LE DIRECT

Gazprom envahit l'Europe nucléaire/ Rebondissement dans l'affaire des vols secrets de la CIA/ les soldes silencieuses en Grèce

5 min

Bonjour Ali Bonjour à tous « Les pays membres opposés au nucléaire vont être forcés de revoir leurs principes » écrit le Daily Telegraph et « Bruxelles se prépare des jours difficiles avec son pacte de l'énergie » explique le Diario de Noticias portugais mais « l'Europe a au moins le mérite de lancer un plan pour lutter contre le réchauffement climatique » titre en Une la Vanguardia enfin « il s'agit surtout de limiter sa dépendance vis à vis de Moscou » rajoute encore le Tageblatt « l'Europe est donc prête à mener cette indispensable bataille énergétique » titre le Financial Times « une révolution énergétique » lui préfère le Corriere della Serra qui s'appuie sur la lutte contre l'effet de serre et la sécurité des approvisionnements « une révolution contre le péril russe!... rien que ça » ... nuance la Tribune de Genève "il est vrai que la commission n'y va pas par 4 chemins : elle a appelé hier les 27 à s'accorder sur un changement radical dans ce domaine avec pour objectif : réduire de 20% la consommation d'ici 2020 et se tourner vers les ressources renouvelables mais aussi le nucléaire... ces propositions ont elles la moindre chance d'être entendues?... s'interroge le quotidien suisse... rien n'est moins sûr diront les pessimistes... car les états rechignent à céder leur souveraineté au profit d'une politique commune européenne... mais les optimistes avancent que les conditions n'ont jamais été aussi bonnes pour adopter des mesures volontaristes... notamment parce que l'opinion publique semble enfin concernée!" Mais en Allemagne l'annonce a fait l'effet d'une petite bombe " doit on revenir au nucléaire ? s'interroge Der Spiegel... car l'Allemagne avait prévu de fermer toutes ses centrales d'ici 2020.... oui disent certains... car l'Allemagne est confrontée à un choix douloureux : rouvrir la porte du nucléaire ou être amenée à payer le double du prix pour son énergie... sans compter que José Manuel Barroso a également remis sur la table l'idée de séparer la production et la distribution d'énergie pour contrer les problèmes de concurrence du secteur... Alors la France et l'Allemagne connues pour leurs dérives anti-trust sont déjà en ordre de bataille avant le sommet du mois de mars afin de maintenir leur champion nationaux ...écrit le Financial Times Mais finalement l'Europe se trompe de sujet... et surtout de priorité... analyse le quotidien américain International Herald tribune la question de la diversification des sources d'énergie est certes importante pour ce continent deuxième consommateur et premier importateur d'énergie... mais il s'agit surtout maintenant de réduire le plus vite possible l'énorme monopole que Gazprom le consortium russe est en train d'installer dans toute l'Europe... Alors que les entreprises européennes devraient être amenées à séparer production et distribution, Gazprom fait exactement l'inverse et s'assure un marché tentaculaire en Europe jusqu'à obtenir presque le monopole dans certains pays de l'Union" C'est le cas en Bulgarie qui est devenue le véritable « cheval de Troie de Moscou en matière d'énergie » ... explique Courrier International cette semaine... qui revient sur la politique énergétique offensive du Kremlin en direction de l'Europe et en matière de gaz de pétrole mais aussi, et c'est ça qui est nouveau en matière nucléaire à quelques semaine de l'entrée de la Bulgarie dans l'Union raconte Kapital à Sofia... notre gouvernement a ainsi décidé de façon assez surprenante de confier à l'entreprise russe Atomstroïexport (une filiale de Gazprom) la construction d'une nouvelle centrale nucléaire à Belene... et la banque du puissant groupe russe d'indiquer qu'elle serait aussi le principal actionnaire de cette centrale... et tout cela dit le journal... sans le moindre débat ... Depuis le début nous avons ainsi l'impression que des considérations politiques ont primé pour qu'une société russe d'état remporte l'appel d'offre... d'autant que le gouvernement vient de signer avec Gazprom une série d'accord qui nous lie avec la Russie jusqu'en 2030... "Sans parler de l'impact sur les usagers bulgares... que deviendra la sécurité nationale ? S'inquiète alors Kapital... puisque le régime autoritaire russe vient d'obtenir le monopole sur notre système d'énergie? Et alors que toute l'Europe tente de limiter sa dépendance vis à vis de Moscou... comment nos partenaires européens vont ils prendre ce manque de loyauté évident? Et que se passera t il lorsque Moscou décidera d'utiliser la livraison de combustible nucléaire comme arme politique contre l'occident... dans quel côté se rangera alors la Bulgarie ?... et l'éditorialiste de conclure... c'est donc dit... " le kremlin considère la Bulgarie comme son cheval de Troie dans l'UE ...selon les mots de l'ambassadeur russe dans notre pays... une très bonne occasion selon lui pour que la Bulgarie puisse se faire entendre en Europe... mais se lamente le journal... se faire entendre comme un pantin articulé par les russes Relance: et direction l'Italie maintenant où un procureur de Milan donne des sueurs froide à la CIA Oui c'est un reportage du Spiegel qui le raconte ce matin malgré l'opposition de son propre gouvernement il veut poursuivre 26 agents américains et 5 agents italiens impliqué dans l'enlèvement d'un terroriste présumé... ce cas entendu pour l'instant derrière des portes closes pourrait devenir très embarrassant à la fois pour Rome et Washington écrit le journal ... car il fait rebondir toute l'affaire controversée des vols secrets de la CIA... ces avions affrétés par les services secrets américains pour emmenez des terroristes présumés loin d'Europe et les interroger en dehors de toute réglementation européenne. Ce fut le cas d'Abu Omar, un prédicateur radical qui fut enlevé à Milan en février 2003 avant d'être enfermé en Egypte où dit il ... il aurait été torturé... Les Etats Unis ont admis à demi-mot ce genre de dérives justifiées disent ils par la lutte internationale contre le terrorisme... mais ces pratiques font maintenant l'objet d'une enquête dans plusieurs pays d'Europe afin de déterminer de quelle manière les gouvernements européens ont été associés à ces dérives « Un jour nous seront tous jugés » avait dit un ancien chef du contre terrorisme de la CIA... c'est bien possible conclut le journal d'autant que ce procès a lieu... ilpourrait créer un précédent dans toute l'Europe... la justice italienne se prononcera fin janvier ! Et je termine par un détour dans la presse grecque où il est très peu question ce matin de la mort de Jean Pierre Vernant... beaucoup plus de la libéralisation des universités... et surtout des soldes sous le manteau qui se tiennent en ce moment à Athènes c'est le journal Eleftherotypia qui explique que la période des fêtes n'a pas répondu à l'espoir des petits commerçants... ainsi dans la rue la plus commerciale du centre d'Athènes les marchands disent passer la pire année depuis longtemps... " nous avons à faire face à la concurrence des grandes surfaces" s'insurge l'un d'entre eux... grandes surfaces qui ont commencé des ventes promotionnelles cad des soldes déguisées, avant la date officielle du 22 janvier..." la plupart des petits marchands ont alors demandé d'avancer la date officielle au 8 janvier et comme ils n'ont pas obtenu gain de cause... ils ont lancé les soldes silencieuses... en clair: même si ce n'est pas indiqué sur l'étiquette le consommateur peut demander et obtenir un rabais à la caisse... et c'est tant pis disent les commerçants ... tant pis pour la pagaille " Bonne journée!

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......