LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Piedad Bonnett

Ce qui n'a pas de nom

52 min
À retrouver dans l'émission

Et si la littérature était une lutte perpétuelle contre la disparition ? Le suicide et la folie d’un fils, les mots comme arme ultime pour raconter Ce qui n’a pas de nom, combattre l’absence dans un texte déchirant de Piedad Bonnett, sans fard ni apprêts, un véritable hymne à la littérature.

Piedad Bonnett
Piedad Bonnett Crédits : Oscar Monsalve

J'ai reçu cet été, juste avant de partir en vacances, le livre de Piedad Bonnett "Ce qui n'a pas de nom".Je ne connaissais pas l'auteur, je n'en avais jamais entendu parler et j'ai retourné le volume et j'ai lu sur la 4° de couverture " Dans ce court récit , Piedad Bonnett raconte à la première personne le suicide de son fils Daniel , vingt huit ans, qui s'est jeté du toit de son immeuble à New York. Il était schizophrène". Le résumé, je l'avoue, m'a effrayé. Non que je fuie le chagrin et que je demande à la littérature de jeter sur le monde un voile embellissant en me berçant de sourires et d'idylles, mais je redoute les livres où l'authenticité tient lieu de vérité. Ce n'est pas le vécu que je cherche, c'est la vie, la vraie vie enfin découverte, éclaircie.

Confiant néanmoins dans les éditions Métailié qui m'ont fait accéder entre autres aux œuvres de Machado de Assis et de Leonardo Padura, j'ai ouvert le livre et je n'ai pas pu le lâcher. Connaissance de la douleur, connaissance par la douleur, ce court récit est aussi lumineux que bouleversant. Il touche au cœur sans jamais cesser de donner à réfléchir. Œuvre de pensée et de piété tout ensemble, il parle à l'intelligence et fait monter les larmes.

Je me suis mis en tête de rencontrer la poète, romancière et dramaturge colombienne Piedad Bonnett. Elle est ici en studio, je vais avoir une conversation avec elle, et, grande première pour Répliques, nous sommes assistés d'une interprète Claudine Rimattei. Et ma première question est " que voulez vous dire par ce titre " Ce qui n'a pas de nom" Piedad Bonnett ?

La nouvelle de Vladimir Nabokov citée dans cette émission s'appelle Signes et Symboles

Site et peintures de Daniel Segura Bonnett http://danielsegurabonnett.blogspot.fr/

Bibliographie

L'immortalité

L'immortalitéMilan KunderaGallimard Folio, 1993

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......