LE DIRECT
Affiche

Projection privée : Les Prix France Culture à Cannes

59 min
À retrouver dans l'émission

A peine le Festival commencé, France Culture décerne ses 1ers Prix ! Le réalisateur de documentaires Frederick Wiseman obtient le prix Consécration 2016, tandis qu'Alexander Nanau reçoit le prix France Culture Cinéma des étudiants pour son long-métrage "Toto et ses soeurs".

Affiche
Affiche Crédits : Festival de Cannes 2016

Le cinéaste Alexander Nanau lauréat du prix France Culture Cinéma des étudiants pour son long-métrage "Toto et ses soeurs", est interrogé par Michel Ciment, mais aussi deux membres du jury France Culture qui ont visionné les 5 films qui concourraient. Ils expliquent leur choix du film d'Alexander Nanau.

Remise des Prix France Culture Cinéma - Pavillon UniFrance films - Village International - Pantiero au Festival de Cannes

Frederick Wiseman
Frederick Wiseman Crédits : Radio France

Avec Frederick Wiseman, lauréat du Prix France Culture Cinéma Consécration 2016

Et le lauréat du Prix France Culture Cinéma des Étudiants.

Les 5 films sélectionnés : Une jeunesse allemande de J-G Périot - Toto et ses soeurs d'Alexander Nanau - Je suis le peuple d'Anna Roussillon - Les ogres de Léa Fehner - Janis de Amy J. Berg.

Les affiches des 5 films sélectionnés
Les affiches des 5 films sélectionnés Crédits : DR

Le Festival de Cannes 2016, sur France Culture, c'est par ici !

Conseil de la semaine : Cannes 1939, le festival qui n'a pas eu lieu, un ouvrage d'Olivier Loubes chez Armand Colin (27.04.2016)

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Éditions Armand Colin

Prévu pour s’ouvrir le 1er septembre 1939, le tout premier Festival de Cannes n’a pas eu lieu. L’entrée en guerre imposa sept ans de réflexion à ce qui allait devenir le plus grand festival de cinéma au monde. > > Pourtant, Cannes 39 a bel et bien existé : tout était prêt ! Les films étaient sélectionnés, dont Le magicien d’Oz ou Stanley et Livingstone. Les vedettes étaient déjà là ou en route, comme Norma Shearer ou Cary Grant, Michèle Morgan ou Pierre Fresnay. Le Président d’honneur, Louis Lumière, était désigné et le Président du Festival n’était autre que Jean Zay, « ministre du Cinéma », qui avait voulu, avec l’aide des studios américains, créer Cannes pour contrer la Mostra de Venise devenue ouvertement fasciste. > > De cette aventure méconnue subsistent des archives inédites qui permettent à Olivier Loubes de nous rendre l’histoire de cet événement disparu, somewhere over the rainbow… Présentation de l'éditeur

Olivier Loubes
Olivier Loubes Crédits : Geneviève méric - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......