LE DIRECT

Crise mondiale de l'eau/ Lhomme sans visage s'est éteint/ des passages piétons féminisés en Espagne.

5 min

« Près de deux millions d'enfants meurent chaque année parce qu'ils n'ont pas d'eau potable »... ce titre revient ce matin dans les pages de vos journaux européens... juste à côté d'un autre... le nombre d'enfants européens obèses augmente lui chaque année de 400 mille C'est que l'écart entre pays riches et pays pauvres s'est encore creusé... explique le Temps... c'est le principal enseignement du dernier rapport sur l'indice du développement humain publié hier par le programme des nations unies pour le développement!... et de donner quelques chiffres révélateurs... les habitants de la Norvège, pays le plus avancé, sont 40 fois plus riches et vivent presque deux fois plus longtemps que ceux du Niger, 177ème et dernier pays de ce classement. autre chiffre cette fois dans la Vanguardia ... "le revenu combiné des 500 personnes les plus riches du monde est supérieur à celui des 416 millions les plus pauvres... c'est l'échec patent des objectifs du millénium qui visait à réduire de moitié le nombre de pauvres en 2015... commente la Vanguardia qui reprend la phrase des auteur du rapport: " l'un des plus grand défi à relever consistera à réduire la tolérance envers les inégalités extrêmes qui caractérisent la mondialisation depuis le début des années 90"... il est vrai qu'il y a quelques progrès poursuit l'article... notamment en Asie du Sud et de l'est... et surtout en Europe de l'est... mais c'est loin d'être le cas pour l'Afrique Subsaharienne... où l'on vit moins bien qu'il y a 20 ans en terme de revenu, d'espérance de vie et de scolarisation... Ainsi en Afrique la durée de vie moyenne na va pas au delà de 46 ans... c'est moins qu'il y a 30 ans... La raison rajoute l'article : le virus du Sida... lié au manque de structure médicales... mais également et c'est le fait nouveau, la crise de l'eau, facteur de pauvreté et de tensions régionales" « les enfants de l'école « Grâce et Renaissance » n'ont pas loin à aller quand ils ont besoin des toilettes... raconte the Independent... ils se lèvent ... passent leur bureau délabré... et sortent de leur salle de classe en tôle pour rejoindre l'immense fumier qui git juste à côté du bâtiment... il n'y a pas de latrines pour les 74 mille personnes qui vivent à Kibera ... le plus grand bidonville d'Afrique entre Nairobi et Mombassa... les gens ont donc souvent recours aux toilettes volants... cad qu'ils défèquent dans des sacs plastiques qu'ils jettent ensuite dans la rue parce qu'ils n'ont pas d'autre option!... la puanteur est inimaginable... et quand il pleut... tout cela se répand un peu partout dans les maisons les salles de classes et surtout dans l'eau potable !... et le quotidien rajoute... il n'est pas question ici de se livrer à un exercice de pornographie lubrique autour de la pauvreté... non, il s'agit seulement de rappeler que l'eau et l'hygiène sont les plus grandes médecines préventives.. et nous le savons bien dans nos pays ... nous qui avons imposé les égouts pour réduire la mortalité et les épidémies... et pourtant 5000 enfants continuent de mourir chaque jour parce qu'ils n'ont pas accès à de l'eau propre... le plus choquant c'est que ces dix dernières années les pays riches ont réduit de 25 % les aides accordées à ce secteur... La raison est double... 1... pour nous occidentaux les problèmes d'hygiène sont presque oubliés et donc pas très à la mode parmi les donateurs... 2... les gouvernements africains et asiatiques n'en font pas une priorité... ainsi par exemple le budget militaire de l'Ethiopie est 10 fois supérieur à celui de l'eau et de l'hygiène! Et le plus cynique dans tout cela rajoute le Guardian c'est qu'en plus les pauvres doivent payer pour leur eau... et que plus vous êtes pauvres plus vous devez payer ... parfois 10 fois plus qu'un londonien... de nombreux africains ont ainsi moins de 20 litres par jour alors qu'un britannique consommera 150 litres et un américains 600 litres en moyenne par jour... l'eau de vient donc un enjeu stratégique important... le Programme des nations unies estime que près de la moitié des personnes vivant dans