LE DIRECT

Incident gréco turc/ Loi sur la délinquance juvénile en Belgique/ Points de vue sur les crises politiques en Grande Bretagne et en France/ L'ours de Bavière.

5 min

Bonjour deux avions de chasse F16 qui rentrent en collision en plein vol provoquant une énorme explosion... l'image qui fait la une du quotidien Turc Hurryet est reprise partout dans les journaux européens... "ça s'est passé en mer Egée orientale" raconte le journal turc en reprenant les informations du gouvernement... au dessus des îles Karpatiques à 35 milles au sud de Rhodes... lors de l'interception par des appareils grecs d'avions militaires turcs qui effectuaient des exercices de routine dans l'espace aérien international... le quotidien rajoute : voilà qui ne va pas dans le sens du réchauffement entre la Grèce et la Turquie... hier déjà Ankara avait envoyé une note à Athènes pour demander que des mesures immédiates et radicales soient prises à l'encontre de ce manifestant qui a brûlé un drapeau turc devant l'ambassade de Turquie... en rappelant au ministre de l'intérieur que dans la loi grecque , porter atteinte aux symboles nationaux est également un crime" Mais c'est surtout l'affaire des deux F16 qui inquiète les confrères européens... "un scénario de guerre en mer Egée" titre par exemple la Stampa... "officiellement les deux pays ont annoncés que l'affaire n'aurait pas de répercussions... mais elle annonce tout de même un bras de fer diplomatique... les grecs expliquent que la Turquie n'avait pas communiqué le plan de vol à Athènes... et que leur armée est donc naturellement intervenue.. Mais Ankara voit l'affaire comme un attaque délibérée d'Athènes" c'est que "les deux pays se disputent depuis longtemps sur la délimitation de leur espace aérien précise le Tageblatt luxembourgeois... et s'accusent régulièrement de violations respectives en mer Egée avec des incidents qui donnent parfois lieu à des manoeuvres d'intimidation entre les deux alliés de l'OTAN... la Grèce et la Turquie avaient frôlé le conflit en 1996 pour des questions de souveraineté territoriales sur un îlot inhabité de la mer Egée mais depuis 1999 leur deux gouvernements sont engagés dans un processus de normalisation pour éviter ce type de crise" "au début les deux pays ont donc tenté de minimiser l'incident" rajoute le Guardian... mais "avec la montée du sentiment nationaliste turc un an avant les élections présidentielle et parlementaire, et avec les nouvelles tensions venues du résultat pro grec des élections de chypre du week-end dernier... les politiques grecs sont inquiets... la Grèce qui soutient l'entrée de la Turquie dans l'UE craint en effet que tous les efforts de rapprochement de ces dernières années soient balayés par ce nouvel incident"... Relance direction maintenant la Belgique Oui où "comme s'ils s'étaient donné le mot le conseil des ministres belge va adopter aujourd'hui un projet de loi portant des dispositions diverses sur la délinquance juvénile... avec notamment la possibilité accordée aux bourgmestres de fermer les lieux où la drogue est consommée et commercialisée... raconte la Libre Belgique Dans le même texte le gouvernement prévoit aussi des sanctions pénales pour les auteurs de tags sur des immeubles privés... il est également question de mieux lutter contre le décrochage scolaire notamment en donnant compétence au parquet pour faire respecter l'obligation scolaire et question aussi d'une surveillance renforcée dans les transports en commun... un projet de loi qui vient comme un réponse au meurtre de Joe explique le journal et dont l'esprit est très autoritaire Relance: et puis la presse européenne se fait l'écho de plusieurs scandales politiques oui à ce chapitre là il y a les gouvernements qui vont bien l'Allemagne et l'Espagne en tête ... il y a ceux qui doivent faire leurs preuve comme en Italie... et puis il y a ceux qui sont de plus en plus fragilisés " La crise de confiance du parti travailliste"... "La folie du roi Tony" ou encore " humilié par son propre camps il survie de justesse"... la presse britannique n'est pas tendre avec le premier ministre... " L'autorité de Tony Blair en a pris un nouveau coup hier ... raconte la Guardian... sa loi très controversée sur l'éducation qui vise a inviter les entreprises privées dans la gestion des écoles... a réunie la plus grande rébellion dans les rangs travaillistes" "une mutinerie de 69 députés travaillistes" écrit le Times... qui considèrent qu'il vaut mieux donner du pouvoir aux parents d'élèves dans les écoles... et pourtant à downing street on était pas plus inquiet que ça hier même si la loi est passée grâce au vote conservateur... N'empêche dit le Guardian "ça ne cache pas les divisions du parti travailliste ni le mécontentement de l'opinion publique face à l'équipe de Blair"... "sans parler de l'isolement du premier ministre accuse le Times... nous avons là un homme qui pense qu'il a tous les pouvoir et qu' li peut imposer son bon vouloir sans s'en référé à ceux qu'il représente ... en bref un premier ministre qui s'est emballé et quioest devenu fou" Surtout "un homme usé par 9 années de gouvernement considère le Nouvel Observateur qui n'est pas tendre cette semaine avec Tony Blair... affaibli par son engagement en Irak... ébranlé par une succession de scandales, contesté au sein de son propre parti... il est aujourd'hui menacé par son dauphin et concurrent Gordon Brown et par le chef des conservateurs David Cameron... " Alors à une époque ou les élections se gagnent au centre et où le style l'emporte souvent sur la substance... Cameron peut il profiter de la guerre brown blair... qui s'apparente à un soap opéra marketté pour un public de masse? l'article semble répondre... de l'autre côté de la manche l'histoire recommence à bégayer, finie l'ère des géants... nous voici revenu aux joies des guerres picrocholine" Pas tendre non plus avec la France... le Financial Times semble vouloir répondre... regardez d'abord chez vous...si un scandale aussi énorme que Clearstream avait éclaté chez nous... le gouvernement aurait démissionné considère un député européen d'origine britannique cité par le journal... mais pas en France... à part quelques intellectuels... les français regardent l'affaire avec perplexité ... une sorte d'indifférence cynique... et pourtant le danger est là : il est facile de voir qui va perdre dans cette affaire... le respect pour le pouvoir et l'état, le statut de la France dans le monde et le confiance en la démocratie" Et le Tageblatt luxembourgeois rajoute... d'autant que maintenant le scandale est tout proche de jacques Chirac... le canard enchaîné accuse ce matin le figaro d'avoir retouché une photo illustrant un article sur le très controversé banquier japonais Osada ... de façon à gommer sa présence à ses côtés du président français... le but éviter un rapprochement gênant.. Mais c'est maintenant chose faite conclut le quotidien Et le canard de conclure « la photo aurait pu illustrer une belle et forte histoire d'amitié et c'est dommage car des amis Chirac n'en compte plus beaucoup » Enfin je termine avec une affaire qui est maintenant dans toute la presse européenne ... c'est le der Spiegel qui s'en est fait l'écho hier... l'ours brun qui avait été introduit dans les montagnes de Bavière 170 ans après sa disparition... va être chassé et abattu... Petzi qui a une notoriété nationale aurait perdu la tête... il aurait volé du miel... se serait introduit dans une cuisine et aurait tué 7 moutons au grand dam des écologistes... l'expérience s'arrête là dit le journal... et la chasse à l'ours est ouverte...

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......