LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La "civilisation européenne" en danger?

5 min

Bonjour Ali bonjour à tous Le 10 novembre 1938, quelques heures avant de prendre l'avion pour Londres enfin munie d'un visa, Stella Klaar va chez le coiffeur en marchant sur le verre brisé partout répandu dans Berlin... il est hors de question pour elle de fuir les nazis les cheveux mal arrangés... car malgré la catastrophe imminente inaugurée par la « nuit de cristal » quelque chose reste pour elle indestructible... la civilisation... une civilisation qu'elle retrouvera elle en est sûre après la catastrophe hitlérienne.... Chez le coiffeur la jeune fille qui s'occupe d'elle lui dit " madame je voudrais vous présenter des excuses pour les choses horribles qui se sont produites hier soir... nous ne voulions pas cela... et il est vrai que la destruction d'une oeuvre humaine réussie est impossible à comprendre et impossible à croire quand les premiers signes se manifestent.. Ainsi la plupart des allemands ont pensé que leur culture, leur civilisation résisteraient aux attaques lancées contre elles par les bandes hitlériennes incultes et déchainées! Mais on sait maintenant qu'une culture politique ancrée dans une longue pratique de délibération et de compromis peut basculer dans la violence quand les démagogues actionnent au bon moment les bons boutons sur le tableau des émotions... c'est conclut l'article, la tactique du salami théorisée par un communiste hongrois... on peut parvenir à n'importe quel but politique en le découpant en tranches que l'on fait avaler l'une après l'autre.... l'opinion publique ne réagira pas! Voilà les réflexions que porte ce matin le journal suisse Le Temps qui comme de nombreux confrères européens craint ce matin encore l'érosion de la « civilisation européenne »... car l'Europe est sur le qui vive résume l'Orient le Jour... après les attentats déjoués au Danemark, en Allemagne et hier à Ankara où la police turque a désamorcé une énorme bombe placée dans un minibus.... la civilisation européenne serait donc menacée par celle des terroristes? s'interroge le journal qui rajoute... de là la ligne rouge est aisément franchie de penser que c'est l'islam qui menace l'Europe En tout cas le terrorisme islamiste cible l'Europe de la même manière que les Etats Unis... et ça n'a plus rien à voir avec les théories simplistes sur la présence militaire en Irak ou en Afghanistan... poursuit ABC en Espagne... Franco Fratinni le commissaire européen a même prévenu que la menace terroriste reste très élevée en Europe... il est donc irresponsable de la part de nombre de politiques de vouloir réduire les mesures de sécurité sous prétextes qu'elles sont liberticides... la menace est présente dans nos pays mais également dans plusieurs pays musulmans... et c'est la société libre et ouverte qui est en ligne de mire des jihadistes.... et l'Europe a une bataille idéologique à mener en ce sens d'où la tendance de nombreux politiques européens à vouloir défendre l'idéologie ou les valeurs européennes écrit la Stampa en Italie qui s'insurge ce matin de la présence d'un eurodéputé italien hier à Bruxelles dans les rangs de la manifestation interdite contre l'islamisation de l'Europe!... la tenue d'un tel rassemblement est intolérable écrit la Stampa et on ne peut y voir que manipulation politique lorsqu'elle est organisée un 11 septembre en Belgique... un pays qui est en mal de gouvernement depuis 94 jours!... c'est une tentative claire de déstabilisation évidente. Sauf que cette manif a été bien trop suivie... titre le Soir en Belgique et c'est ça qui est inquiétant... si la manifestation a finalement peu rassemblée, ils n'étaient que 2 centaines à défiler... il y avait sur place plus de journalistes que de manifestants et les organisateurs se sont ainsi offert un bon coup de pub... ainsi les deux dirigeants du Vlaams Belang menottés devant toutes les caméras du monde, comme Carl Lang du front national ou le danois Anders Graver du parti anti islamique ... peuvent crier au scandale ... s'insurger contre le manque de démocratie... l'atteinte à la liberté d'expression... « nous représentons une frange non négligeable de la pensée européenne et des européens disent ils... en plus il est interdit d'interdire une manifestation ! » Un point de vue partagé par le commissaire européen Frattini mais qui a précisé et c'est là tout le paradoxe, que les manifestations à intention violentes doivent être interdites... ainsi les manifestations nazies sont illégales a t il dit... Le problème c'est : où placer la limite ? S'interroge le Soir Le bourgmestre avait interdit le rassemblement pour ne pas attiser les tensions avec la population immigrée de Bruxelles... précise la Libre Belgique...des manifestants crânes rasés et affichant des écussons aux couleurs de la Flandre on été immédiatement arrêté... mais le message est passé... « Les gouvernements européens ne veulent rien faire contre l'islamisation de l'Europe phénomène mortel pour notre civilisation » a dénoncé un membre du front national... et la Libre commente... un message dangereux et qui peut pousser à de multiples excès! D'autant que ces groupuscules s'érigent en tenant des valeurs européennes écrit el pais en Espagne... sans d'ailleurs jamais les définir? car « les européens existent ils finalement ? »... c'est la question que pose le dossier d'Alternatives Internationales ce mois ci... Pour les pères fondateurs de l'Europe, la modernisation économique du continent devait tisser inéluctablement des liens de solidarité au dessus des Etats Nations... rappelle le journal... or ce pronostique n'a jamais été autant mis à mal... la faute à qui?... à une construction trop peu démocratique, trop peu sociale à des égoïsmes nationaux indépassables?... ou la faute à la mondialisation que l'Europe ne sait pas maitriser?... en tout cas ce manque d'identité européenne semble pour l'instant comblé ou caché par un recours à une « Europe des résultats »... un pis aller conclut l'article... qui cherche à redonner confiance aux européens mais qui est bien incapable de faire émerger une conscience européenne dont l'histoire sera au mieux plus longue que prévue... En attendant à en lire les commentaires de la presse on ne peut que douter... les poussées populistes sont fortes en Suisse en Belgique en Italie et chez les nouveaux entrés... et les politiques d'intégrations sont de plus en dures en Europe... s'inquiète l'Irish Examiner... signe d'un repli sur soi qui ne porte rien de bon... nous sommes des pays d'accueil et nous avons toujours été fier de l'être parce que nous connaissons la difficulté de l'immigration... alors pourquoi se radicaliser... A cause de la peur... mais aussi et surtout conclut ABC... à cause de cette fièvre hellénistique... qui n'a plus pour objectif le dévouement envers la cité mais l'épanouissement en soi même de toutes le virtualité de la personne humaine... d'où l'individualisme ambiant qui caractérise cette société qui ne croit plus en elle même... alors il faut un sursaut préconise l'analyste espagnol... et pour cela il faudrait mieux se regarder, se scruter même collectivement et prévenir de tous les dérapages... pour mieux contrôler cette Europe avant qu'elle ne bascule encore une fois dans la brutalité!

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......