LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Algérie vs Egypte

5 min

Appelons-le Hassan ... Il est serveur dans un restaurant ... et il est venu vers moi ... tout excité. Lui : "Je veux partir à Khartoum ... Mais bon ... seuls les pistonnés auront la chance d'y aller ... Alors moi j'ai une bagnole ... on est quatre conducteurs ... On peut y aller par route n'est-ce pas ?" Moi : "Tu sais pour accéder au Soudan ... tu n'as que deux accès : soit par l'Egypte ... soit par la Libye et le Tchad ... Dans le premier cas ... bon ben tu seras lynché dans le désert par nos frères civilisés ... et puis dans le deuxième ... tu passeras par le Darfour et alors là ... non seulement il n'y a plus de civilisation. mais en plus ton père n'aura pas de quoi payer la rançon qui sera exigée pour ta libération". Lui : "Mais ... pourquoi les Français et les Américains passent-ils leur temps à déconseiller aux leurs de venir ici ... en Algérie ... En fait c'est la Suisse chez nous" Alors pourquoi je vous cite ce petit billet publié dans LE SOIR d'ALGERIE... et bien tout simplement parce que c'est l'un des rares ... très rares articles de la presse algérienne a faire sourire ce matin ... à quelques heures maintenant de la rencontre décisive qui se tiendra ce soir à Khartoum ... rencontre entre l'Algérie et l'Egypte ... match pour une qualification à la coupe du monde de football 2010. Etre ou ne pas être en Afrique du Sud ... Les algériens à l'assaut des égyptiens ... titre ce matin EL WATAN ... Levée en masse pour la campagne du Soudan renchérit de son côté LE QUOTIDIEN D'ORAN ... Au stade de l'indignation écrit enfin pour sa part le quotidien LIBERTE. Car la défaite de l'équipe nationale au Stadium du Caire samedi dernier ... dans les conditions dramatiques auxquelles ont été confrontés joueurs et supporters avant et après le match n'a pas eu l'effet démoralisateur sur le onze algérien et son peuple précise ce matin LE QUOTIDIEN D'ORAN ... Au contraire ... elle a provoqué une véritable levée en masse des Algériens ... révoltés par les ignobles accueil et traitement auxquels ont eu droit leurs compatriotes dans la capitale égyptienne ... Dans le pays ... la frustration de la défaite se double désormais de la détermination de «laver l'outrage» fait à la nation ... Et c'est dans cet état d'esprit que des milliers d'Algériens se sont donc rendus dans la capitale soudanaise ... Sauf ... Sauf que du côté égyptien c'est la même mobilisation poursuit l'article ... A présent les deux camps sont dans une logique de «guerre à outrance» ... Et ce n'est certainement pas l'hystérie collective dans laquelle baignent les opinions publiques ... tant égyptienne qu'algérienne ... qui peut nous faire entrevoir un autre scénario dans la capitale soudanaise que celui que nous redoutons tous ... à savoir ... de sanglants affrontements entre les deux galeries. Et pourtant un jeu mérite-t-il une telle charge de haine réciproque ... interroge alors le quotidien libanais AL MUSTAQBAL ? Il y a 53 ans ... l'Egypte ... rappelons le ... avait aidé la résistance algérienne face au colonisateur français en lui fournissant des armes ... Et lorsque six ans plus tard l'Algérie avait obtenu son indépendance ... et bien la première déclaration de son premier président était allé précisément à son voisin ... égyptien ... pour le remercier d'avoir fait ... plus qu'aucun autre pays ... pour la libération de l'Algérie ... Seulement voilà conclut le journal ... il ne reste aujourd'hui aux intellectuels pan arabistes que les yeux pour pleurer la belle idée de l'unité arabe. Alors je vus le disais le verdict du terrain tombera donc aujourd'hui au stade de Khartoum ... Et le sport devra reprendre tous ses droits écrit le quotidien LIBERTE ... Qu'importe le résultat ... que l'on perde ou que l'on gagne ... l'essentiel est de rester digne et de montrer au monde entier que l'Algérien est un homme civilisé ... Quant à nos joueurs ... ils ne doivent compter que sur leur argument pour triompher ... Et pour cause ... la puissante FIFA ... Fédération internationale de football a montré ses limites ... celle d'une gestion chaotique des matchs à hauts risques ... Jamais une délégation avec joueurs ... dirigeants et supporters n'avait subi une telle agression pour un match de football ... Or la Fifa dont le credo est l'impartialité s'en est lavée les mains ... préférant donner raison aux bourreaux et non aux victimes. Fallait-il d'ailleurs attendre quelque chose d'autre de la part de la Fédération interroge EL WATAN ? ... L'Egypte ... parce que c'est l'Egypte ... enfant choyé de l'Europe et des grandes puissances a toujours été portée à bout de bras ... soutenue politiquement ... financièrement ... et sportivement ...dans toutes les organisations internationales ... La Fifa qui est loin d'être neutre fait donc aussi de la politique à sa manière écrit l'éditorialiste ... Et entre l'Algérie dont les positions politiques au plan international de soutien aux peuples en lutte pour le recouvrement de leur indépendance ... au Sahara occidental ... en Palestine et ailleurs ... et puis l'Egypte ... sous-traitant servile des Américains ... des Européens et des Israéliens dans le conflit du Moyen-Orient ... et bien conclut l'article ... le choix pour la Fifa était facile à faire. Alors dans ce contexte ... bien entendu ... l'appel au calme du gouvernement sera difficile à faire respecter ... poursuit le quotidien LIBERTE ... Le comportement "civilisé" qu'il nous suggère a depuis longtemps été éradiqué par le fondamentalisme importé des "Frères musulmans" ... qui nous ont inculqué "la loi du talion" décidément applicable entre "frères" ... Là aussi ... en matière de civilisation ... séduits par les vertus assujettissantes de l'islamisme nous avions choisi le fanatisme des foules contre le civisme de l'individu ... Le retour à la civilisation suppose peut-être la fin de l'amarrage politico-idéologique à une sphère géoculturelle qui invite à la régression ... Et cette tragédie nous en donne les raisons et l'occasion. Mais l'urgence de sauver la "fraternité arabe" ... dont nos dirigeants se font les gardiens infatigables ... et la volonté de contenir la colère dans son contexte "sportif" ne devraient pas nous empêcher pour autant de regarder le potentiel de révolte qui s'exprime sous nos yeux ... Le déficit en espaces d'expression pour des jeunes qui ... en de nombreux endroits ... sont réduits à "se faire justice" par la violence est aussi à l'origine de cette promptitude à se mobiliser ... par la violence ... On peut frustrer d'expression des syndicalistes organisés ... disciplinés ... mais on ne peut pas étouffer indéfiniment une jeunesse désespérée.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......