LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Milan Kundera à Prague le 14 octobre 1973.

Milan Kundera dans La Pléiade : "Ce qui va rester ce n'est pas l'engagement politique, c'est l'œuvre"

49 min
À retrouver dans l'émission

Emission consacrée à Milan Kundera, à l'occasion de la parution en Pléiade de "Oeuvre".

Milan Kundera à Prague le 14 octobre 1973.
Milan Kundera à Prague le 14 octobre 1973. Crédits : AFP

Avec Dominique Fernandez  et François Ricard 

Longtemps on a fait de Kundera le dissident. Et depuis qu'il n'est plus le dissident, alors il ne serait plus rien ?! Ce qui m'a frappé en relisant [La Plaisanterie] c'est que tous ces thèmes, la désillusion, la trahison, l'immaturité, le mélange du grotesque et du tragique, sont éternels et pas du tout liés à Prague, ni aux événements d'alors qu'il y avait en Tchécoslovaquie.[...] Ses œuvres sont éternelles, elles sont nées d'un artiste et pas du tout d'un homme engagé politiquement. [...] Ce qui va rester ce n'est pas l'engagement politique, c'est l'œuvre. Dominique Fernandez

Tout son effort depuis peut-être le début consiste justement à quitter le monde de l'histoire politique, de l'histoire sociale, vers l'histoire de l'art. Il s'installe en quelque sorte, il se situe dans l'histoire de son art, qui est l'histoire du roman. Et non pas dans l'histoire de son pays, ni même dans l'histoire du continent européen, ni surtout dans l'histoire de sa propre vie. François Ricard

Bibliographie

Œuvre de Milan Kundera (La Pléiade)

ŒuvreMilan KunderaLa Pléiade, 2011

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......