LE DIRECT
Alain Badiou

Poésie et philosophie

59 min
À retrouver dans l'émission

Selon Alain Badiou, le poème est une pensée qui est son acte même. Pour Mathias Enard, la poésie est un moyen d'évoquer la diversité de l'autre et toutes les zones de mixité entre l'Orient et l'Occident...

Alain Badiou
Alain Badiou Crédits : Radio France

Que pense le poème? demande Alain Badiou.

Deux invités, un philosophe et un écrivain, de ceux qui auront été patients. Le premier, philosophe, Alain Badiou aura longtemps attendu pour enfin publier un premier ouvrage consacré au poème. Le second, écrivain, Mathias Enard, aura fait de même pour qu’enfin paraisse son premier recueil de poésie. Vers libres, vers rimés, vers lecteurs, de Proust, d’Apollinaire, de Cendrars, vers polyglottes parfois, vers errants et voyageurs de toutes façons, de Beyrouth à Sarajevo, en passant par la Pologne, la Syrie et les rues de Barcelone, jusqu’au voyage immobile auprès d’une étrange confrérie d’écrivains alités. Et puisque France Culture se met aujourd’hui à l’heure de l’élection présidentielle 2017, c’est encore de langage qu’il sera question en fin d’émission. Politiques qu’avez vous fait de votre prose ? C'est la question posée à nos deux invités.

Nos invités :

Alain Badiou, figure majeure de la philosophie contemporaine, pour Que pense le poème? (Editions Nous, 2016) : Depuis toujours, le poème déconcerte la philosophie. Celle-ci est - de Platon jusqu'à Heidegger et au-delà - en interlocution et en rivalité constante avec la poésie. Alain Badiou reprend cette querelle qui semble être l'essence même de leur rapport. Il explore aussi la relation étroite entre poésie et politique. Le poème est une pensée qui est son acte même - voilà ce que nous invite à penser cet éloge de la poésie par Alain Badiou.

Mathias Enard, écrivain, poète, voyageur, membre du collectif Inculte, il est notamment l'auteur de Zone (2008), Parle-leur de batailles... (2010) et de Boussole (prix Goncourt en 2015) parus aux éditions Actes Sud. Il vient aujourd'hui nous parler de son recueil de poèmes Dernière communication à la société proustienne de Barcelone (Inculte, 2016). Traversant les formes littéraires classiques et modernes comme on explore des territoires, Mathias Enard parcourt prose, versets, vers rimés pour en rapporter des poèmes dont le style rappelle tour à tour Blaise Cendrars, François Villon ou Federico García Lorca par leur brutale simplicité, leur évidence poétique. Dernière Communication à la Société proustienne de Barcelone traverse vingt ans d'écriture et dessine pour l'auteur une manière d'autobiographie voyageuse.

Mathias Enard
Mathias Enard Crédits : Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......