LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le retour du refoulé colonial

Refoulé colonial : l’éternel retour

30 min
À retrouver dans l'émission

En reconnaissant la responsabilité de l’Etat français dans la mort de Maurice Audin et la torture en Algérie, Emmanuel Macron rompt avec des décennies de silence officiel sur les crimes de la colonisation. Comment ce passé colonial pèse-t-il aujourd’hui encore sur la vie politique française ?

Le retour du refoulé colonial
Le retour du refoulé colonial Crédits : Sébastien Jarry - Maxppp

Le geste est fort, spectaculaire. La semaine dernière, Emmanuel Macron rend visite à Josette Audin, la veuve de Maurice Audin, militant communiste disparu en Algérie en juin 1957. Le chef de l’Etat admet ce que les historiens ont déjà établi depuis longtemps : Maurice Audin a été enlevé, séquestré, torturé puis éliminé. Mais il va encore plus loin en reconnaissant que pendant la guerre d’Algérie, la torture a été érigée en système.

Si elle "n’a pas cessé d’être un crime au regard de la loi", explique Emmanuel Macron, "elle s’est développée parce qu’elle restait impunie". Cette prise de position officielle marque une nouvelle étape dans la confrontation de la République à son passé colonial.  Confrontation tardive : il a par exemple fallu attendre 1999 pour que l’Assemblée nationale reconnaisse que c’est bien une guerre qui avait eu lieu en Algérie.

Un grand nombre de nos concitoyens ont pourtant un lien direct avec ce passé : rapatriés, harkis, anciens appelés du contingent, immigrés et enfants d’immigrés d’Afrique du nord et d’Afrique noire. Mais au nom d’une certaine idée de la paix civile, la question de la colonisation a fini par être mise de côté, quitte à resurgir parfois de manière brutale.

LIENS

La gauche face au passé colonial (payant), tribune de Gilles Manceron dans Politis

La déclaration du Président de la République sur la mort de Maurice Audin

A ECOUTER

L'interview du journaliste Akram Belkaïd sur l'importance de la décolonisation, de la guerre d'indépendance, dans la vie politique en Algérie aujourd'hui. 

Écouter
1 min
La référence à la guerre d'indépendance est-elle aujourd'hui encore une référence obligée dans la vie politique en Algérie ?
Écouter
1 min
Est-il possible d'exister dans la vie politique sans s'inscrire dans cette rhétorique ?
Écouter
1 min
Comment l'histoire de la décolonisation a-t-elle aussi construit l'image de l'Algérie sur la scène internationale ?
Intervenants
  • historien, spécialiste du colonialisme français, membre du CVUH (Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......