LE DIRECT

La lutte contre le terrorisme: barbarie de nos sociétés civilisées!

5 min

Bonjour Ali bonjour à tous, Comment traiter les suspects terroristes ?... C'est la question que pose la Une du Guardian qui jette ce matin un nouveau pavé dans la marre du feuilleton des dérapages de la guerre contre le terrorisme « tout a commencé en juin 2005... raconte le quotidien britannique... lorsqu'un rapporteur des Nations Unies révélait qu'il y avait de très grandes probabilités pour que les Etats Unis détiennent secrètement des personnes suspectées d'activités terroristes dans des prisons secrètes ouvertes dans le monde entier et notamment sur des bateaux navigant sur l'Océan Indien L'affaire avait ensuite rebondi de manière retentissante en Europe l'année suivante avec ces révélations selon lesquelles les membres de l'Union Européenne avaient largement collaboré en livrant des prisonniers aux Américains pour qu'ils soient acheminés vers Guantanamo après avoir été interrogés dans des pays qui permettent l'usage de la torture ou bien même, interrogés par les services américains dans des prisons secrètes européennes notamment en Roumanie et en Pologne... On se souvient aussi continue le Guardian... de la confession de Georges Bush en septembre 2006 qui admettait que la CIA avait en effet organisé un réseau de "zones noires" (comprenez de non droit)... pour, disait il, mener des interrogatoires poussés... un euphémisme s'était alors insurgé le Conseil de l'Europe ...un euphémisme pour désigner des zones où l'on pratique aisément la torture... Vous vous souvenez sans doute également rappelle encore le Guardian... de la réaction de nos gouvernements et notamment du gouvernement britannique qui depuis ne cessent de nier avoir participé à de telles exactions... oui, dit on, il y aurait bien eu des avions militaires américains sur nos bases aériennes mais non, ils ne transportaient pas de prisonniers et bien révèle ce matin le Guardian... qui se plait à publier cette photo du taliban américain John Walter Lindh ...nu les yeux bandés et ligoté par les mains les bras les jambes les épaules ... l'affaire prend un nouveau tournant ce matin avec le rapport publié par l'organisation de défense des droits de l'Homme Reprieve qui clame que non seulement les emprisonnements arbitraires, les tortures, et les prisons secrètes de la CIA, sont toujours en exercice mais que tout cela a lieu maintenant le plus souvent sur des bateaux américains qui croisent dans les eaux territoriales du monde entier et notamment britanniques... au moins 17 de ces prisons secrètes flottantes existent raconte l'article... lors des 6 derniers mois ; alors que les autorités américaines ne cessent de dire que ce genre de pratique a pris fin... 200 nouvelles arrestations de suspects terroristes ont eu lieu... et ces gens disparaissent sans aucune protection légale Alors les témoignages publiés par le Guardian sont édifiants ... un rescapé de Guantanamo se souvient " je suis resté enfermé à fond de cale dans un de ces bateaux avant d'être amené à Guantanamo... nous étions au moins cinquante à croupir tout au fond de la coque... c'était comme un film d'horreur à la télévision... on était encore plus battu qu'à Guantanamo" et un ancien soldat britannique qui a servi dans ces prisons raconte encore " en fait ces lieux font partie d'un réseau très bien organisé qui permet de pratiquer la torture et l'enferment en complète contradiction avec toutes les conventions internationales... " Pour éviter de telles fuites rajoute le Guardian le ministère de la défense vient d'obtenir d'une haute juridiction que cet ancien soldat n'aie plus le droit de témoigner alors c'est le porte parole de Reprieve qui conclut « maintenant le monde occidental camoufle ses dérapages dans des bateaux pour tenter de les garder le plus loin possible des yeux des média et des juristes... mais nous cherchons et nous retrouveront tous ces prisonniers fantômes pour leur redonner leurs droits ».... De l'aveu même du gouvernement américain termine le Guardian... 