LE DIRECT

La morale de 1929.

5 min

Bonjour ali bonjour à tous Une histoire de Robin des Bois ce matin vous savez celui qui volait au riches pour donner aux pauvres... et bien l'Espagne a un nouveau robin des bois « Robin des bois ou le farceur »... c'est titre la Vanguardia à Barcelone qui raconte vous avez sans doute pu lire hier ce magazine distribué dans toute la Catalogne... vous savez ce magazine gratuit... un numéro unique intitulé Crisi... en catalan... un magazine qui a l'air d'une gigantesque blague sur la décroissance économique... financé par le butin d'un activiste altermondialiste... Enric Duran... momentanément disparu vous allez comprendre pourquoi... Alors via un autre journal catalan... el Périodico ... j'ai pu me procurer ce matin la version Pdf du dit magazine Crisi... version en espagnole En 55 pages... l'activiste développe son titre "comment j'ai volé 492 000 euros à ceux qui nous volent... et ce, pour les dénoncer!"... Ceux qui nous volent .... dit le magazine et bien ce sont ces monstres des temps modernes.... à savoir... les banquiers... en l'occurrence 39 banques au total... ainsi dans cette publication ce robin des bois des banques explique à ses lecteurs comment ils peuvent escroquer leur banque... et c'est très simple... je vous en donne la recette... alors à vos papiers et crayons il s'agit tout simplement de contracter des crédits à la consommation ou tout autre crédit sans jamais avoir l'intention de les rembourser... comment n'y avoir pas pensé plus tôt allez vous me dire... et bien sûr... mais il y a des contrôles !... c'est vrai raconte encore Enric Duran....qui pour y remédier est allé jusqu'à créer une société qui lui permet selon son récit de passer à travers les fichiers sur les personnes endettées de la banque d'Espagne... mais il lui faut des papiers officiels... Facile dit il encore... on peut parfois fournir des informations réelles... mais sinon avec une imprimante une photocopieuse des ciseaux et du bon vieux scotch... on peut faire des merveilles! Résultat 68 opérations bancaires et près de 500 000 euros de dettes sans garanties et la Vanguardia poursuit.... il enjoint ses lecteurs à suivre sa démarche ... comme un « acte de désobéissance civile »... contre « la dictature de l'argent »... il espère ainsi parvenir à semer la méfiance chez les banques et donc à détruire tout le système financier... avec pour objectif ultime... nous faire prendre conscience de la crise systémique de notre monde et lancer un ample mouvement social qui invente d'autres manières de vivre en société et le journal conclut... il a disparu depuis le 15 septembre... pour éviter les poursuites... mais il a réussi son pari... depuis hier... le débat public en Espagne s'articule autour de la légitimité des banques Relance... mais il n'y a pas qu'en Espagne que ce débat a lieu et non... la banque ... la banque encore la banque... c'est ce qui ressort de ma lecture des journaux étrangers ce matin encore... Dans toute la presse britannique d'abord... qui s'inquiète de cette crise de Wall Streets qui débarque sur son territoire... puisqu'une grosse banque écossaise HSBO vient d'être rachetée par La Lloyd... Pour ceux qui pensaient que la crise ne concernait que des magnats de la finance lointains aux Etats Unis... ils sont détrompés ce matin dit le Times D'autant que cette fusion met en danger 40 000 emplois en Grande Bretagne... rajoute l'Independent c'est bien la preuve dit encore le Guardian que ça y 'est à la vitesse de la lumière... la crise financière affecte dorénavant l'économie réelle et bientôt la vie de tout un chacun C'est ce qui revient d'ailleurs partout dans la presse... qu'est ce que je peux craindre au niveau de mon petit nombril... et bien répondent les éditorialistes... moins de crédits.... donc moins de consommation donc moins de croissance donc du chômage donc un appauvrissement généralisé c'est peut être pour ça ... rajoute l'International Herald Tribune... que la mode de cet hivers 2008 est à la Guenille... regardez... je vous fait passer la photo du journal qui revient sur la présentation de cette nouvelle collection... Preuve s'il en faut... que tous les secteurs vont être touchés Et notamment celui de la culture... explique le Guardian où l'on apprend que le quart des opéras italiens sont en faillite... avec des dettes qui approchent les 50 millions d'euros le dernier en date ce sont les arène de Vérone... où le ministre de la culture italien tient une réunion d'urgence ce matin pour éviter la catastrophe... en cause... les réductions de subventions, la baisse des versements des sponsors doublés de réels problèmes de gestion et pourtant le public est là dit la Stampa ... rien que cet été 16 000 personnes s'y sont déplacées Mais voilà ce qui arrive en temps de crise... rajoute le Guardian et pourtant continue le Temps en suisse on ne cesse de nous faire croire que « tout est bien tout va bien... tout va pour le mieux dans le meilleur des monde possible »... faisait dire Voltaire à son candide... les banques s'inspirent elles de ce conte ?... interroge le Temps... à les écouter... chaque pays dont la Suisse serait totalement à l'abri de ce cyclone financier... sans céder à la panique nous sommes pourtant en droit d'entendre autre chose que des berceuses non? ... ... on sait bien que l'éclatement de la bulle spéculative américaine aura des conséquences dans le monde entier comme en a eu à l'inverse la santé resplendissante de la première des économies mondiales... on sait bien que l'occident en sortira affaibli même si la lenteur de son déclin en atténue la visibilité... on sait bien enfin que de plus en plus le soleil se lève à l'est... alors arrêtons les pommades sur les écrans et dans les micros! dit l'article... ce que l'on veut c'est la rudesse de la vérité... même si elle n'est pas belle justement parce qu'elle nue... (à bon entendeur) car vous l'aurez compris rien ne va plus... écrit l'un des éditorialiste d'el Pais en Espagne... et ce séisme financier est d'autant plus grave qu'on ne connait pas sa magnitude ni son ampleur géographique... mais déjà l'onde de choc se répand... elle a fait trembler Moscou ...et ce qui est plus grave... trembler la Chine, la superpuissance émergente qui avec l'Inde représente la moitié de l'économie de la planète... la Chine qui détient une quantité colossale de bons du trésor américains... alors si pour l'instant on glose sur les effets de cette crise dans l'élection américaine... chacun sait que c'est tout l'équilibre géopolitique de la planète qui est en passe de changer et c'est peut être une bonne chose... en tout cas c'est ce qu'on disait en 1929 rappelle le Temps ... cela va purger la pourriture du système... le coût de la vie va baisser les gens vont travailler plus dur et vivre une vie plus morale... la morale donc...on y revient toujours Bonne journée

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......