LE DIRECT
Jean-Pierre Chevènement

Le chevènementisme, une certaine idée de la France

30 min
À retrouver dans l'émission

La voix de Jean-Pierre Chevènement résonne singulièrement dans l’histoire récente de notre pays. Mais comment définir ce "chevènementisme" qui semble avoir influencé de nombreuses figures du monde politique et au-delà ?

Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement Crédits : JEFF PACHOUD - AFP

Acteur majeur de la vie politique française du Ceres à la Fondation de l’Islam de France, Jean-Pierre Chevènement a occupé des postes ministériels sous deux présidents de la République, François Mitterrand et Jacques Chirac, de l’éducation nationale au ministère de la Défense, en passant par le ministère de l’Intérieur.

La constance de ses réflexions et prises de position a fait de lui une figure intellectuelle, politique et morale majeure, dont beaucoup se réclament aujourd’hui dans le monde politique et au-delà.

Mais qu’est-ce que le « chevènementisme » ? En politique intérieure, peut-être une défense de l’héritage jacobino-républicain de la gauche, mais aussi une volonté de se projeter au-dessus des formations politiques traditionnelles. Sur le plan international, un certain attachement à l’indépendance nationale de la France vis-à-vis des puissances, et un attachement conjoint à la souveraineté des nations.

Apparaît en creux, comme liant ces deux dimensions, un authentique projet politique, républicain, reposant sur une conception de l’individu-citoyen largement héritée de la Troisième République.

Mais dans ses prises de position, son parcours marqué par plusieurs démissions fracassantes, Jean-Pierre Chevènement nous offre-t-il des solutions concrètes pour les problèmes politiques de notre époque, ou est-il l’une des dernières grandes figures de la politique telle qu’elle se pensait et se pratiquait au siècle dernier ?

POUR ALLER PLUS LOIN

A la tête de la Fondation de l’islam de France, Jean-Pierre Chevènement se revendique volontiers de l’héritage intellectuel de l’islamologue Jacques Berque.

Grand érudit, arabisant, militant politique, ce dernier s’était fait tout au long de sa vie l’exégète et le défenseur d’un islam de progrès sur les deux rives de la Méditerranée. Le 8 mai 1978 il évoquait sur France Culture le nécessaire dialogue entre le socialisme, alors tenu en échec comme projet politique dans les pays arabes, et l’islam.

Écouter
1 min
Jacques Berque sur France Culture le 08/05/1978

Sa leçon inaugurale à la chaire d'histoire sociale de l'Islam contemporain du Collège de France, en 1956.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......