LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Régis Debray et Simone de Beauvoir quittent le Palais de l'Elysée après une rencontre avec le président François Mitterrand, 14 septembre 1982.

Un itinéraire avec Régis Debray

51 min
À retrouver dans l'émission

L'émission du jour retrace le parcours de Régis Debray depuis la lutte armée et politique en Amérique latine jusqu'à ses engagements et réflexions plus récentes autour de la "médiologie" ainsi qu'également la place du religieux dans l'époque actuelle.

Régis Debray et Simone de Beauvoir quittent le Palais de l'Elysée après une rencontre avec le président François Mitterrand, 14 septembre 1982.
Régis Debray et Simone de Beauvoir quittent le Palais de l'Elysée après une rencontre avec le président François Mitterrand, 14 septembre 1982. Crédits : YVES PARIS / AFP - AFP

Qu'est-ce qui explique ce choix originel pour Régis Debray ? D'où lui sont venus le désir et la force de larguer les amarres pour connaître l'épreuve du feu ? 

La voie de l'engagement

Régis Debray évoque sa conception de l'engagement et sa vision du monde. 

Je m'attache à raccorder mon itinéraire personnel à une histoire collective parce qu'au fond, ce qui nous arrive, ça n'arrive qu'à nous... contrairement à nos pensées qui sont partagées. Et ces représentations concernent finalement toute une génération. Régis Debray

Un homme est ce qu'il fait. Et Marx ne disait rien d'autre dans sa thèse sur Feuerbach : "il ne s'agit plus d'interpréter le monde, mais de le transformer" et donc d'aller là où les choses se passent. Régis Debray

Je suis de la génération 1940. 1940, c'est un stigmate pour moi. J'avais le sentiment de devoir expier une faute, une flétrissure nationale qui a été la débandade de 40. Régis Debray

Régis Debray, philosophe hégélien

C'était ma question essentielle. Non, pas être : c'est-à-dire que je ne vais pas chez le psychanalyste. Non pas avoir, c'est-à-dire que je n'ai pas d'actions en Bourse, mais faire... le Faire, c'est la vérité de l'être pour moi. Régis Debray

Régis Debray évoque la place du religieux dans notre ère.  

Le grand échec de ma vie c'est de n'avoir pas fait comprendre aux laïcs que nous aussi, nous avons du sacré et que le sacré n'est pas le divin. Le sacré, c'est ce qui nous fait tenir ensemble. Régis Debray  

-Nouvelle écoute pour cette émission initialement diffusée le 14 novembre 2020-

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......