LE DIRECT
Ils n'ont pas encore parlé des "gilets jaunes"

La politique, une affaire de famille

30 min
À retrouver dans l'émission

Figures obligées des fêtes de fin d'année, les discussions politiques en famille donnent l'occasion de s'interroger sur le rôle du cercle familial dans la constitution de l'identité politique. Comment se politise-t-on en famille ? Vote-t-on encore comme ses parents ou son conjoint ?

Ils n'ont pas encore parlé des "gilets jaunes"
Ils n'ont pas encore parlé des "gilets jaunes" Crédits : Sigrid Olsson - Maxppp

Nous sommes ce samedi entre les fêtes,  les repas de famille de fin d'année la dinde, le sapin et... les inévitables discussions sur la politique. 

Peut-être avez-vous vécu ce moment la semaine dernière avec gourmandise ou appréhension d'ailleurs, le moment du débat autour de la table : d'accord pas d'accord sur les "gilets jaunes", l'écologie, les impôts, le rassemblement national, Jean-Luc Mélenchon, le gouvernement... 

Autant de sujets qui peuvent mettre un peu de passion voire de crispation avant les cotillons et la bûche glacée. 

La famille est ce cadre ambivalent, où l'on est assez intimes pour dire ce que l'on pense, et assez à l'aise pour contester ce que pensent les autres. 

Mais au fait, avec les familles recomposées, avec la dépolitisation progressive, la montée de l'individualisme, le cercle de la famille est-il toujours un lieu de socialisation politique ? 

A-t-on toujours autant de chances statistiques de voter comme ses parents ? Se construit-on davantage contre eux, ou sans eux ? Qu'en est-il du couple ? 

Intervenants
  • sociologue et politologue, directrice de recherche au CNRS et au Cevipof, spécialiste du rapport des jeunes à la politique
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......