LE DIRECT
Musicien et danseurs de Rebetiko

Quand les mots nous manquent

59 min
À retrouver dans l'émission

"Traduire c'est gérer le désastre, reculer en bon ordre" (Michel Volkovitch) Michel Volkovitch et Myrto Gondicas transmettent Rebetika et poésie grecque contemporaine. Laurent Nunez choisit des mots manquants de la langue française comme une promesse de vie nouvelle.

Musicien et danseurs de Rebetiko
Musicien et danseurs de Rebetiko Crédits : Anonyme

Du 5 au 7 octobre, le Festival VO/VF propose - au château du Val Fleury de Gif-sur-Yvette, une trentaine de rencontres, grands entretiens, tables rondes, concerts, lectures et atelier autour de la littérature étrangère et des langues et cultures du monde. Deux de nos invités, les traducteurs Myrto Gondicas et Michel Volkovitch,  y participeront pour évoquer la poésie grecque ainsi que des langues peu traduites en français. Laurent Nunez ne sera pas présent au Festival mais il aurait pu apporter une contribution intéressante car dans son dernier livre, Il nous faudrait des mots nouveaux, il s'interroge sur des mots qui ne peuvent pas être traduits par un autre mot en français et nous ouvrent ainsi de nouvelles pistes de réflexion.

Nos invités  :

Myrto Gondicas, traductrice du grec ancien et moderne. Elle  travaille essentiellement pour le théâtre mais s'intéresse aussi à la prose et la poésie. Elle a récemment signé la traduction des Pièces de guerre d'Eschyle (Anacharsis, 2018). Elle est membre du Comité grec de la Maison Antoine Vitez (Centre international de traduction théâtrale),  a coordonné deux anthologies du théâtre grec moderne et contemporain et fait partie du comité de rédaction des revues Les Carnets d’Eucharis et Phoenix. Dans le cadre du festival VO / VF, elle animera la Carte blanche aux revues consacrée aux  "langues de presque personne" le samedi 6 octobre de 14 heures à 15 heures  à l'Orangerie de Gif-sur-Yvette.  Une rencontre proposée par Ent'revues  avec Phoenix, TranLittérature et Retors.net.  

Michel Volkovitch est poète et traducteur. Il a traduit une quarantaine de prosateurs grecs contemporains, 190 poètes, des chants populaires, des chansons rebètika et une trentaine de pièces de théâtre. Il enseigne la traduction à Paris et Bruxelles. Ses traductions ont reçu sept différents prix en France et en Grèce. Auteur de huit livres publiés principalement par Maurice Nadeau, il a fondé en 2013 sa propre maison d’édition, le Miel des anges, pour faire connaître les poètes, les nouvellistes et les dramaturges grecs.

Laurent Nunez a été professeur de Lettres, critique littéraire, rédacteur en chef du Magazine Littéraire. Il est désormais éditeur et écrivain. On lui doit des ouvrages passionnants sur le pouvoir de la littérature, comme Les Récidivistes (2008) ou L’Énigme des premières phrases (2017). Il nous faudrait des mots nouveaux (Le Cerf, 2018) est son dernier livre. 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......