LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La façade extérieure en travaux du Palais d'Iéna qui abrite le Conseil économique, social et environnemental (2015)

Le CESE, la chambre invisible de la République

31 min
À retrouver dans l'émission

Le Conseil économique, social et environnemental aura un rôle majeur dans le grand débat voulu par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des « gilets jaunes ». Mal connue, souvent critiquée, cette troisième chambre de la République y gagnera-t-elle enfin une véritable place dans la vie politique ?

La façade extérieure en travaux du Palais d'Iéna qui abrite le Conseil économique, social et environnemental (2015)
La façade extérieure en travaux du Palais d'Iéna qui abrite le Conseil économique, social et environnemental (2015) Crédits : Francois Lafite/Wostok Press - Maxppp

La transition écologique ; le pouvoir d’achat et la justice fiscale ; la lutte contre les fractures territoriales ; les modalités de participation des citoyens aux décisions des pouvoirs publics : tels sont les thèmes sur lesquels les 233 membres du CESE vont travailler dans les prochaines semaines. Le Conseil s’est auto-saisi, en vue d’apporter des réponses à la crise des "Gilets jaunes". A quoi serviront-elles ? C’est un peu la question récurrente à chaque fois qu’il est question de ce conseil. Beaucoup de rapports produits chaque année (entre 25 et 30) mais peu d’effets.

La troisième assemblée de la République, qui réunit en son sein les "forces vives" de la Nation, n’a pas la puissance de feu de l’Assemblée nationale, ni même du Sénat. Ce qu’elle fait à l’intérieur s’entend peu à l’extérieur. Mais ce ne sera peut-être bientôt plus le cas. 

La révision constitutionnelle, toujours suspendue, prévoit de réformer le CESE. De le transformer en chambre de la société civile, avec possibilité pour les citoyens d’y faire entendre directement leur voix. Ce n’est pas la première fois que cette institution, créée en 1924 sous le nom de Conseil national économique, fait l’objet d’un projet de réforme.  C’était l’ambition de celui soumis, par référendum, en 1969, par le général de Gaulle. D'autres ont voulu le supprimer : sans succès. C’est que, disent les mauvaises langues, le CESE est bien pratique quand il s’agit de recaser des amis politiques.

Liens

[Abonnés] Patrick Bernasconi : « Le CESE est à l’aube d’un énorme changement », par Michel Noblecourt, Le Monde, 23 juin 2018. 

Macron précise les contours de la réforme du CESE, par François Vignal, Public Sénat, Mardi 30 janvier.   

Le Grand débat national lancé par le président de la République le 10 décembre 2018.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......