LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Médicaments permis ou médicaments interdits durant la grossesse

56 min
À retrouver dans l'émission

Domitille Gras, rené Fydman et Elisabeth Elefant
Domitille Gras, rené Fydman et Elisabeth Elefant Crédits : Catherine Donné - Radio France

La tératogénèse ou science des monstres étudie les malformations congénitales. Le drame de la thalidomide, médicament utilisé durant les années 1950 et 1960 comme sédatif et anti-nauséeux et dont la prise dans les premiers mois de grossesse a entraîné des malformations particulièrement redoutable à la naissance (absence de bras et d’avant-bras) a amené certains médecins dans les années 60-70, dont le professeur Charles Roux à Paris, à mettre sur pieds un département médical des troubles de la reproduction au sens large du terme. Le professeur Elisabeth Eléfant , médecin embryologiste, responsable du CRAT, membre Correspondant de l’Académie Nationale de Médecine que nous recevons aujourd’hui, a intégré le Centre de référence des agents tératogènes (CRAT) qui se consacre spécifiquement à l’action des médicaments pris chez la femme enceinte. Elle a innové en développant parallèlement aux travaux scientifiques une structure d’information et de conseil destinée aux médecins, puis très rapidement face à la demande la création d’un site internet en 2006,accessible à tout public avec aujourd’hui plus de 2500 consultations par jour. De nombreux agents exogènes : médications, rayon X, etc. peuvent entrainer une pathologie foetale ou néonatale, d’autres au contraire ont une mauvaise réputation non justifiée. Permettre des grossesses à des patientes qui suivent des traitements au long cours, éviter des interruptions médicales inutiles comme ce fut le cas à un moment après des radiographies passées chez la femme en début de grossesse ou après la découverte du sida. Le CRAT est un pôle de référence que les médecins peuvent consulter en cas d’incertitudes. Le témoignage de Domitille Gras , neuro-pédiatre, mais aussi maman confirme qu’il faut parfois de la volonté et une argumentation solide pour faire changer d’opinion les confrères qui se bloquent dans certaines attitudes ignorantes… En effet dans la vraie vie, il s’agit de mettre en balance les avantages et les risques de la prise de tout médicament en cours de grossesse. En cas de doute vous pouvez donc consulter le site du CRAT : www.lecrat .org. L’équipe du Crat mène de nombreuses études épidémiologiques et l’un de ces secteurs d’avenir est l’étude de l’infertilité (aussi bien les causes que les traitements proposés). Encore faut-il que l’on offre à ses bonnes volontés scientifiques les moyens de poursuivre cette recherche à une échelle maintenant nationale et bientôt internationale car c’est une expérience unique en France et dans le monde

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......