LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Saul Friedländer en 1978

Réflexions sur le nazisme

52 min
À retrouver dans l'émission

Réflexions sur le nazisme , à l'occasion de la parution du livre éponyme de Saul Friedländer.

Saul Friedländer en 1978
Saul Friedländer en 1978 Crédits : ULF ANDERSEN / AURIMAGES - AFP

Qu'est ce qui distingue l'extermination des Juifs des autres figures du mal au XX° siècle ?

Dans sa correspondance avec Ernst Nolte publiée sous le titre " Fascisme et communisme " François Furet répond en invoquant deux ordres de raisons :

le premier tient à ce que "l'entreprise d'extermination vise des hommes, des femmes, des enfants du seul fait qu'ils sont nés tels, indépendamment de toute considération intelligible tirée des luttes pour le pouvoir.

La seconde série de raisons a trait au caractère du peuple juif dans l'histoire de l'humanité et tout spécialement de l'Europe. Le peuple de la Bible est inséparable de l'Antiquité classique et du Christianisme. Il survit comme témoin persécuté d'une autre promesse dans le Moyen Age chrétien.

En le martyrisant, en cherchant à le détruire, les nazis tuent la civilisation d'Europe par les armes d'un des peuples les plus civilisés d'Europe. Nous, je veux dire, nous les Européens et pas seulement nous les Allemands, ne sommes pas sortis de ce malheur qui va nous survivre".

A mon invité, l'historien israélien Saul Friedländer qui publie " Réflexions sur le nazisme, entretien avec Stéphane Bou," je voudrais demander quelle est sa réponse à cette lancinante question et si elle recoupe celle de François Furet.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......