LE DIRECT
Le rabbin Michael Schudrich et l'évêque Marian Florczyk, commémoration des pogroms de 1946, ville de Kielce (Pologne), 4 juillet 2006.

La peur et la perte, entretien avec la romancière Agata Tuszyńska

51 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec la romancière polonaise Agata Tuszyńska qui mêle histoire et récit personnel pour évoquer l'histoire des juifs polonais et de leur persécution au XXe siècle.

Le rabbin Michael Schudrich et l'évêque Marian Florczyk, commémoration des pogroms de 1946, ville de Kielce (Pologne), 4 juillet 2006.
Le rabbin Michael Schudrich et l'évêque Marian Florczyk, commémoration des pogroms de 1946, ville de Kielce (Pologne), 4 juillet 2006. Crédits : Wojtek Radwanski - AFP

Que serions-nous si nous n'étions que nous ? Sous l'influence d'une personne qui m'est chère, je viens de combler une lacune incompréhensible et de lire d'une traite trois livres de l'auteure polonaise Agata Tuszyńska Une histoire familiale de la peur, Exercice de la perte, Affaires personnelles. Le choc a été tel que je n'ai pas voulu le garder pour moi, j'ai donc invité à distance, Agata Tuszyńska. Ainsi, ceux qui ne la connaissent pas auront l'occasion de découvrir son monde et son travail. Et ceux qui l'ont déjà lu seront heureux de l'éclairage que leur apportera notre conversation. 

Commençons donc par Une histoire familiale de la peur, ce témoignage, cette enquête généalogique parue en 2005. Voici les premières lignes : "Ce livre est en moi depuis des années, comme ce secret depuis l'instant où j'ai appris que je n'étais pas celle que je croyais être, depuis ce moment où ma mère s'est résolue à me dire qu'elle était juive." Vous êtes née en 1959 à Varsovie, Agata Tuszyńska ; vous aviez 19 ans quand cette révélation vous a été faite. Pourquoi a-t-elle tant tardé et qu'a-t-elle changé dans votre vie ? 

Sur les traces d'Isaac Bashevis Singer

J'ai essayé de comprendre la présence des juifs en Pologne avant la guerre, voyageant dans mon pays sur les traces d'Isaac Bashevis Singer. Agata Tuszyńska

Quand je suis allée en Israël, je ne pouvais toujours pas leur dire que j'étais juive. (...) Je les écoutais comme une polonaise, comme une coupable. (...) J'ai deux âmes maintenant, une âme polonaise de mon père et une amie juive de ma mère. Et là-bas, cette double âme était vraiment douloureuse. Agata Tuszyńska

Portrait d'Agata Tuszyńska
Portrait d'Agata Tuszyńska Crédits : Krzysztof Jabłonowski

Pour aller plus loin

"Affaires personnelles", d’Agata Tuszynska : roman choral pour "pogrom sec", Le Monde, 4 juin 2020.

Editions de l'Antilope, Affaires personnelles d'Agata Tuszyńska

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......