LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment DSK a tué les écrivains

5 min

Alors que la ministre de la Culture Aurélie Filippetti annonçait hier dans Libération que « pour la première fois, la liberté de création sera inscrite dans un texte législatif » , “Dominique Strauss-Kahn a fait savoir jeudi 16 janvier qu’il attaquerait Régis Jauffret, auteur de La Ballade de Rikers Island, un roman consacré à l’affaire du Sofitel de New York, a-t-on pu lire vendredi dernier dans Le Monde. Son avocat, Me Jean Veil, a également affirmé que l’ancien patron du FMI s’apprêtait à poursuivre les éditions du Seuil, qui publient le livre. Aucune action juridique [n’avait] encore été lancée. Soulignant que « le délai de prescription est de trois mois en matière de diffamation », Me Veil dit au Monde qu’il prendra « le temps nécessaire » pour définir une stratégie en concertation avec les autres avocats de M. Strauss-Kahn. En revanche, l’avocat assure que son client poursuivra France Inter, radio sur laquelle l’écrivain s’est exprimé à propos de son livre, et prévient : « Nous attaquerons tous les médias dans lesquels Régis Jauffret dira que Dominique Strauss-Kahn a violé une femme de chambre du Sofitel de New York, en contradiction avec les conclusions de la procédure judiciaire américaine. » Avis à nos collègues et néanmoins amis qui s’apprêtent à interviewer Régis Jauffret sur nos ondes. Il leur déclarera peut-être « Je suis romancier, je mens comme un meurtrier. Je ne respecte ni vivants, ni morts, ni leur réputation, ni la morale », comme il l’avait écrit lors de la publication de son roman Sévère (là aussi au Seuil), où il mettait en scène l’affaire Edouard Stern. “La famille Stern avait porté plainte , rappelle Mohammed Aïssaoui dans Le Figaro . C’était en 2011. (Elle l’a retirée depuis, précisons-le) Cela n’a pas refroidi les ardeurs de Régis Jauffret, qui est en train de devenir un spécialiste de la reprise des faits divers largement médiatisés. […] Pour le moment, poursuit le journaliste du Figaro dans son article de vendredi dernier, ni Olivier Bétourné, le patron des Editions du Seuil, ni Régis Jauffret n’ont souhaité répondre à l’action en justice entamée par DSK. Ils peaufinent leurs arguments, d’autant qu’ils ne connaissent pas encore les notifications officielles des avocats de DSK. Mais on peut d’ores et déjà dire qu’ils vont perdre le procès , assure Mohammed Aïssaoui. Ils le savent bien puisque, dans la procédure intentée par la famille Stern, les Editions du Seuil avaient perdu. Un autre précédent fâcheux et tout récent concernait déjà DSK. En février 2013, dans Belle et bête (Stock), l’essayiste Marcela Iacub avait narré ses relations avec l’ex-patron du FMI sans jamais le nommer autrement que « Cochon ». Les avocats de DSK avaient attaqué Stock et Le Nouvel Observateur, qui avait fait la promotion du livre avec le visage de Strauss-Kahn en couverture (on en a longuement parlé ici). Les juges avaient condamné Stock à verser 50 000 euros de dommages et intérêts à DSK, tandis que l’hebdomadaire devait lui verser également 25 000 euros de dommages et intérêts. La jurisprudence est très défavorable aux écrivains qui s’inspirent de la réalité , constate Le Figaro . Récemment, Christine Angot, Lionel Duroy, Patrick Poivre d’Arvor, et, avant eux, Michel Houellebecq, Philippe Besson ont tous perdu leur procès pour atteinte à la vie privée, voire diffamation. En revanche, il est exceptionnel que la justice décide d’interdire ou de retirer un roman des librairies. L’argument que retiennent les juges le plus souvent est « atteinte à la vie privée ». Les romanciers tentent de faire valoir leur liberté de création, comme le fera probablement Régis Jauffret, mais ça ne marche pas. « Aujourd’hui, explique l’avocat Pierre Langlais , la protection de la vie privée prend clairement le pas sur la création littéraire. Quiconque se reconnaît dans un livre est susceptible de faire condamner l’auteur et l’éditeur. » Les avocats de DSK ne vont pas s’en priver : ils avaient déjà affuté leurs arguments dans le procès intenté à Marcela Iacub. Elle n’avait d’ailleurs pas fait appel.” Au-delà de l’intimidation judiciaire, faut-il écrire sur Dominique Strauss-Kahn ? La veille, toujours dans Le Figaro , au sein d’un dossier sur l’inflation des romans inspirés d’histoires vraies et autres faits divers, Astrid de Larminat demandait à Emmanuel Carrère, spécialiste du genre, qui selon elle “a donné ses lettres de noblesse au fait divers littéraire“ , s’il avait été tenté d’écrire sur l’affaire quand elle a éclaté. Réponse de l’écrivain : « Le côté shakespearien de cette histoire d’un roi déchu est fascinant. Je me suis dit qu’un romancier allait forcément sauter dessus. Mais cette affaire est presque trop énorme. » Réponse similaire dans le même dossier de Jérôme Béglé, qui connaît bien la question pour avoir créé, en 2006 chez Grasset, la collection « Ceci n’est pas un fait divers » : « Clairement , dit-il, DSK a tué les écrivains ! Ils ne peuvent pas faire mieux que lui sur de nombreux registres : psychologie, tragédie, rebondissements… » […] Peut-être , philosophe Mohammed Aïssaoui, qu’il vaut mieux s’emparer d’une affaire moins connue. Qui sait que le chef-d’œuvre de Truman Capote, De sang-froid, référence absolue du genre, est parti d’un crime que les journaux avaient traité par de simples brèves ? « C’est dans l’apparente banalité que l’on écrit les meilleurs livres, explique Didier Decoin, qui prépare un Dictionnaire amoureux des faits divers, chez Plon. Le travail de l’auteur est de faire “sortir“ le poussin de l’œuf, révéler ce qui n’était pas visible, percevoir ce qui n’était pas perçu. » Et puis le poussin, lui au moins, ne porte pas plainte. Quoique, tout ça va peut-être lui donner des idées…

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......