LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Faire le plein de justice avant Noël?

5 min

Bonjour thomas bonjour à tous ah... « c'est bientôt les vacances de noël... et comme chaque année je vais en profiter pour me replonger dans un livre que j'ai depuis l'enfance... ce sont mes parents qui me l'on donné quand j'avais 10 ans et ce livre n'a cessé de titiller mon imagination et ma réflexion depuis... il s'agit du "Lion de la sorcière et du placard" le roman de CS Lewis qui démarre les chroniques de Narnia... un livre qui en Grande Bretagne et aux Etats Unis est intimement lié à la période de Noel... parce qu'il fait la synthèse de toutes les caractéristiques de ce moment de pause de cette trêve... le moment le plus déterminant du roman c'est celui là écoutez... « une petite fille se tient sous un lampadaire et regarde la neige tomber dans un bois gelé... le père noël fait son apparition comme le dieu lion Aslan qui vient de délivrer le royaume d'une méchante sorcière qui avait décréter qu'à Narnia ce serait toujours l'hivers mais jamais Noël »... l'histoire de CS Lewis est donc plus que jamais remplie de toute notre imagerie populaire de tous nos grands principes de Noël... la chaleur le partage, la famille, la paix, la justice... alors bien sûr il s'agit d'une fiction d'un espoir... mais c'est sans doute exactement ce dont nous avons besoin » et non, ça n'est pas moi qui parle... c'est une éditorialiste américaine dans les colonnes de l'International Herald Tribune... qui propose ce matin de considérer l'actualité à l'aune de cette période de Noël... ainsi le journal américain s'intéresse à la consommation réduite dans le monde entier... au retour du fais-le toi même... principe aussi difficile aux états Unis que de faire du bordeaux pour un mongol écrit l'IHT... Il s'intéresse aussi à la déprime liée à noël ... vous savez tous ces gens persuadés que la trêve de Noël ne peut apporter que de nouvelles catastrophes mais il s'intéresse surtout à cette justice dont parle l'édiorialiste... d'ailleurs il n'est pas le seul... la justice semble être le point commun de toute la presse internationale ce matin en Belgique... d'abord... où le soir publie cette caricature du roi des belges en robe de chambre! "je sens qu'on va encore venir m'emm pendant les fêtes avec un nouvelle démission de premier ministre" voilà qu'Yves Leterme se retrouve hors jeu raconte le Soir... le gouvernement et la justice se livrent à une véritable passe d'armes avec rapports explosifs interposés... le premier ministre aurait fait pression sur les magistrats pour éviter qu'ils ne fassent obstacle à la vente de la banques Fortis à BNP Paribas... un mélange grave de la justice et de l'état... et voilà que Leterme 1er vient de perdre sa crédibilité et son honneur... mais c'est plus grave pour la Belgique qui risque quand à elle de se retrouver à nouveau sans gouvernement parce que l'on est toujours rattrapé par la justice... considère le Spiegel en Allemagne qui comme le reste de la presse allemande se fait l'écho encore ce matin d'un scandale qu'il a lui même dévoilé... le gouvernement allemand en 2003 a joué double jeu ... d'un côté il dénonçait la guerre en Irak... en harmonie avec la France...de l'autre il fournissait aux Etats Unis toute une troupe d'espions en Irak... l'appui des services secrets allemands a été crucial dans l'effort de guerre en Irak... confie le général Tommy Frank à l'hebdomadaire... le ministre des affaires étrangères allemand Frank Walter Steinmeier dément violement tout comme Joschka Fischer son homologue d'alors... une enquête parlementaire est en cours... mais le mal est fait écrit le Spiegel... le doute plane ... sur la soi disant indépendance de l"allemagne et de l'Europe dans cette affaire ainsi conclut la Vanguardia... comme avec Aznar qui lui est poursuivi par les évidences de sa collaboration aux vols secrets de la CIA... la vérité finit toujours par sortir d'une manière ou d'une autre... faut il s'en réjouir? sur certaines affaires sans aucun doute ... clame toute la presse étrangère dont toutes les Unes reviennent sur le verdict historique rendu hier dans un procès capital... comme le titre le site d'Afrik.com... ce jugement le plus important depuis le procès de Nuremberg... écrit le Guardian Celui qui sanctionne l'enfer... dit el Pais en Espagne et le site d'actualité africaine raconte La prison à vie... c'est ce qu'a décidé le tribunal pénal international pour le Rwanda à l'encontre de Théoneste Bagosora... le cerveau du génocide rwandais de 1994... le génocidaire aurait planifié ce qu'il considérait comme l'apocalypse depuis 1990 à savoir l'élimination pure et simple de l'ennemi du pouvoir rwandais soit " les Tutsis de l'intérieur, les Hutus mécontents du régime en place, les étrangers mariés aux femmes tutsies... » et alors que la une du Guardian affiche en grand cette photo macabre... des centaines de cranes cassés et de fémurs... rassemblés dans une ancienne école devenue le mémorial du génocide el Pais raconte encore « ces cent jours qui ont bouleversé le monde »... comme le titre le quotidien de madrid... cette orgie de violence que le monde ne savait comment gérer... ce massacre de 800 000 mille tutsis aux vues et sues de chacun ... dans l'atonie générale... 100 jours d'horreur que le tribunal de l'ONU vient de remettre enfin dans le cours de la civilisation mais le Temps nuance... le sexagénaire replet et impavide continue de se dire innocent même devant l'évidence il va faire appel... comme s'il disait lui-même ainsi tout le gout d'inachevé que porte ce verdict parce que les preuves d'une forme de planification de l'extermination n'ont pas été suffisantes... ce procès devait être celui de la conspiration ... mais il est un rendez vous manqué avec l'histoire car il n'apporte pas vraiment de compréhension de ce qui s'est vraiment produit et puis continue le Guardian... le tribunal a mis plus de 5 ans à accoucher d'une décision pourtant évidente aux vues de toutes les preuves présentes... le jugement a en plus été rendu très loin du Rwanda... comme si la justice n'était pas possible dans la région et le Times lui emboite le pas... c'est que le génocide tutsi est officiellement terminé... mais la région continue d'être ensanglantée... les restes de l'affaire rwandaise ont fourni son lot de viols de massacres d'assassinats de déplacements de population et d'impunités dans tout l'est du Congo et jusqu'en Ouganda alors non... ce procès malheureusement ne clos rien 14 ans après termine le Guardian...la justice internationale qui avait promis « le plus jamais ça en Afrique »... s'est éloignée de ses grands principes au profit de petits arrangements politiques et économiques avec des Etats africains qui continuent de tisser la toile de ce génocide... qu'est qui nous reste alors ? termine un lecteur de la BBC... où trouver l'espoir si même la justice internationale ne donne plus l'exemple? Se lamente t il... avant de sous entendre que décidément Nous semblons vivre dans un monde où comme dans l'histoire de Narnia... c'est toujours l'hivers mais jamais noel... Joyeux Noël à tous

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......