LE DIRECT

Haro sur la liberté de la presse en Russie/ Ségolène en Une des pages européennes/ Dieu au Zoo de Kiev.

5 min

Bonjour, La même photo revient sur vos journaux européens ce matin... Vladimir Poutine s'exprimant à la tribune du congrès mondial des journaux hier à Moscou, après avoir été vivement interpellé sur les atteintes à la liberté de la presse en Russie... Et avec cette photo nos confrères européens soulèvent plusieurs questions... Dans les colonnes de La Libre Belgique, c'est surtout l'occasion de revenir précisément sur l'état de la presse en Russie ... depuis 2001, le Kremlin a brutalement repris en main la chaîne privée NTV reconnue pour sa liberté de propos... mais il a aussi fait fermer deux quotidiens nationaux... depuis, continue l'article, c'est l'autocensure qui guide les journalistes de télévision, et seuls certains journaux à l'impact limité hors de Moscou bénéficient d'une certaine liberté. Monsieur Poutine répond que la Liberté de la presse est bien vivante en Russie... écrit l'International Herald Tribune... mais comme si elles voulaient prouver le contraire... aucune des trois chaînes de télévision de Moscou qui couvraient pourtant le congrès n'a retransmis la protestation du groupe de bolcheviks qui a attaqué le président russe aux cris de non à la censure... non à poutine le dictateur cruel et avide de Russie" "Pour répondre le président Poutine s'est borné à reconnaître que parfois des structures économiques cherchent à avoir de l'influence sur tel ou tel article... rajoute le Tageblatt luxembourgeois... renversant le problème il a estimé que ce n'était pas à l'état d'accroître la crédibilité de la presse mais aux journalistes de se crédibiliser"... et le quotidien conclut... ce 59ème congrès des journaux était surtout pour Monsieur Poutine une sorte de répétition générale avant le vrai sommet celui du G8 qui se tiendra en juillet à St Petersbourg... le président russe et ses hauts responsables affinent depuis plusieurs semaines leurs arguments en vue des critiques américaines...." et les pages de Kommersants on apprend que les critiques de Gavin O'Reilly le président de l'association mondiale des journaux étaient à l'origine beaucoup plus acerbes et directes à l'encontre de Poutine... mais le discours d'origine aurait été lissé... il avait d'abord prévu d'accuser directement le président russe en lieu et place de ces questions et remarques candides ... il prévoyait de lui déclarer qu'il faisait reculer la démocratie et que dans ces conditions la Russie ne devrait pas faire partie du G8... des critiques trop vives pour les dirigeants du Kremlin conclut le quotidien russe, qui ont menacé d'annuler tout bonnement le congrès... Les commentaires du Moscow Times sont également très critiques... "Même si tous les média russes ne sont pas contrôlés par l'état et qu'il reste un peu de liberté au sein de la presse... l'association des journaux du monde a bien raison d'avoir un problème avec la Russie... parce que s'il y en effet une certaine liberté d'expression dans notre pays, il y a très peu de liberté des média... à la télévision le kremlin contrôle de près toutes les couvertures d'évènements politiquement sensibles... et l'article donne plusieurs exemples... de l'affaire Beslan à celle de Youkos où seule la presse a su obtenir des informations que le gouvernement voulait cacher... il y a en Russie deux mondes de l'information... la télévision d'état pour le plus grand nombre et la presse qui a de plus en plus de mal à trouver les moyens d'imprimer... et l'article continue, car Poutine a raison de dire que des intérêts économiques sont toujours très présents dans la rédactions de nos articles... c'est peut être la première différence avec l'ère soviétique... pas besoin pour le Kremlin d'intervenir sur les média écrits... l'interférence se fait via le milieux des affaires.... le Kremlin se plait ainsi à distribuer des avantages aux chefs d'entreprises loyaux qui se porteraient acquéreur d'un journal... dans ces conditions, conclut le Moscow Times, il ne peut y avoir de liberté de la presse sans indépendance économique. et l'éditorialiste du Moscow Times de rajouter... voilà autant de questions de fond qui doivent émerger du futur sommet de G8... le Russie a utilisé sa présidence du G8 pour affirmer son rôle de superpuissance... elle s'est gargarisée de sa bonne santé énergétique il est temps qu'elle comprennent qu'elle ne peut pas prendre sa place entière à la table des négociations tant qu'elle poursuit les entorses aux libertés démocratiques" Relance: et sur nos journaux européens c'est un autre photo qui accompagne celle de Poutine Oui celle de Ségolène Royale... qui c'est titré partout " s'attaque aux 35 heures" "Star des sondages à gauche Ségolène Royale a lancé un nouveau pavé dans la marre" écrit le Temps en Suisse. De quoi jeter le trouble dans le parti socialiste écrit le Tageblatt luxembourgeois... mais elle cherche surtout à rallier l'opinion publique avant la bataille dans son propre parti considère l'International Herald Tribune "ça leur fait du bien aux socialistes français écrit l'éditorialiste du Financial Times... et d'ailleurs ça n'a rien de très surprenant car finalement elle ne critique pas vraiment cette mesure qui visait à créer de l'emploi mais elle critique la façon dont elle a été appliquée par les employeurs ce qui est le discours tenu par l'aile gauche des socialistes depuis longtemps... rien à voir donc dit l'article avec les tentatives désespérées de l'actuel gouvernement pour donner plus de flexibilité à ce marché du travail français...mais cette saillie est une autre façon pour madame Royale de se positionner en dehors de l'échiquier politique traditionnel... en une forme de troisième voix également défendue par son rival Sarkozy ! " "Mais attention conclut le Diario de Noticias portugais attention de ne pas embrouiller une opinion socialiste de plus en plus dans le flou face au programme de gauche de 2007" enfin je termine avec une nouvelle de l'Ukraine parue dans la Stampa et dans Libération ... ça s'est passé au zoo de Kiev, un homme de 45 ans s'est élancé dans les cage au lions en criant " dieu me sauvera s'il existe!" ... une lionne lui a sauté à la gorge... rupture de la carotide... il est décédé quelques heures plus tard! "

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......