LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Mauvaises manières et nouvelles pratiques

5 min

Une fois de plus Miley Cyrus s’invite dans cette revue de presse, c’est plus fort qu’elle. “Miley Cyrus , lit-on dans la rubrique People du Huffington Post , risque 36 heures de détention ou une amende de 930 euros après son dernier concert au Mexique, à Monterrey. Qu’a fait notre apprentie délinquante ? Aurait-elle saccagé sa chambre d’hôtel, ou insulté les douaniers ? Rien de tout ça. L’Etat mexicain est très en colère car la chanteuse a twerké sur scène. Jusque là, c’est la routine pour l’ancienne idole Disney. Mais Miley, sans doute soucieuse de donner une touche folklorique à son concert, en a profité pour se faire fouetter les fesses par un de ses danseurs, avec un drapeau mexicain. Grave erreur, le pays ne plaisante pas avec ses emblèmes nationaux. La pop star mexicaine Paulina Rubio l’a appris à ses dépends. La chanteuse a reçu une amende de plus de 3 000 euros pour avoir posé nue sur la couverture d’un magazine espagnol, enroulée dans le drapeau mexicain. Dès lors, on n’ose imaginer ce que les Mexicains ont pensé de la prestation de Miley. Francisco Trevino Cabello, du parti conservateur, a publiquement demandé des sanctions : « Ils l’ont frappée avec le drapeau, c’est un manque de respect, s’indigne-t-il. Le ministre de l’Intérieur se doit de sanctionner la chanteuse Miley Cyrus pour avoir désacralisé le drapeau. » Une demande qui pourrait bien être entendue, au vu de la loi mexicaine, qui détaille sur 35 pages les usages autorisés pour le drapeau mexicain. Rien sur les fessées, [cependant]. Peut-être une porte de sortie pour la chanteuse, d’autant qu’elle portait en réalité une prothèse à ce moment précis. Voilà que ne devrait pas manquer de souligner son avocat, dans ce qui serait alors sans aucun doute une des plaidoiries les plus étranges de la justice mexicaine.” Sans doute Miley Cyrus présentera-t-elle ses excuses, comme son partenaire en twerking télévisuel Robin Thicke qui, nous apprend une brève du Monde , “a admis ne pas être l’auteur de Blurred Lines, gros succès de 2013, pour lequel il est accusé, avec Pharrell Williams, de plagiat par les enfants de Marvin Gaye. « J’ai écrit et produit six albums, mais le plus gros tube de ma carrière a été écrit et produit par quelqu’un d’autre : j’étais jaloux et j’ai voulu m’en attribuer le mérite », a expliqué Robin Thicke, devant une cour de Los Angeles. Le musicien a néanmoins confirmé que Pharrell Williams était le seul compositeur de Blurred Lines.” Des excuses, Virgin Radio en attend encore de Lana Del Rey, surnommée la « reine du lapin » dans une brève du Figaro. “La chanteuse américaine a annulé le concert privé qu’elle devait donner au Trianon à Paris dimanche [14 septembre au] soir pour les auditeurs de Virgin Radio. « Pour des raisons médicales indépendantes de notre volonté, l’artiste a été contrainte d’annuler l’ensemble de ses déplacements promo prévus en Europe au cours des prochains jours », a annoncé sa maison de disques, Polydor / Universal Music. La chanteuse avait déjà annulé en août un concert organisé par Virgin Radio. La station désapprouve ce « manque total de respect pour ses fans » et a donc décidé de la retirer de sa playlist.” Pas grave, ses fans pourront toujours l’écouter sur Internet, et légalement, s’il vous plaît. “Les professionnels en sont persuadés , assure Emmanuel Marolle dans Le Parisien. Désormais, on va de plus en plus découvrir des chansons, des albums en « streaming », c’est-à-dire en écoutant tout ce qu’on veut, en ligne, sur un site spécialisé comme Deezer, Spotify ou Napster, de manière totalement légale. Le principe est simple : pour à peine 10 € par mois, vous avez accès à des millions de titres, n’importe quand, n’importe où : à la maison sur votre ordinateur, dans la rue sur votre smartphone. Autre solution si vous ne voulez pas payer : accepter que des publicités viennent se glisser entre deux chansons. « Aujourd’hui, on n’achète plus un disque pour en être propriétaire, mais on achète un accès à la musique », souligne Simon Baldeyrou, directeur général de Deezer, premier site de streaming en France. […] « En France, on peut considérer qu’il y a 7 millions d’utilisateurs au total dont plus de 2 millions d’abonnés », souligne Guillaume Leblanc, directeur général du Syndicat national de l’édition phonographique, qui publiait le 11 septembre le bilan du marché du disque français pour le premier semestre 2014. Au milieu d’un chiffre d’affaires global en baisse de 9,2 % par rapport à la même période l’an passé, le streaming enregistre une hausse de 33%. Mieux encore, pour la première fois chez nous, ce système d’écoute rapporte plus que le téléchargement payant sur des sites comme iTunes. Autre signe qui ne trompe pas : pour la première fois, un top 200 hebdomadaire des chansons les plus écoutées en streaming en France a été publié [début septembre] et sera disponible chaque semaine au même titre que celui des ventes de CD. Une véritable reconnaissance des professionnels du disque, pourtant réticents au départ. […] Difficile de résister sous peine de passer pour un vieux réactionnaire. « La bascule est vraiment en train de se faire, conclut Simon Baldeyrou, de Deezer. Il faut juste que les derniers irréductibles fassent le deuil du CD qui n’existera plus dans dix ou quinze ans ou se disent que la bibliothèque de MP3 qu’ils ont constituée en payant chaque chanson, en y passant du temps, ne sert plus à rien. » Et pourtant, des CD, il s’en vend encore ! “En voyant le classement affiché par le site français du géant de la vente en ligne Amazon, il apparaît que le nouveau Pink Floyd est sans doute le disque le plus attendu de l’année , constate Libération. Alors que The Endless River ne paraîtra que le 10 novembre, le disque était trois fois présent, ces derniers jours, dans les dix meilleurs ventes d’Amazon.fr : dans ses versions CD simple, CD DVD et CD Blu-ray. Il s’agit de précommandes qui seront expédiées dès parution du disque. Le dernier album studio de Pink Floyd, The Division Bells, remonte à 1994.” Miley Cyrus avait 1 an…

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......