LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Désillusions des héros

L'époque saisie par le roman

51 min
À retrouver dans l'émission

Les romanciers Sébastien Lapaque et Patrice Jean nous dressent un portrait de l'époque actuelle. Ces deux romans d'apprentissage nous content les déboires et espoirs de héros qui tentent de penser le monde et d'exister à la première personne.

Désillusions des héros
Désillusions des héros Crédits : Bubbalove - Getty

Patrice Jean, dans La poursuite de l'idéal et Sébastien Lapaque dans Ce monde est tellement beau renouent pour saisir la vérité de notre époque avec le roman d'apprentissage tel que le XIXe siècle Des illusions perdues à L'Éducation sentimentale en a fixé le modèle. Cyril, le jeune héros de Patrice Jean et Lazare, le héros de Sébastien Lapaque découvrent à tâtons l'existence et le monde. Un dimanche de février, Lazare a une soudaine révélation : ce monde lui apparaît dans sa vérité et cette vérité, c'est ce qu'il appelle aussitôt : l'immonde. Nous partirons de là. Pourquoi ce changement de nom ? Qu'est ce que l'immonde ? 

Un sentiment de perte du monde ? 

Sébastien Lapaque évoque la chute sociologique de son personnage Lazare et cette incompréhension du monde qui l'entoure ainsi qu'une tentative de reconquête de sa vie intérieure. Qu'en est-il du ré-enchantement du monde ? 

L'immonde, c'est un autre monde qui l'a enveloppé finalement. [...] C'est d'abord un sentiment d'indécence, de vulgarité, un sentiment d'oppression, de trivialité et aussi un sentiment paradoxal de solitude dans un monde qui ressemble à certains égards à une termitière. Ce qui définirait l'immonde : l'abstraction, le collectif et la technique. Sébastien Lapaque. 

Mon personnage aimerait écrire de la poésie, mais la poésie aujourd'hui est désuète dans ce monde de la consommation, du divertissement qui nous enveloppe. [...] On a le sentiment aujourd'hui que notre vie est prise en charge depuis la naissance jusqu'à la mort, par l'aspect administratif, la technologie. Et la dignité de l'être humain qui aimerait avoir des zones où sa liberté peut s'exprimer est mise à mal. Patrice Jean

Pour aller plus loin

Patrice Jean: "Qu'un écrivain puisse être en paix avec son temps me paraît vraiment curieux", Le Figaro, 29 septembre 2017.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......