LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Hommage à Jean Rouch

1h
À retrouver dans l'émission

Hommage à Jean Rouch
Hommage à Jean Rouch
Hommage à Jean Rouch © Radio France Ethnologue, cinéaste, photographe, Jean Rouch est mort en février 2004 dans un accident de la route dans le nord du Niger. Toute sa vie, il a cherché à mettre l'outil cinématographique au service des études ethnologiques. Pionnier dans son métier, Rouch voyage au Sénégal, au Niger, au Mali et au Ghana à partir de 1941, pour des missions d'étude (il est ingénieur des Ponts et Chaussées). Une caméra à la main, il filme en amateur, définition qu'il a toujours revendiquée, les rites et les rituels de ces Africains qu'il côtoie quotidiennement. Les titres de ses premiers courts métrages illustrent leur contenu: Au pays des mages noirs (1947), la Circoncision (1949), Yenendi, les hommes qui font la pluie (1950), suivi la même année des Gens du mil. Si Jean Rouch rend compte avec le respect de l'ethnologue des croyances de ces pays africains, on lui reproche parfois, notamment les Africains, les commentaires de ces films. Pour lui, ils sont nécessaires afin d'éviter des risques de mauvaises interprétations de pratiques difficilement compréhensibles aux yeux des Européens. Ces critiques ont pris forme à partir du saisissant documentaire, les Maîtres fous (1954), montrant les rites de possession d'une secte. Ce reportage sera cependant primé en 1957 à Venise. Rouch réalise ensuite ses premiers longs métrages: les Fils de l'eau (1955), Jaguar (1957), Moi un Noir (1958), la Pyramide humaine (1959), la Chasse au lion à l'arc (1965), une pure merveille qui fait découvrir le rituel complexe du meurtre du lion, ou encore Cocorico M. Poulet (1974), et Bougo, les funérailles du vieil Anaï (1979). Il montre également un oeil de sociologue dans Chronique d'un été, où, avec le sociologue Edgar Morin, il dévoile le Paris de l'été 1960. Dans son film très controversé Petit à petit (1970), il met en scène les Blancs sous le regard inquisiteur des Noirs (expérience d'anthropologie mixte qu'il a déjà pratiquée dans la Pyramide humaine) et revendique son regard subjectif de cinéaste.
Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......