LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

En défense de Strauss Kahn

6 min

par cécile de Kervasdoué

Serais je donc le seul journaliste de la presse étrangère à défendre Dominique Strauss Khan ? interroge ce matin le site de Pravda en Russie

car l'ancien résident du FMI est devenu le bouc émissaire de tous les éditorialistes du monde... les pages débats sont remplies de nécrologies politiques.... et des mêmes mots : ce monstre, ce malade... président du FMI? Candidat potentiel à la présidence de la république française...impensable... insupportable... scandaleux !

Mais attendez une minute… dit cet article russe... n'y a t il pas quelque chose de louche dans cet acharnement ?... parce que pour l'instant Dominique Strauss Khan n'est qu'inculpé ? pas coupable de viol ?.... c'est à la justice américaine de le dire... et s'il était effectivement coupable il sera alors condamné pour ce qu'il a fait et l'histoire s'arrête là... pourquoi tant écrire sur cette affaire ? interroge encore Pravda... pourquoi tenter de juger une personne sans savoir ? sans avoir les éléments de l'affaire devant les yeux ? Sans avoir les témoignages des personnes mises en cause ? C'est pour le coup injustifiable.

et il conclut ... nous voici une fois de plus ballotés dans une société immorale et amorale dans laquelle la rumeur fait l'information... « si si... j'te jure ! C’est ma boulangère qui me l'a dit elle le tient de son beau frère qui le tient de sa cousine qui a vu un reportage à la télé ! »

et il est vrai que ce matin la presse regorge encore d'histoires non vérifiées de rumeurs sur Strauss Khan.... celle de sa dernière phrase graveleuse... qu'il aurait prononcé à l'aéroport avant d'être arrêté… à l'égard d'une hôtesse

Celle de sa relation connue nous dit la Vanguardia avec l'agence de prostituées de New York... celle de la plainte non encore déposée d’une journaliste française qui dit avoir été sexuellement attaquée par l'inculpé

il faut lire le site d'afrik.com pour avoir un florilège de ces histoires

« il était toujours en train de draguer les étudiantes dans les amphithéâtre raconte une guinéenne qui le tient de sa cousine justement …et moi dit un autre, j'ai un ami qui connait la victime ... et bien elle lui a tout raconté... le français lui a effectivement sauté dessus... il va finir derrière les barreaux… et la victime est de toute façon ardemment défendue par les américains dit encore cette article... parce qu'elle incarne tout ce qui fait honte à l'Amérique en crise

Mais dans ce torrent... il y a aussi de plus en plus de voix dissonantes qui s'élèvent pour le défendre... ou plutôt pour défendre sont bilan...

et oui dit le Guardian en Grande Bretagne ... parce que maintenant qu'il a démissionné, il faut reconnaitre que son bilan à la tête du FMI, vu la crise économique majeure à laquelle il a du faire face... son bilan est plutôt bon limité mais plutôt bon

limité explique le Guardian parce qu'il n'est pas réussit à imposer ses idées... oui c'est vrai il est parvenu à imposer l'ouverture des réserves du FMI pour venir en aide aux pays membres sans conditions politiques... le débat au sein de l'institution a aussi pu être plus ouvert plus tolérant permettant par exemple la critique directe des banques centrales... mais Strauss Kahn n'est pas parvenu à changer l'essentiel à savoir la prise de décision au sein du FMI et le ralliement des pays en voie de développement à l'institution..

mais face à la tentation de penser que les grandes institutions avancent toute seules... le passage de DSK à la tête du FMI montre au contraire qu'elles gagne avec un bon capitaine... écrit la Croix en France...en 2007 le FMI était très affaiblit et même désorienté; l'économiste DSK a senti que la bulle immobilière américaine allait provoquer une catastrophe et il a eu l'audace de le dire, publiquement... gagnant ainsi une crédibilité pour jouer un rôle de premier plan dans les procédure de sauvetage... redonnant du même coup sa légitimité à l'instance qu'il allait diriger.

et la Croix conclut... alors s'agissant des accusations qui pèsent sur lui... tout cela ne justifie rien... n'excuse rien... mais c'est un fait... l'homme qui a été arrêté samedi dernier était un grand patron du FMI

espérons que le monde s'en souviendra écrit aussi le Guardian qui comme le China Daily en Chine prévient que le prochain patron du FMI pourrait ne pas être comme depuis 67 ans un européen... et c'est sans doute un pas en avant dit le journal britannique... ce sera sans doute un chinois, continue le China Daily; en tout cas c'est que prédisent les économistes chinois...

