LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Egypte: l'Effet Domino

5 min

par Cécile de Kervasdoué

La colère... c'est le son qui retentit dans toute la presse internationale ce matin à l'instar du site d'al jazzera dont est extraite cette vidéo... c'était juste après le discours de Moubarak hier... la colère des égyptiens doublée de la crainte aussi de voir les choses mal tourner peut être...

D’où cette exhortation du journal indépendant égyptien al Masry al Youm

même les pharaons se sont soumis à la loi de l'apesanteur ... alors il est temps que Moubarak se soumette lui aussi

Moubarak dégage... casse toi... va t en... voilà encore ce matin ce qu'envoient les égyptiens aux télés et journaux du monde entier...

« Moubarak tente de nous réduire au silence... de nous embobiner encore mais ça ne prend plus ! » continue al masry al youm

l'Egypte est en train de vivre un rêve ... un tournant historique et si tous les calculs sont encore à faire, le vent de changement ne peut plus s'arrêter !

Vent de changement... comme le titre le Daily star en Malaisie

Les dominos tombent un à un… rajoute le Téhéran Times en Iran qui fait les comptes

Après la Tunisie l'Algérie l'Egypte le Yémen et la Jordanie voilà que des petites manifestations s'organisent en Arabie Saoudite, en Mauritanie, au Sultanat d'Oman, au Soudan et en Lybie… de quoi faire penser à la chute du mur de Berlin en 1989 qui avait annoncé la fin de tout le bloc soviétique

Instabilité dangereuse dans tout le monde arabe! Préfère lancer le Spiegel en Allemagne

Vous l'entendez les analyses ne concordent pas toujours sur ce qui se passe en Egypte notamment

et pourtant tous les journaux le répètent en chœur maintenant

La révolution dans le monde arabe ne cesse d'enfler ... titre le Washington Post aux Etats Unis

La semence virtuelle est toute puissante... continue la Vanguardia espagnole

Pour le meilleur ou pour le pire continue le Daily Star cette fois au Liban... l'histoire arabe est effectivement en marche

et le Star en Malaisie explique... cela a commencé en Tunisie avant de se répandre en Egypte...un effet de mode diront certains... une révolution technologique… diront d'autre mais ce n'est pas cela...

cela, comme le dit si bien al jazzera, dans une tribune intitulée "toute les les bêtises qui sont dites sur les révoltes du monde arabe"... cela, c'est une fausse analyse

car on ne se révolte pas par effet de mode... continue le quotidien malaisien...

Les gens se révoltent contre des chefs d'états qui s'incrustent et gèrent leur pays d'une main de fer en vivant dans l'opulence alors que la majorité désespère sous le poids du chômage et de l'inflation

en Egypte 58% de la population a moins de 25 ans ... en 2003, l'Egypte avait le taux de chômage le plus élevé du monde avec 25,6% de chômeurs... auquel il faut ajouter 500 000 demandeurs d'emploi supplémentaires par an

dans tout le monde arabe le chômage atteint une moyenne de 20%, soit 22 millions de personne, des jeunes pour les 2 tiers…

et vous vous demandez encore pourquoi cette trainée de protestations se répand dans tout le monde arabe? et même peut être au-delà ?...

c'est qu'il y a une chose qui fait peur à tout le monde; enfin aux puissants de ce monde, termine le quotidien malaisien

c'est que les égyptiens comme leurs concitoyens du monde arabe n'ont plus peur, ils n’ont plus peur de mourir pour la liberté ou pour la dignité

plus peur de petits dictateurs, ni des grandes puissances qui les ont soutenus et continuent de les soutenir soi disant au non de la démocratie

Assez d'hypocrisie ! clame le site d'al jazzera qui comme de très nombreux papiers ce matin s'intéresse à ce que le Daily star au Liban titre : la démocratie n'est pas que pour les américains !

il est triste tout de même de voir que les inventeurs du modèle idéal de gouvernement : celui d'un peuple, par le peuple et pour le peuple ont à ce point besoin de leçons aujourd'hui... il s'agirait que les fameuses démocraties occidentales se souviennent un petit peu de leurs principes non?

et la presse allemande s'inquiète particulièrement de ce double jeu mené trop longtemps par l'Europe avec les despotes de ce monde

c'est incroyable écrit le conservateur die Welt de voir notre ministre des affaires étrangères faire subitement volte face et se mettre à défendre la démocratisation du monde arabe avec aplomb, avec le plus grand opportunisme, sans la moindre la honte

la Honte ! C'est d'ailleurs ainsi que l'International Herald Tribune fustige l'Union Européenne ce matin. Complaisante et indifférente face aux crises humanitaires au delà de la méditerranée... l'Europe viole sans cesse ses propres principes au risque de se discréditer durablement

Remarque, les Etats Unis ne font pas forcément mieux ! rajoute une autre tribune de l'IHT

tous les ministères des affaires étrangères qui ont prétendu tolérer des régimes autoritaires pour garantir la stabilité se sont fourvoyés... ils ont foulé au pied la dignité de millions de gens qui aujourd'hui demandent des comptes à ces décennies de real politiciens ; de quoi en tirer d'indispensables leçons

D'abord que les autocraties sont les plus fragiles des gouvernements

Ensuite que les peuples sont plus ouverts sur l'extérieur que ce que l'on croit et que les révolutions aussi difficiles soient elles, finissent en général par améliorer le sort des peuples... même si le chemin de la dictature à la démocratie est long et périlleux

et c'est bien ce chemin qui inquiète... particulièrement « Israël qui tremble » nous dit le Guardian et dont le quotidien Haaretz confesse ce matin... Israël ne serait elle capable que de s'entendre avec des dictateurs?

en tout cas il est certains que les changements politiques en Egypte vers plus de diversité et de démocratie sonnent le glas de la méthode de politique étrangère de notre pays... il va donc falloir nous adapter

pas si sûr finalement termine le Teheran Times en Iran qui croit que tout cela était prévu de puis longtemps par les puissances occidentales... c'est leur plan B... dit le quotidien iranien… après avoir soutenu des régimes autoritaires, elles les abandonnent finalement mais pour placer d'autres marionnettes sous couvert d’élections libres

la voilà la véritable bataille du monde arabe... une bataille entre la vraie démocratie qui veut des pays indépendants et la fausse démocratie qui ne serait qu'un nouvel épisode néocolonialiste et dont l'arme est la même grande peur: celle du chaos islamiste

Ainsi termine le quotidien iranien... les dominos sont effectivement en train de tomber dans le monde arabe mais personne ne sait encore vers quelle direction

de quoi relativiser la phrase d'Asmaa Mafhouz qui a fait partir la révolte égyptienne et que l'International Herald Tribune répète dans son edito de ce matin

« aussi longtemps que nous dirons qu'il n'y a pas d'espoir... il n'y aura pas d'espoir... mais si vous en décidez autrement, si vous descendez dans la rue et si vous défendez haut et fort vos positions alors l'espoir sera au rendez vous! »

bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......