les pays en voie de développement est malade par manque d'eau propre... et pourtant conclut l'article... de l'eau il y en a ... c'est juste qu'elle est mal gérée! il s'agit donc de réinvestir dans ce domaine poursuit el Periodico à Barcelone... près de 8 milliards d'euros par an seraient nécessaires ... c'est trois milliards de plus qu'actuellement... soit seulement 5 jours de dépenses militaires ... mais l'ONU explique que de tels investissements non seulement pourraient sauver des vies (près de 1 millions d'enfants pour la prochaine décennie) mais qu'en plus ça nous ferait finalement faire des économies de près de 38 milliards par an!... sauf précise l'article que pour cela il faut aussi obtenir des garanties auprès des pays concernés... et cela doit passer par des lois... celle par exemple de faire de l'accès à l'eau un droit aussi important que n'importe quel autre droit sur l'égalité! Car il y a urgence précise encore le Guardian... avec le réchauffement climatique la crise de l'eau va devenir mondiale... l'agriculture sera la première touchée et des millions de personnes vont alors souffrir de la faim... sans parler des tensions et des conflits entre pays qui risquent de se multiplier face à cette pénurie d'eau à venir... rajoute le Temps... ces dernière années 37 conflits ont éclatés entre états à cause de l'eau en grande majorité au moyen orient... c'est peu, bien sûr, par rapport aux 200 accords de coopération entre nation conclus dans ce domaine... mais c'est au sein des états que la lutte pour l'eau est féroce... en Chine par exemple, où les villes se disputent les fleuves en les détournant avec des conséquences désastreuses pour les populations alors que faire concrètement maintenant ? s'interroge enfin le Financial times... forcer chaque pays à investir au moins 1% du PIB national dans l'eau et l'hygiène... augmenter l'aide internationale pour mettre en place des infrastructure mais surtout ne pas oublier de contrôler la distribution de cette eau propre qui doit être accessible à tous à un prix raisonnable... et de rajouter il faudrait aussi apprendre aux agriculteurs à mieux utiliser l'eau pour leurs cultures... forcer les gouvernement à investir dans le recyclage de l'eau... avant de conclure... voilà qui relance le débat sur les coûts et les bénéfices de la réduction des émissions de carbone... comment allons pouvoir accepter que des millions de personnes pauvres qui n'ont rien fait pour changer le climat soient les premiers à en souffrir ! Relance: direction la presse allemande maintenant qui se fait l'écho de la disparition de Markus Wolf Oui le Spiegel n'est pas le seul à rappeler que "L'homme sans visage vient de s'éteindre à l'âge de 83 ans" Markus Wolf c'était un espion légendaire d'Allemagne de l'est... un espion en chef qui avait mis en place tout un réseau de renseignement ultra efficace dans son pays aux côté de celui du KGB... 4000 espions étrangers savamment infiltrés dans les gouvernement de l'ouest et particulièrement en Allemagne de l'ouest où la découverte de l'un d'entre eux a même conduit à la démission de Willy Brandt... c'était en 1974... Wolf a dirigé les services secrets de la RDA pendant 30 ans et était surnommé l'homme sans visage parce que les états de l'ouest ont passé 20 ans à chercher à quoi il ressemblait à la chute du mur précise le Spiegel... Wolf est arrêté il sera condamné à 6 ans de prison... condamnation levée ensuite parce que dit la justice de l'époque il a travaillé pour un état souverain... " je ne peut pas dire que je suis fier de ce que j'ai fait dira t il e 1997... je ne le suis pas... mais je n'ai pas vécu en vain... parce qu'à l'époque j'ai cru en ce que je faisait en toute bonne foi!" et je termine avec cette dernière information qui nous vient d'Espagne... en lutte contre le machisme... une ville en banlieue de Madrid, Fuenlabrada a décidé que la reconnaissance de la femme devait se faire d'abord dans la rue ... elle va donc féminiser la signalisation des piétons... au lieux des petits bonshommes verts et rouges... vous aurez dorénavant des petites bonnes femmes en jupe et queue de cheval! Bonne journée!

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......