LE DIRECT

Clearstream vu d'Europe/ Scandale financier en Espagne.

5 min

Bonjour, « Est ce une machine infernale ou bien une machine à faire des bulle d'air ? » s'interroge ce matin le journal catalan la Vanguardia à propos de l'affaire clearstream en France... avant d'écrire « comme au temps de l'affaire Dreyfus, l'affaire clearstream entache les instances les plus élevées de l'état et tous les éléments d'une très bonne intrigue sont réunis... une société d'investissement basée au Luxembourg... un super-espion délateur accompagné d'une gorge profonde qui s'appelle corbeau dans ce cas ci... des personnalités impliquées tout en haut d'une pyramide dont Nicolas Sarkozy ... et puis il y les rebondissements d'usage, écrit le journaliste catalan... la liste serait fausse... mais elle émanerait d'une machination politique... reste à savoir à qui profite le crime à long terme considère le journaliste, car toutes ces bulles d'air ne peuvent pas cacher que la scène politique mondiale a finalement oublié que la seule stratégie pour défendre ses idées doit être avant tout idéologique" Pourtant Sarkozy sait se servir d'un telle affaire explique le Financial Times ... 'L'un de ses alliés hier, François Fillon, a mis directement en cause Dominique de Villepin pour qu'il produise des preuves irréfutables de son innocence... quant à Nicolas Sarkozy il était reçu par les juges, en tant que victime précise t il, et n'a pas manqué de lancer : « clearstream est une affaire détestable, la dernière d'une longue série de crises politiques qui ont terni l'image de notre pays" "Une affaire qui déstabilise les plus hauts sommets de l'état explique le Temps en suisse... car si Sarkozy obtient gain de cause et que l'information judiciaire ouverte pour dénonciation calomnieuse est élargie au délit de faux et usage de faux, afin de permettre la traque du ou des corbeaux, alors le premier ministre se trouverait plus que jamais en première ligne et sa convocation devant les juges serait inévitable!" "De toute façon le gouvernement français est déjà en train de vaciller, écrit la Stampa... bien sûr il y a une évidente mise en scène dans toute cela... le général Rondot qui fait des révélations spontanées, alors que c'est un homme de confiance du pouvoir... c'est un jeu de domino qui arrive progressivement jusqu'à Jacques Chirac... mais quand même certains détails sont troublants précise l'article. Plus de 45 millions d'euros c'est beaucoup pour un versement à une fondation culturelle japonaise... et rajoute notre confrère ... il faut noter que le patron de la banque japonaise qui détient le compte est en plus un ami personnel du chef de l'état français...décoré de la légion d'honneur en 1994... Il aura de gros ennuis avec la justice de son pays... notamment à cause d'une affaire de banqueroute frauduleuse en 2000" "le gouvernement ne tient plus qu'à un fil et Chirac qui n'a aucune vraie solution, comme d'habitude choisit le silence ... commente el Pais en Espagne... son premier ministre est perdu dans un labyrinthe... complètement hors jeu... alors que Sarkozy occupe toute la scène... et manoeuvre tout le scénario... sera t il ou non premier ministre ?... c'est le vrai suspens de cette affaire conclut le journaliste espagnol, mais Jacques Chirac ne tranchera pas ces jours ci, il préfère gagner du temps et quitte le territoire au moins jusqu'à vendredi prochain... dans une tentative désespérée de laisser la crise se calmer!" Relance: et vous restez en Espagne Cécile où il y a beaucoup d'agitation dans la presse ce matin Oui parce que la police espagnole a arrêté hier 9 personnes liées à une immense affaire d'escroquerie impliquant deux sociétés d'investissement en philatélie... pas moins de 350 mille personnes auraient été roulées dans tout le pays. « Une escroquerie pyramidale » titre el Pais avec blanchiment d'argent, insolvabilité... défaillance de l'administration et falsification de document... les deux entreprises en cause avaient près de 400 mille clients et attiraient ces investisseurs en leur proposant d'acheter d'abord des timbres pour des sommes comprises entre 150 et 600 euros avec un taux de rentabilité de 6 à 12% par an... lors des perquisitions 10 millions d'euros en espèce ont été saisis... une broutille par rapport au patrimoine estimé à 3 milliards et demi d'euros dont au moins 2 milliards frauduleusement acquis" Alors hier raconte la Vanguardia... "Des dizaines de clients se sont rassemblés devant les locaux de l'entreprise de philatélie à Madrid Barcelone et Valladolid pour demander des explications et des garanties sur leurs investissements... « Avec cet argent je complétait ma retraite » s'inquiète l'un d'entre eux José âgé de 62 ans... alors je veux des explications... ils doivent tous parler...certains ont profité de ce système et continuent de vivre tranquillement dans l'opulence alors que nous nous ne sommes que des petites gens » ... Et puis il y a Alberto un jeune entrepreneur qui a investi 120 mille euros et craint que tout le monde veuille récupérer son argent créant à terme une immense crise bancaire et financière... alors certains clients s'organisent rajoute le quotidien... parce qu'ils ont compris que c'est collectivement qu'ils parviendraient à récupérer leurs fonds" Et l'éditorial d'el Pais renchérit... car "cette affaire d'escroquerie dépasse les simples exécuteurs... C'est une affaire pyramidale... c'est un scandale énorme car le forum de philatélie existe depuis 1979... Or durant tout ce temps là les mécanismes de contrôle de l'état n'ont pas su le contrôler ... un manquement que les associations de consommateurs et de petits investisseurs ne manqueront pas de rappeler"

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......