LE DIRECT

Corneliu Porumboiu

1h
À retrouver dans l'émission

Le réalisateur roumain Corneliu Porumboiu est l'invité de Michel Ciment

 « Le Trésor » (titre original « Comoara »), le dernier long métrage de Corneliu Porumboiu est en salles dès le 10 février. 

Distribution : Le Pacte. Prix un Certain Talent dans la catégorie "Un Certain Regard" au 68ème Festival de Cannes (13 au 24 mai 2015). Partenariat France Culture

Affiche
Affiche

A Bucarest, Costi est un jeune père de famille accompli. Le soir, il aime lire les aventures de Robin des Bois à son fils de 6 ans pour l’aider à s’endormir. Un jour, son voisin lui confie qu’il est certain qu’un trésor est enterré dans le jardin de ses grands-parents ! Et si Costi accepte de louer un détecteur de métaux et de l’accompagner pendant une journée, il serait prêt à partager le butin avec lui. D’abord sceptique, et en dépit de tous les obstacles, Costi se laisse finalement entraîner dans l’aventure…

Conseil de la semaine : Mathieu Capel

Pour son ouvrage "Evasion du Japon. Cinéma japonais des années 1960" aux éditions Les Prairies Ordinaires

La décennie 1960 est une période d’intenses bouleversements dans l’histoire du cinéma japonais. Une nouvelle génération de cinéastes s’impose et se démarque des « grands maîtres » des années 1930 et 1950 ; à mesure que les plateformes de production se diversifient, les grands studios voient s’effriter leur monopole sur l’industrie des loisirs. L’heure est à la libération sexuelle, à la contestation politique, aux mouvements citoyens : climat libertaire propice aux irrévérences, dont le monde cinématographique se fait l’écho. Cette nouvelle et turbulente jeunesse du cinéma ne correspond pas à un simple phénomène démographique. Pour Oshima, Yoshida ou Matsumoto, le renouvellement passe par la redéfinition du rôle du cinéaste et de la façon dont il « agit » le monde. La tâche est d’autant plus urgente que la nouvelle prospérité des années 1960, célébrée en grande pompe par les Jeux Olympiques de Tokyo, semble dissiper les angoisses de la guerre et de l’après-guerre. Les cinéastes de la nouvelle génération s’orientent vers d’autres modèles théoriques et esthétiques, aptes à rendre compte de la société de consommation et de communication de masse. C’est cette grande mutation qu’Évasion du Japon propose d’explorer.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......