LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les Frères de la Pureté, manuscrit de 1287 conservé à la bibliothèque Süleymaniye d'Istanbul

Les Frères de la pureté

59 min
À retrouver dans l'émission

Pour aborder l’œuvre de cette société secrète des 9 ième et 10 ième siècles

Les Frères de la Pureté, manuscrit de 1287 conservé à la bibliothèque Süleymaniye d'Istanbul
Les Frères de la Pureté, manuscrit de 1287 conservé à la bibliothèque Süleymaniye d'Istanbul Crédits : Wikimedia Commons

Les « Frères de la pureté » constituent une société secrète d’auteurs qui – par définition – sont anonymes afin de composer entre le début du 9ème siècle et la fin du 10ème une encyclopédie de 52 épîtres contenant le savoir connu. Ils furent des encyclopédistes anticipant leurs lointains homologues européens du 18ème siècle. Bien qu’on ait pu révéler quelques noms, ces auteurs « inconnus » ont produit un corpus couvrant toutes les disciplines enseignées à leur époque. Aborder l’œuvre de cette confrérie en situation, leur « filiation » spirituelle et métaphysique est ce que fera le professeur Christian Lochon. Il précisera leur appartenance au courant chiite ismaélien et surtout leur inscription dans la lignée des pythagoriciens.

Avec Christian Lochon, membre de l’Académie des sciences d’Outre-mer

Au sortir du lycée Louis-le Grand, Christian Lochon poursuit une double formation en lettres modernes et en arabe à la Sorbonne et à l’École des langues orientales. Sa carrière d’enseignement ultramarine se déroule en Algérie (1956), en Irak (1956-1957), au Liban (1957-1961), en Guyane au titre du SMA (1962-1964), à nouveau en Irak (1964-1966), en Iran (1966-1968) et en Égypte (1971-1976).

Détaché aux Affaires étrangères (1964), il assume la direction du Centre culturel français de Bagdad (1968-1970), puis la fonction d’attaché culturel et de coopération technique à Khartoum, au Soudan (1976-1982) comme à Damas, en Syrie (1986-1989). À Paris, il sert à l’Institut du monde arabe puis au CRDP de Versailles et à l’IUFM de Paris. Recruté comme examinateur d’arabe aux concours de l’État (1992), il assure la préparation du concours de secrétaire d’Orient à Paris IV, est chargé de cours à l’Institut catholique de Lille (1998-2005), au CEDS, à l‘Institut Ghazali de Formation d’Imams, anime des stages à l’Institut des hautes études de sécurité intérieure, au CMIDOM de Versailles, tout en étant nommé coordinateur du Groupe Maghreb / Proche-Orient puis Directeur des études au CHEAM (1991-2000).

Ainsi a-t-il, avant d’être élu à l’ASOM aux sièges des regrettés confrères, Bernard Brou en 2003 et Alain Provost en 2011, travaillé dans des structures dirigées par d’éminents confrères, le Dr Dalil Boubakeur, les professeurs Philippe Decraene, Pascal Chaigneau, Edmond Jouve, Jean Leclant, le Colonel André Ronde. Il publie dans la "Revue d’études" chaque année en mai un numéro consacré au Maghreb et au Moyen-Orient. Il est membre de la Commission Laïcité-Islam de la Ligue de l’enseignement, fondateur de l’Observatoire de l’enseignement de la langue arabe en Europe et secrétaire du conseil d’administration du Foyer franco-libanais de Paris. Sur le site de l'Académie des sciences d'Outre-mer

Citations : Jabir Ibn Hayyan - Ismaélisme - Abbassides - Monophysisme - Al-Fârâbî - Chiisme duodécimain - Miguel Asín Palacios - Ibn Khaldoun - Mohammed Arkoun - Al-Hariri - Al-Jahiz - Abû Hayyân al-Tawhîdî - Ikhwan al-Safa - Sept Dormants d'Éphèse - Druzes

L'encyclopédie est composée de 52 épîtres (rasâ’il) ayant des longueurs variables, divisée en quatre tomes. Chaque tome développe différentes matières :

Tome 1 : les sciences mathématiques (14 épîtres) incluent la théorie du nombre, la géométrie, l’astronomie, la géographie, la musique, les arts théoriques et pratiques, l’éthique et la logique.

Tome 2 : les sciences de la nature (17 épîtres) comprennent la matière, la forme, le mouvement, le temps, l'espace, le ciel et l'univers, la génération et la corruption, la météorologie, les minéraux, les plantes, les animaux, le corps humain, la perception, l'embryologie, l'homme en tant que microcosme, le développement des âmes dans le corps, la limite de la connaissance, la mort, le plaisir et la langue.

Tome 3 : les sciences psychologiques et rationnelles (10 épîtres) comprennent les principes intellectuels (ceux de Pythagore et ceux développés par les Ikhwân), l'univers en tant que macrocosme, l'intelligence et l’intelligible, les périodes et les époques, la passion, la résurrection, les différentes sortes de mouvement, la cause et l’effet, les définitions et les descriptions.

Tome 4 : les sciences théologiques (11 épîtres) incluent les doctrines et les religions, le chemin menant à Dieu, la doctrine des Ikhwân, l’essence de la foi, la loi religieuse et la révélation, l'appel à Dieu, la hiérarchie, les êtres spirituels, la politique, la magie et le talisman. Wikipédia

Jaquette de l'album "Zanzibara 1: Ikhwani Safaa Music Club : A Hundred Years Of Taarab In Zanzibar"
Jaquette de l'album "Zanzibara 1: Ikhwani Safaa Music Club : A Hundred Years Of Taarab In Zanzibar" Crédits : Label Buda Musique (2005)

Extraits musicaux :Ikhwani Safaa Musical Club

Jaquette de l'album "Ikhwani Safaa Musical Club ‎– Taarab 2 / Music Of Zanzibar"
Jaquette de l'album "Ikhwani Safaa Musical Club ‎– Taarab 2 / Music Of Zanzibar" Crédits : Label Globe Style (1988)

Page en cours

Intervenants
  • Enseignant à Paris II, membre de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......