ce qu'il y a de sûr c'est qu'il aura une ligne beaucoup plus à droite que l'inculpé s'inquiète le Guardian

alors ce sont les idées qu'il faut retenir... pas le destin d'un homme... écrit l'hebdomadaire britannique the Economist... car il a joué un rôle central pour tenter de trouver des solutions à la crise économique mondiale qui nous emporte tous ... surtout il incarnait la transition possible entre le vieil état providence à la française avec toutes ses rigidités et la réalité d'une économie mondialisée... the Economist conclut... il est évidemment dommage que ce soit ce socialiste français là, avec ces idées progressistes là qui tombe pour une affaire de viol.... n'empêche il faut espérer que le coup de massue ne fera pas changer le cours des réformes entreprises par Strauss Kahn au FMI même si on doit espérer qu'il fera changer la société française trop encline à ferme les yeux sur le machisme, l'abus de pouvoir et de subordination de ses politiques

Mais curieusement, c'est exactement ce qui fait peur ce matin à l'International herald Tribune... en page deux une journaliste américaine se lance dans une défense passionnée de l'ancien président du FMI ou plutôt non... elle ne le défend pas lui, elle met en garde les politiques, les journalistes et les féministe de ce très dangereux glissement que provoque l'affaire Strauss Khan... on est en train dit elle, de confondre un coureur de jupons avec un violeur... mais tous les hommes malades de séduction ne forcent pas les femmes à une relation sexuelle! C'est exactement le même amalgame que de penser qu'une prostituée ne peut pas être violée réellement puisque de tout façon elle l'a fait tellement de fois avant et pour de l'argent en plus... c'est très dangereux ce dérapage, ce glissement vers une société puritaine qui finalement fait beaucoup plus de mal à la cause des femmes... écrit l'IHT...un non est un non... une relation consentie même si c'est un abus de pouvoir est un oui ...ce n'est pas un viol

il faut les féministes comprennent les dangers des valeurs puritaines que cette affaire est en train de distiller... l'une des grandes victoires pour les femmes c'est d'avoir établi une distinction claire... une ligne infranchissable entre les mérites sexuels et les agressions sexuelles... il n'y a pas de différence entre les viols... un viol est un viol que la victime soit une prostituée ou une vierge... un homme marié qui force sa femme à avoir une relation sexuelle avec lui commet un crime... sa femme qui lui est infidèle n'en commet pas!

un viol est un viol... c'est d'ailleurs le titre de l'Independent britannique qui comme la plupart de ses confrères revient sur un scandale qui semble presque une réaction à l'affaire Strauss Kahn

C’était mercredi dernier, lors d'une émission de radio le ministre de la justice Kenneth Clarke défendant son projet de réduction des peines de prison de près de 50% pour les condamnés ayant plaidé coupable, parmi lesquels ceux condamnés pour viol... a suggéré que certains viols étaient moins graves que d'autres...

ce qu'il a voulu dire explique le Times c'est qu'un viol qui a lieu au cours d'une date, d'un rendez vous amoureux où les deux personnes se connaissent est moins grave que l'acte crapuleux et fou qui vise à foncer et agresser une inconnu

mais c'est faux... c'est scandaleusement faux... un viol en un viol martèlent la plupart journalistes d'outre manche... ça en vient à justifier le viol domestique... trop répandu mais injustifiable..; et déjà les spéculation commence sur la possible démission du ministre....

que de colère, que de haine que de vengeance ou de revanche... déplore le Asahi Shimbun au Japon... on sait pourtant que ce genre de position tranchées ne sont jamais bonne conseillères et jamais efficace.... l'arme véritable est sans aucun doute dans la réconciliation... l'écoute la compréhension de l'autre.... qui permet l'essentiel compromis

et c'est sans doute pour cette raison qu'el Mundo en Espagne choisit ce matin de remplir ses pages éditoriales non avec des commentaires acerbes mais avec une simple lettre d'amour du journaliste à sa femme enceinte

Une pause dans toute cette fureur se justifie t il écoutez :

la plupart de nos amis disent de nous que nous sommes tellement différents mais je sais moi combien nous sommes complémentaires... souvent le soir nous nous enlaçons dans notre lit juste avant de dormir nous respirons ensemble et je sens bien alors combien comme nous formons une grande équipe... de cette femme que j'aime j'ai appris les choses les plus profonde qu'il ya en moi et en elle je me suis vu meilleur qu'en n'importe quel miroir... j'ai vu s'évanouir mes mythes mes préjugés et d'autre petits morceaux de moi cachés, sont devenu les plus pertinent... de me manière surprenante je me suis découvert lus fort que je ne pensais moins lâche... depuis que je te connais je suis un homme meilleur.... mais ce qui m'émerveille le plus depuis que nous attendons un enfant toi et moi c'est ce lien qui nous uni de plus en plus... un lien qui m'émerveille autant qu'il m'angoisse et m'inquiète

Jamais je n'ai aimé autant jamais je ne suis senti aussi fort, jusqu'à la magie... parce que ce que nous pouvons faire avec l'amour quand il est vrai échappe à tous moyens humains conventionnels... nous somme aussi fragile que fort... ce qui nous élève est aussi ce qui nous tue... je t'aime et je ne peut pas dormir en cette nuit de mai

Bonne journée

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......