LE DIRECT
Sur le chemin de l'école en 1951

La France d'hier

51 min
À retrouver dans l'émission

Qu'est ce que la France d'hier et est-elle différente du monde d'après 68 ? Jean-Pierre Le Goff répond à Alain Finkielkraut.

Sur le chemin de l'école en 1951
Sur le chemin de l'école en 1951 Crédits : AFP

20 ans après le livre qu'il a consacré à L'Héritage impossible de mai 68, Jean-Pierre Le Goff revient dans un essai d'égo-histoire, qu'il a intitulé La France d'hier, sur les deux décennies qui ont précédé et préparé ces événements. 

Ayant le même âge que Jean-Pierre Le Goff, j'ai trouvé dans son dernier livre les éléments d'un Je me souviens à la Pérec : "Je me souviens des grandes tentures noires devant la porte des immeubles où il y avait un deuil, je me souviens de la chèvre de M. Seguin, je me souviens de l'inauguration du sous-marin Le Redoutable par le Général de Gaulle. Je me souviens des Magasins Réunis , je me souviens des 36 chandelles, de la piste aux étoiles, de Rintintin et de Thierry La Fronde. Je me souviens de l'Ange Blanc et des matchs de catch à la télévision, du chachacha et  je me souviens du slow allemand Sag warum, je me souviens de Monsieur 100.000 volts, je me souviens d'Age tendre et Tête de bois, je me souviens de Vince Taylor, je me souviens de Sœur Sourire chantant "Dominique nique nique", je me souviens de la formule qu'on disait à l'école "t'es pas cap" et de l'expression parentale "une bonne situation", je me souviens, sans l'avoir jamais lu, du Matin des Magiciens de Louis Pauwels et Jacques Bergier, je me souviens du feuilleton télévisé le temps des copains avec Henri Tisot". 

Reste à donner un sens à ces fragments dispersés. C'est ce à quoi s'est employé Jean-Pierre Le Goff dans son récit. Pour commencer je lui demanderai de définir la France d'hier et qu'est ce qui la différencie du monde d'après mai 68.

Rediffusion de l'émission du 03/03/2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......