LE DIRECT

Immigration Intégration en Europe/ Montée de l'extrême droite en Allemagne/ Merkel en Chine.

5 min

Bonjour, 1500 clandestins interceptés dans les eaux sénégalaises révèle el Pais... une nouvelle onde clandestine de 460 personnes sur l'île de Lampedusa titre la Repubblica... des camps de clandestins installes près du port grec de Patras raconte Ekhatimérini... Il est encore beaucoup question d'immigration et d'intégration aujourd'hui dans les journaux européens « on parle beaucoup des canaries ces jours ci... écrit la Repubblica ... mais sur l'île de Lampedusa entre la Sicile et la Tunisie... ce sont 800 clandestins qui sont arrivés ces dernières 24 heures... et tout d'un coup la polémique politique renaît de ses cendres à peine tiédies... le parti de Berlusconi s'est emparé de cette actualité... c'est la faute du nouveau gouvernement a t il lancé hier... pour avoir promis durant la campagne d'ouvrir en grand la porte de l'immigration... c'est de la manipulation répond le ministre mis en cause ... les barques de clandestins sont un phénomène que nous connaissons depuis longtemps et c'est un problème structurel dont la solution ne peut pas s'improviser" » « pendant ce temps raconte el Pais... les canaries ont mis en place une véritable machine de Guerre contre la marée d'immigration clandestine... bunkeriser, blinder, sceller les côtes en installant une véritable armada sur l'eau... et en prêtant aux côtes africaines toute l'aide humanitaire nécessaire... puisque dorénavant les sans papiers ne seront pas hébergés dans des camps européens mais directement dans les ports africains d'où ils sont partis... parce qu'il n'y a pas de place pour eux dans les îles canaries a martelé le parlement!" pas de place pour eux non plus aux Pays Bas explique le journal Expatica... la ministre de l'immigration Rita Verdonk ... a décidé de simplifier les services de naturalisation en mettant en place un système de point... ce sont dorénavant les entreprises qui auront à choisir les candidats à la naturalisation et qui distribueront les bons points... En Norvège le quotidien Aftenposten se fait lui l'écho d'un scandale au sein de l'agence en charge de l'immigration... « elle aurait délivré 200 permis de résidences de manière complètement illégale, et sans aucune consigne politique... des permis délivrés en octobre dernier vérification d'identité ou de casier... sur des allégations d'homosexualité... la responsable de l'agence a été forcée de démissionner... » Mais tous les pays européens ne sont pas aussi strictes... le Portugal au contraire dit avoir besoin d'immigrés... révèle ce matin le Diario de Noticias ce matin... « c'est une question de rationalité économique... l'immigration doit venir combler le manque de natalité européen... et c'est à nos gouvernements d'organiser l'intégration... une nouvelle loi sur l'immigration est d'ailleurs en discussion au Portugal... continue l'article... et le gouvernement a d'ores et déjà promis de faciliter l'immigration légale afin de lutter contre les drames des sans papiers » Reste que les problèmes d'intégration sont de plus en plus présents dans les colonnes européennes... et notamment en Allemagne... ou un rapport révélant que les agressions d'extrême droite ont augmenté de 27% l'année dernière a lancé une véritable polémique politique hier dans tout le pays... à quelques jours de l'ouverture du mondial, l'Allemagne se serait bien passé d'une telle publicité écrit le der Spiegel.. mais tout d'un coup les histoires de néonazis sont partout... après une nouvelle agression ce week-end... celle d'un politique d'origine turc... le ministre de l'intérieur tire la sonnette d'alarme invitant tous les allemands à ne pas détourner le regard s'ils sont témoins de tels actes... mais la mauvaise publicité est là... et les supporters de couleurs ont déjà peur... à l'instar de l'agence britannique Time Out qui leur a lancé un avertissement " si vous êtes homosexuel ou d'apparence étrangère... évitez les banlieues d'Allemagne de l'est"... Relance : et toujours dans la presse allemande Cécile, il est question de la chancelière qui continue sa lune de miel politique ... Oui les journaux reviennent sur la visite d'Angela Merkel en Chine ... une visite très importante... Berlin étant le premier partenaire de la chine au sein de l'Union européenne Mais comme le salue la Südddeutsche Zeitung ... le ton a changé entre les deux pays... la chancelière n'hésitant pas à aborder les sujets qui fâchent... Finie l'euphorie illimitée.... Angela Merkel a clairement affirmé que les droits de l'Homme étaient pour elle « indivisibles ». Elle s'est prononcée pour la liberté de religion au Tibet et pour un dialogue avec le Dalaï Lama. Elle a critiqué la pratique chinoise de détention sans procédure judiciaire. Et elle a rappelé à quel point un accès libre à internet était important pour le développement d'un pays.... Bien sûr tout comme ses prédécesseurs, Merkel était accompagnée d'une délégation d'hommes d'affaires. Elle a bravement assisté à la signature d'une série de contrats de Siemens et d'autres sociétés, et s'est prononcée pour la consolidation de la coopération économique. Mais dès la première discussion de travail elle a aussi abordé le sujet de la contrefaçon, très répandue en Chine. Du côté de la Frankfurter Allgemeine Zeitung ... même approbation... "Etant donné leurs attentes vis-à-vis de Berlin, les dirigeants chinois sont suffisamment pragmatiques pour cesser de regretter leur Schröder adoré... qui était tellement débordant d'enthousiasme pour la Chine qu'il aurait même souhaité lever l'embargo européen sur les armes. Mais Schröder n'est plus chancelier. C'est à présent maintenant Angela Merkel, l'est-allemande... pour qui l'idéal de liberté et les droits de l'homme sont plus que des formules toutes faites. Aux dirigeants chinois maintenant de s'habituer à un style qui va certainement irriter, malgré toutes les manifestations extérieures d'harmonie.... et le journal rajoute... d'autant que mis à part les volets éthique et économique... il y a également la question de l'Iran et du nucléaire. Jusqu'à présent, Pékin ne s'est pas écarté d'un iota de sa position de base, « une solution diplomatique sans sanctions », et n'a pas entrepris grand-chose, alors que le gouvernement allemand n'a récolté que des sarcasmes de la part de Téhéran justement pour ces efforts diplomatiques... et de conclure alors il serait temps pour la Chine de suivre effectivement sa déclaration d'intention commune avec l'Allemagne et de soutenir plus activement les efforts de la chancelière qui tente de faire preuve de fermeté"

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......