LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Et après le Moyen-Orient, la Chine ?

6 min

par Cécile de Kervasdoué

et après le moyen orient, la chine? interroge l'Universal au Venezuela

et c’est une interrogation reprise un peu partout dans la presse internationale ce matin… parce que les évènements libyens commencent à rendre nerveux le monde entier... explique le Financial Times britannique qui sur sa Une raconte comment le roi d'Arabie saoudite tente d’éviter toute contagion révolutionnaire en débloquant une enveloppe de 36 milliards de dollars à destination de la population

le roi Abdullah, 86 ans est rentré en Arabie saoudite hier après 3 mois d'absence continue la Vanguardia espagnole… il a annoncé dés son arrivé à l'aéroport qu'il allait débloquer 10 milliards de dollars pour renflouer le fond de développement du pays et permettre à la population de bénéficier d'aides au logement, au mariage, ou à la création de petits commerces... l'objectif explique l'article espagnol désamorcer la contestation de l'opposition même si pour l'instant l'Arabie Saoudite a connu peu de manifestations... pour le roi Abdullah comme pour les Etats Unis où il vient d'être soigné... il faut éviter à tout prix de remettre en cause l'alliance militaire et économique américano saoudienne qui garantit nous dit la Vanguardia toute la stabilité de la région

mais nul ne peut dire si la mesure sera suffisante continue le Financial Times... la contestation sur twitter et facebook est déjà bien ancrée pas forcement pour un révolution... les pro démocrates ont fixé la date d'une manifestation au 11 mars en Arabie saoudite sans doute pour laisser le temps au régime d'insuffler les réformes demandées

ce qu'il y a de certain, commente le quotidien d'affaires britannique... c'est que dans le monde entier les régimes autoritaires font tout pour gagner du temps

et d'abord il s'agirait de ne pas se laisser dépasser par ces "opérations mammouth" d’évacuation... commente le Daily star au Bengladesh... et oui parce qu'à la lecture de la presse asiatique on se rend compte du nombre impressionnant de travailleurs bangladeshi indiens sri lankais ou chinois qui se trouvent en Libye et par extension dans tout le moyen orient...

environ 50 000 bangladeshis sont coincés en Libye sans assistance...raconte le Daily star au Bengladesh... sans protection pris au milieu d'une guerre civile... ces ouvriers du bâtiment pour la plupart et joints par le journal sont terrorisés... et notre gouvernement tergiverse alors que la chine l'Egypte, l'Inde le monde entier évacue ses ressortissants ... « nous n'avons plus de travail et rien à manger » raconte un ouvrier coincé en Libye et il rajoute « et qu'allons nous faire au pays quand nous rentrerons... il n'y a pas de travail! »

une opération mammouth avec de multiples navires de guerre a été lancée pour évacuer les 18 mille indiens de Libye... Continue le Times of India

L’évacuation en masse de nos ressortissants est devenu une question prioritaire ... précise le china Daily en chine... les entreprises chinoises et les quelques 30 000 chinois présents en Libye ont été attaqués pris à partie ces jours derniers... mais le gouvernement de Hu Jintao fait tout pour les sauver... preuve que le principe du peuple avant tout est au cœur de sa politique

un deuxième charter est donc parti pour la Lybie pour évacuer les ressortissants chinois mais aussi ceux de Taïwan... raconte le quotidien du peuple toujours en Chine... et offrir soutien et espoir à nos migrants pris au piège de ce chaos libyen

Vous l'aurez compris dans la presse asiatique la question de l'évacuation est en une partout au détriment du vent de protestations populaires qui semble voir le jour également dans ces pays

il faut lire Global Times en Chine pour avoir par exemple des informations précises sur les quelques 100 000 manifestants qui se sont élevés contre le pouvoir indien hier à New Dehli... mus par la même exigence de voir le prix des produits alimentaires de base diminuer

et dans la presse chinoise ... la « révolution jasmin » qui tente de s'organiser avec une manifestation dimanche est passée sous silence ou bien décrédibilisée puisqu'il n'y avait que quelques originaux... écrit le China Daily en reprenant les propos du premier ministre

car ce qui importe aux chinois c'est leur bien être... or le produit national brut n'a jamais été aussi élevé... les chinois de plus e plus riches n'ont pas envie de protester explique l’article

Pourtant ces révoltes arabes font trembler la chine commente l'International Herald Tribune ce matin

parce que derrière la croissance chinoise qui s'envole ... la réalité c'est un fossé social et économique qui se creuse et une corruption endémique... peu de chinois pour l'instant semblent vouloir affronter la police chinoise connue pour sa brutalité au Tibet... mais ils sont de plus en plus nombreux à douter que le régime en place soit capable de dépasser les intérêts personnels pour aller dans le sens de réformes plus démocratiques

un bloggeur de Pékin a lancé cette image... « ce sont des fourmis dans une marmite qui boue »....voilà à quoi il compare le régime chinois et sa réaction plus que timide vis à vis des révoltes arabes... analyse le Financial Times…

reste que tôt ou tard toutes les dynasties même les chinoises arrivent à une fin et la même chose arrivera sans doute à la république démocratique de chine... simplement personne ne sait quand

Pas encore... confesse un écrivain chinois Murong Xuecun à l'IHT parce que la culture de la censure est partout en Chine... et nous l'avons tous parfaitement intégré... nous nous interdisons de parler de presque tous les sujets de fond...c'est ce que j'appelle l'écriture castrée... nous nous castrons nous même avant même l'arrivée du chirurgien censeur...

mais c'est que le peuple chinois est sage… commente le Global Times... c'est pour cela que la révolution n'est pas d'actualité en Chine. Les révoltes arabes sont un test de sagesse pour les puissances de ce monde... or le gouvernement chinois qui l'a bien compris sait très bien que le future appartient à ceux qui savent développer et réformer leur nation dans le calme et la paix. Or la Chine a depuis longtemps attiré les yeux du monde pour son excellente capacité d'adaptation... c'est même sur ce principe qu'elle a fondé son développement... loin des tumultes la Chine sait prendre le temps de regarder à long terme

et c'est en partant du principe de cette sagesse chinoise que le Global Times un peu plus loin explique qu'il faut que la jeunesse chinoise prenne bien garde aux informations négatives qui circulent sur internet... les révoltes sanglantes du monde arabe sont attisées depuis internet et le gouvernement chinois a raison de filtrer tous les appels à la haine que l'on y trouve dit le journal

reste que l'étau va devoir encore se resserrer sur la toile... explique le Temps en Suisse... car savez comment est partie la révolte libyenne ?... et bien pour contourner la censure du régime, Omar âgé de 42 ans a trouvé l'astuce... il a lancé le vent de contestation sur internet oui, mais ni sur twitter ni sur facebook trop contrôlés par le régime...

tout est parti nous dit le Temps d'un site de rencontres amoureuses…

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......