26 000 personnes sont ainsi détenues dans ces prisons secrètes sans procès... et au moins 80 000 seraient passées par ce système depuis 2001 et si ça n'était pas assez pour vous convaincre des dérives du gouvernement britannique dans la guerre contre le terrorisme et bien vous n'avez qu'à vous pencher sur la dernière trouvaille de Gordon Brown renchérit le Guardian comme l'Independent... dorénavant et alors même que la commission des droits de l'homme européenne le met en garde... Gordon Brown a décidé de faire passer de 28 à 42 jours la détention provisoire des suspects terroristes sur notre territoire... Parce que les complots terroristes sont devenus si complexes que nos gouvernements ont besoin de plus de temps et de plus de pouvoir pour les déjouer justifie le Times de Londres... les menaces terroristes se radicalisent alors pour mieux protéger les citoyens il faut des moyens plus radicaux Mais ils sont excessifs dit le Guardian autant qu'illogiques... car un suspect ne révélera pas plus en 42 qu'en 28 jours... et c'est en tout cas la preuve s'il en fallait une, de l'érosion de l'état de droit et des libertés civiles dans notre société et alors il faut espérer que les travaillistes sauront s'y opposer lors du vote au parlement la semaine prochaine... car c'est assez de l'intolérance assez d'intolérance... c'est d'ailleurs la Une de la Stampa en Italie qui glose elle aussi sur l'érosion des libertés civiles notamment à propos de cette politique de tolérance zéro contre l'immigration clandestine lancée par le gouvernement de Berlusconi... ce délit d'immigration clandestine existe en France depuis 15 ans... il existe aussi en Grande Bretagne et en Allemagne se justifie la droite... alors il serait bon pour l'Italie parce que tout le monde le fait ?.... triste raccourci écrit la Stampa qui se félicite du signe positif lancé enfin par le président Napolitano hier...qui dit craindre une régression des droits civils en Italie avec de tels politiques et qui en appelle aux citoyens... à plus de tolérance!... mais il est peu probable qu'il soit entendu se lamente l'article en revanche cet appel à la tolérance semble avoir été entendu chez nous en Suisse applaudit ce matin le Temps tout comme la presse espagnole d'ailleurs ... le peuple suisse a largement rejeté la proposition de l'extrême droite au pouvoir qui voulait donner aux citoyens le droit de dire si oui ou non un étranger pouvait être naturalisé dans leur ville... c'était la porte ouverte à tous les types de dérapages et il est heureux de voir cette victoire de l'état de droit sur l'arbitraire... titre le Temps...c'est aussi un clair désaveu de la tentative grotesque de stigmatiser une nouvelle fois les étrangers ...les suisses conclut le Temps ont donné une leçon de démocratie ils ne confondent pas rigueur avec irrespect des principes du droit et c'est bien là le noeud du problème renchérissent ABC en Espagne comme l'Independent en Grande Bretagne qui titre... le problème c'est que nous sommes en train de détruire les valeurs qui pourraient nous sauver dans notre bataille contre l'islamisme!... Aujourd'hui c'est comme si toute l'Europe se mettait à en appeler aux Charles Martel ou au Jan Sobieski pour bouter les musulmans hors du territoire comme ce fut le cas à Poitier ou à Vienne... voilà qu'on entend des intellectuels craindre que l'Europe ne perde son essence au profit d'une culture de l'immigration... mais ce n'est pas à cause de l'afflux de populations venues de l'extérieur prévient l'article... non si nous perdons notre identité c'est parce que nous autres européens nous nous complaisons dans un pessimisme ambiant... dans une critique systématique sans savoir nous lever pour défendre nos valeurs démocratiques et humanistes et c'est bien de là que viendra notre perte car nous sommes en train d'oublier termine le Temps que ce qui différencie la barbarie de la civilisation, ça n'est pas porter une cravate dire bonjour se laver les mains et les dents et se couper les ongles une fois par semaine... c'est accepter l'humanité d'autrui, quelque soit sa différence!

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......