LE DIRECT

La crise: danger pour la société civile et les démocraties!

5 min

Bonjour ali bonjour à tous la société civile est elle un mythe.... Voilà le débat qui s'articule aujourd'hui dans les colonnes de la Stampa en Italie... un débat explique le journal italien qui est particulièrement d'actualité aujourd'hui en Italie non seulement parce que Berlusconi est en train de saper les fondements de notre démocratie... mais aussi parce que nous sommes en train de traverser une très grave récession ainsi il est fini le temps du sarcasme facile autour du berlusconisme comme est également terminé le temps où l'on croyait que la démocratie en Italie était à l'abris de tout... parce que notre culture de la démocratie est belle et bien en train de vaciller sous les coup de boutoir d'un populisme comme seule réponse du gouvernement à une crise économique sur laquelle il n'a pas prise un populisme qui fleurit parce que la société civile est complice... pire dit la Stampa... c'est un mythe aujourd'hui en Italie... comme dans de nombreux pays... l'opposition est amorphe... et surtout la société bien trop individualiste... bien trop socialement désagrégée et bien trop politiquement démissionnaire... pour réagir voilà un constat bien inquiétant que fait la Stampa italienne ce matin ... une inquiétude d'ailleurs partagée par de nombreux confrère étrangers... la crise est en train de saper les fondements même de nos démocraties l'administration Obama est de plus en plus inquiète raconte par exemple le New York Times...inquiète de cette dérive populiste contre les banques et contre Wall Street... elle craint que cette colère qui se généralise contre les institutions financières ne se retourne bientôt contre la Maison Blanche et contre le Congrès... cad contre le pouvoir politique en général... c'est ainsi que l'équipe du nouveau président fait tout pour convaincre l'opinion qu'elle comprend sa colère... sans pour autant verser dans le populisme .... une position de juste milieu d'ailleurs très difficile a tenir sur le long terme... dit le New York Times d'autant que les scandales et indignations s'accumulent renchérit l'autre quotidien américain... le Washington post... aujourd'hui c'est le géant American International Group sauvé in extremis par les contribuables américain qui annonce que un super bonus de 75 milliards de dollars pour l'un des responsables de sa faillite... l'affaire a de quoi remuer l'opinion publique... écrit le journal... d'autant que l'argent du contribuable américain a déjà servi a payé bien d'autre contrat et bonus en 2008... Aujourd'hui le scandale de ces versements colossaux semble aller toujours crescendo dans l'incompréhension générale à tel point que l'affaire AIG est en train de devenir l'oeil de l'ouragan comme l'écrit la Vanguardia en Espagne... l'exemple type du scandale de cette crise aux yeux du public... et il n'y a qu'a parcourir un peu les courriers de lecteurs pour s'en persuader... l'un d'entre eux dans la Vanguardia justement C'est curieux de voir tous les organismes économiques internationaux donner des recettes néolibérales pour sortir de la crise... entendre nos gouvernements nos politiques nos économistes nous expliquer que le marché ne peut être sauvé que grâce au recours à l'argent public mais que promis promis il y aura plus de contrôles ce sont eux qui pendant 20 ans nous ont assuré que les contrôles étaient contre productifs... afin d'assurer à certains la possibilité de jouir de leur avarice bien loin de toute éthique... et voilà qu'aujourd'hui les même veulent nous faire croire que leur priorité c'est de protéger les emplois... les plus faibles... la planète... et ils croient en plus qu'ils peuvent nous convaincre de leur bonne foi ?... ils plaisantent non? Voilà la Hantise de tous les gouvernements... rajoute alors le Temps en Suisse... qui se penche sur ce syndrome de l'Argentine.... Ce cauchemar des économistes : un état en faillite... le pillage des magasins... le fracas des émeutes... le concert des casseroles des classes moyennes ruinées par la dévaluation... argentine 2001... Thaïlande 1997... et bien ce cauchemar est en train de devenir réalité... et là où personne ne l'attendait... à savoir au coeur même de l'Union Européenne... où les Etats Baltes longtemps cités en exemple de transition réussie à l'économie de marché sont menacés de faillite à court terme ! ... et chacun sait que le pire est encore à venir.... la Lettonie par exemple où le chômage à 10% a encore doublé en trois mois et où les salaires vont baisser de 25% ... ce petits pays marche au dessus du vide... tout ça sur fond de corruption d'où la réaction de l'Europe qui pour éviter le pire ouvre d'urgence le porte monnaie... et prête des milliards aux pays Baltes après en avoir prêter à d'autre pays de l'est et cette peur du syndrome argentine comme l'appelle le Temps... est présente partout... renchérit l'Independent en Grande Bretagne qui fait sa une sur ces 40 mille livres ... le prix moyen payé par tout les citoyens britannique à cause de cette crise... auquel s'ajoute le chômage des jeunes qui augmente ce mois ci de 15% Alors il est grand temps d'avoir une bonne idée... écrit le journal... et pas des belles paroles comme celle que nous servent les Gordon Brown ou les Nicolas Sarkozy déguisé en Robin des bois de pacotille ! parce que là... la colère monte prévient le journal... et elle pourrait aller très loin Inquiétude... urgence.... nécessité ... impasse... danger... voilà des mots que l'on retrouve partout dans les journaux ... accompagnés de témoignages très individuels ... Comment je m'en sors en mangeant des pommes de terre... peut on lire sur le site de CNN la ruée sur les coupons alimentaires à Harlem... raconte un reporter du Temps en suisse et puis il y a les idées c'est d'ailleurs la Une du Magazine Time cette semaines alors que le Financial Times titre une quête vers de nouveaux chemins .... parmi eux ceux inspirés par le modèle asiatique reviennent sans cesse... se concentrer sur l'économie réelle exclusivement dit le FT alors que Time... rappelle l'importance absolue du travail ... et explique que nous sommes en train d'opérer un véritable retour vers le Calvinisme pas très réjouissant ? alors prenez cette autre initiative dont le Guardian se fait l'écho ce matin... c'est à New York... tout près de Ground Zero... deux artistes financés par les fonds du 11 septembre viennent d'ouvrir un magasin d'un autre genre... gratuit pour tous... vous pouvez vous servir en divers biens de consommation... sans payer !... objectif de cette initiative qui va durer un mois... insuffler de nouvelles valeurs à l'humanité en crise... et ce même si rien que le mot fait peur écrit le Temps... des valeurs donc... comme l'entraide ou la générosité... de quoi ressusciter la société civiles non ? Bonne journée

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......