LE DIRECT
Hélène Carrère d'Encausse

Islam et pouvoir communiste sous les soviets avec Hélène Carrère d’Encausse

1h02
À retrouver dans l'émission

La révolution russe de 1917 a éclaté dans un empire qui abritait seize millions de musulmans

Hélène Carrère d'Encausse
Hélène Carrère d'Encausse Crédits : Académie française

Dans le cadre du week-end exceptionnel « Il y a 100 ans, la révolution russe » sur France Culture

La révolution russe de 1917 a éclaté dans un empire qui abritait seize millions de musulmans — soit, globalement, dix pour cent de la population. La chute du tsarisme durcit la position des administrés musulmans qui exigeaient la liberté religieuse et les droits nationaux que leur refusaient les tsars. Et la relation du pouvoir communiste avec la composante islamique à l’ère des soviets est intéressante à passer en revue en cette année du centenaire de la révolution russe. L’académicienne Hélène Carrère d’Encausse viendra évoquer, en sa qualité d’historienne avisée, cette relation très peu connue.

L'Académicienne Hélène Carrère d'Encausse
L'Académicienne Hélène Carrère d'Encausse Crédits : Académie française

Née à Paris dans une famille que l’esprit cosmopolite et la révolution russe ont de longue date dispersée à travers l’Europe. Compte parmi ses ancêtres de grands serviteurs de l’Empire, des contestataires du même Empire, le président de l’Académie des sciences sous Catherine II et trois régicides. Cette hérédité la prédisposait naturellement à l’étude de l’histoire et de la science politique, qu’elle a enseignées à la Sorbonne avant de transférer sa chaire professorale – l’esprit nomade de la famille aidant – à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle a aussi enseigné durant plusieurs années au collège d’Europe de Bruges. Professeur invité dans de nombreuses universités étrangères, en Amérique du Nord et au Japon surtout, elle est docteur honoris causa des universités Laval et de Montréal au Canada, de l’université de Louvain et de l’université de Bucarest. Président de Radio Sorbonne-Radio France de 1984 à 1987, membre de la Commission des sages pour la réforme du Code de la nationalité en 1986-1987. Durant l’année 1992, elle occupa le poste de conseiller auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, participant ainsi à l’élaboration d’une politique d’assistance à la démocratisation des anciens États communistes. Élue au Parlement européen en juin 1994, elle fut vice-président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense. Vice-président de la commission des Archives diplomatiques françaises ; elle a aussi présidé la commission des Sciences de l’homme au Centre national du livre de 1993 à 1996. Nommée en 1998 membre du Conseil national pour un nouveau développement des sciences humaines et sociales. En 2004, elle devient président du conseil scientifique de l’Observatoire statistique de l’immigration et de l’intégration.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Flammarion (1978)

Elle a reçu le prix Aujourd’hui pour L’Empire éclaté en 1978, le prix Louise Weiss en 1987, le prix Comenius en 1992 pour l’ensemble de son œuvre, et le prix des Ambassadeurs en 1997 pour Nicolas II. Elle est membre associé de l’Académie royale de Belgique, membre étranger de l’Académie des sciences de Russie, membre d’honneur de l’Académie des beaux-arts de Russie, de l’Académie de Géorgie et de l’Académie de Roumanie.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Fayard (1996)

Élue à l’Académie française, le 13 décembre 1990, au fauteuil de Jean Mistler (14e fauteuil). Élue secrétaire perpétuel le 21 octobre 1999. Sur le site de l'Académie française

Ouvrage d'Hélène Carrère d'Encausse paru en 2017 (13 novembre) : Le général de Gaulle et la Russie, éditions Fayard dans la collection Documents.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Éditions Fayard

L’Union soviétique, que le général de Gaulle préférait nommer Russie, est présente dans sa politique étrangère depuis la rupture du Pacte germano-soviétique en 1941. Sa vision de ce pays – un pays d’Europe, allié de revers de la France, continuateur de la Russie, malgré la rupture de 1917 – a été constante. Mais la politique russe du général de Gaulle a évolué en fonction de son propre statut – général rebelle, exilé en Angleterre puis en Afrique du Nord, puis chef d’un gouvernement provisoire, enfin président de la République française, élu au suffrage universel – et du statut de la France – pays vaincu et occupé, France combattante, France membre du groupe des vainqueurs en 1945. Cet ouvrage retrace les trois temps de la politique russe du général de Gaulle. Face à Staline, période où il mena une diplomatie parallèle, puis face à Khrouchtchev et à un monde transformé par la déstalinisation, la décolonisation et la coexistence pacifique, et enfin une politique visant à rapprocher l’Est et l’Ouest en misant sur la détente et la coopération entre les deux blocs.

Historienne de la Russie, Hélène Carrère d’Encausse est membre de l’Académie française depuis 1991, où elle a été élue Secrétaire perpétuel en 1999. Hélène Carrère d’Encausse a reçu le prix Aujourd’hui pour L’Empire éclaté (Flammarion) en 1978, le prix Louise-Weiss en 1987, et le prix Comenius en 1992 pour l’ensemble de son oeuvre. Sa biographie de Nicolas II (Fayard 1996) a obtenu le prix des Ambassadeurs en 1997, son dernier ouvrage paru, Les Romanov, s'est vendu à 40 000 exemplaires. 4ème de couverture

Femme tatare du XVIIIe siècle
Femme tatare du XVIIIe siècle Crédits : Wikipédia

Il a été question de

Tatars - Bachkirie - Gengis Khan - Ivan le Terrible - Jadidisme - Ismail Gasprinski - Vladimir Ilitch Lénine - Grigori Zinoviev - Joseph Staline - Nouvelle politique économique - Mirsäyet Soltanğäliev (Sultan-Galiev) - Jeunes-Turcs - Premier congrès des peuples d'Orient - Deuxième congrès du Komintern - Manabendra Nath Roy - Giacinto Menotti Serrati - Université al-Azhar - Béla Kun - Nikita Khrouchtchev - Khazars - Mikhaïl Toukhatchevski - Abdulrauf Fitrat - Ramzan Kadyrov.

Musique

Rainbow : Music Of Central Asia Vol. 8 (extraits) du Kronos Quartet

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe de production : Olivier Dupré (prise de son) - Franck Lilin (réalisation) - Sylvia Favre (attachée de production et site internet).

Ivan IV de Russie
Ivan IV de Russie Crédits : Wikipédia

France Culture est partenaire de la programmation spéciale La révolution russe a 100 ans, un mois de programmes exceptionnels du 25 octobre au 14 novembre sur Arte.

Rediffusion du 15 octobre 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......