LE DIRECT
Betrand Delanoë et Philippe Séguin lors d'un débat de la campagne municipale de 2001

Paris, la mère de toutes les batailles

30 min
À retrouver dans l'émission

La lutte pour le siège de maire de Paris, en mars 2020, s'annonce d'autant plus disputée que le premier édile de la capitale est un personnage politique à part. L'Hôtel de ville est-il encore un tremplin vers de plus hautes responsabilités ? Quels sont les enjeux des élections municipales à Paris ?

Betrand Delanoë et Philippe Séguin lors d'un débat de la campagne municipale de 2001
Betrand Delanoë et Philippe Séguin lors d'un débat de la campagne municipale de 2001 Crédits : THOMAS COEX - AFP

On se méprend sur la vraie date de la Libération de Paris. 

Elle n’a pas eu lieu le 25 août 1944, elle aura lieu le 22 mars 2020. 

Car Paris est occupée depuis 5 ans déjà… par Anne Hidalgo !

C’est en tout cas ce qu’on peut déduire du nombre et de l’hostilité de ses opposants, bientôt ses rivaux, qui lui reprochent, en vrac, les bouchons, la saleté, la délinquance…

La liste est déjà longue de ceux qui veulent libérer la capitale lors des prochaines municipales. A coup sûr, de toutes les élections locales, celle-ci sera la plus suivie.

Pas seulement parce que les médias nationaux sont tous à Paris. Mais parce que la ville est un cas à part dans la vie politique française : longtemps, elle resta sans véritable maire. Jusqu’à ce que Jacques Chirac en devienne le premier magistrat en 1977.

Etre maire de Paris, c’est avoir du pouvoir : plus de 2 millions d’habitants, le siège des principaux lieux de décision, chaque nouveau président de la République rend d’abord visite au locataire de l’Hôtel de ville lorsqu’il prend ses fonctions.

Elle participe aussi, au premier plan, de l’image de la France à l’international.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......