expose à l'Imec des récits du monde dans les pas de Segalen, Supervielle, Leiris et les autres. Tandis que le poète Michel Collot en bon homme paysage énonce le parti pris des lieux le temps d’un recueil en prose.

Nos invités :

Michel Collotest professeur de littérature française à l’université Paris III-Sorbonne nouvelle. Le paysage est au coeur de ses recherches, de son travail d’écriture et de sa réflexion, dans ses essais littéraires, ses poèmes et les colloques interdisciplinaires qu’il a dirigés.

Gilles A. Tiberghien enseigne l’esthétique à l’université de Paris 1 Sorbonne et intervient régulièrement à l’École nationale du paysage de Versailles. Il est membre du comité de rédaction des Cahiers du musée d’Art moderne et des Carnets du paysage. Ces dernières années, il a notamment publié Nature, art, paysage (Actes Sud, 2001) et Dans la vallée, avec Gilles Clément (Bayard, 2009). Paraîtront cette année, en même temps que cet ouvrage, Les Objets photographiques de Patrick Tosani (Flammarion) et Vers la République des rêves (Presses du réel). Il est aussi l'auteur de Land Art Travelling : publié une première fois en 1996 de façon très confidentielle, le livre est composé d'extraits des carnets que l'auteur a tenus lors de ses pérégrinations aux États-Unis et en Europe, en 1991 et 1994, à la rencontre des chefs-d'oeuvre de Michael Heizer, Robert Smithson, James Turrell, Nancy Holt, Charles Ross ou Walter De Maria, sur les sites difficilement accessibles où ces artistes les ont implantés au cours des années 1970. Enfin, il est le commissaire de l'exposition de Récits du monde qui se tient à l’IMEC, l'Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine à Caen. 

Yokohama Shashin. Photographie intitulée « Le Fusiyama »
Yokohama Shashin. Photographie intitulée « Le Fusiyama » Crédits : Éditions Hachette/ IMEC.
Intervenants
  • philosophe français, maître de conférences à l'Université de Paris I Panthéon - Sorbonne
  • professeur de littérature française, Paris III
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......